Archives du mot-clé fraternité

« Arrivé en consommateur, je repars en explorateur ! »

Voici l’exclamation surprise d’un participant, en terminant le stage « Qui suis-je ? ».

J’ai été très heureuse en entendant ces mots, et j’ai tout de suite pensé qu’ils feraient un beau titre d’article pour ce blog ! Vous dire pourquoi cet explorateur m’a réjouie : Lire la suite « Arrivé en consommateur, je repars en explorateur ! »

La formation PRH aux dimensions du monde

Amis bloggeurs, vous avez déjà eu écho de l’étendue de la diffusion de PRH à l’occasion de nos messages envoyés pendant la rencontre internationale qui s’est vécue à Bordeaux en mai 2016.C’est sur cette dimension de la formation PRH donnée aux quatre coins du monde que j’ai le goût de revenir avec vous. Lire la suite La formation PRH aux dimensions du monde

Les tisserands déjà à l’œuvre pour l’avenir

En cette veille de Noël, nous avions à cœur de vous offrir un message gorgé d’espérance, nous l’avons trouvé dans un article de Abdennour Bidar (Philosophe), paru dans le Monde le 19.08.2016

Où va la civilisation humaine ? Qui le sait encore, ou bien ose même poser une question si vaste ? La pensée se sent ­déboussolée par l’hypercomplexité du monde, et nos forces semblent trop dérisoires pour le changer. Le sentiment d’impuissance domine. Edgar Morin s’était levé dans le désert pour réclamer il y a près de vingt ans une politique de civilisation, en vain. Puis, dans le sillage de Stéphane Hessel, se sont levés des « indignés » insurgés avec raison contre le règne du dieu Argent. La revue Esprit a titré son numéro de mars 2016 « Colères ». Mais ces révoltes qui n’en finissent pas de monter s’expriment sans proposer encore d’alternative qui l’emporte en soulevant l’enthousiasme ! Lire la suite Les tisserands déjà à l’œuvre pour l’avenir

Rencontre avec Bénédicte Oriou auteur du livre : « Rassure mes copains » (1)

Les épreuves de la vie nous font parfois toucher à des réalités plus grandes que nous. C’est d’une certaine manière un des messages que Bénédicte Oriou porte dans son livre « Rassure mes copains ». Pouvez nous parlez de ce livre ?

« Rassure mes copains » raconte l’histoire de notre famille, notre histoire avec Brice depuis la déclaration de sa maladie qui l’a conduit à sa mort jusqu’à maintenant. Il témoigne que le bonheur n’est pas une vie sans épreuve mais une vie dans laquelle on choisit d’aimer, même lorsque l’irrémédiable surgit dans l’ordinaire de notre vie. Lire la suite Rencontre avec Bénédicte Oriou auteur du livre : « Rassure mes copains » (1)

A vous, jeunes gens attirés par l’islamisme radical !

Comme je vous comprends, jeunes gens attirés par cet islamisme radical !

Comme je vous comprends avant que vous ne dérapiez dans la folie et l’horreur !

J’entends votre soif d’exister, oui, tout simplement exister. Votre soif d’exister pour une cause plus grande que vous, pour une grande cause ! Votre désir d’appartenir à cette race d’hommes capables de se donner entièrement à une réalité plus grande qu’eux, une réalité qui les dépasse, une réalité qui les transcende. S’en remettre à un Autre que soi, tout lui sacrifier, s’en référer et ainsi trouver sens à sa vie….J’entends, et cependant je vous demande : «Quel est cet «autre» qui vous demande de vous sacrifier ? Est-ce dans le respect de votre vie, de votre liberté, signes de la dignité humaine ?» Lire la suite A vous, jeunes gens attirés par l’islamisme radical !

Changer le monde, se changer soi-même

A l’heure où j’écris cet article, les événements du 13 novembre dernier sont encore gravés en nous. Il n’est pas question de refuser la réalité de ces évènements. Il est nécessaire de s’interroger, de chercher à comprendre comment cela a pu se produire et de trouver les réponses ajustées sur un plan individuel et collectif. Mais je ressens l’importance de porter aussi le regard sur tous les signes de vie qui se manifestent ici et là, de reconnaître que des hommes et des femmes de bonne volonté agissent pour faire avancer notre humanité. C’est une manière de réagir à ces événements de manière constructive. Lire la suite Changer le monde, se changer soi-même

« H moins 6 »

Au long des journées, à l’improviste, H-6 me bouge intérieurement. Enigme ? Code secret ? Pas du tout, c’est le nom d’un réflexe qui, franchissant le décalage horaire, m’emmène, sur les ailes du regard intérieur, par delà le temps et la géographie, vers là-bas. Là-bas, là où il fait jour lorsque chez nous il fait nuit. Pays de mes rêves ? Tout à fait ! Non pas le pays rêvé, mais le pays reçu. Lire la suite « H moins 6 »