Covid 19 : occasion de changements professionnels ?

Vous pouvez lire et entendre régulièrement qu’il y aura un avant et un après Covid. Nouveau monde, nouvelles réalités, nouvelles façons de se rencontrer, et… de travailler ? Et si cette crise sanitaire remettait aussi en question votre job lui-même ? Après deux confinements, des mois de télétravail, parfois des temps de chômage partiel, il y a peut-être en vous des interrogations sur  vos motivations pour votre travail ? Pour certains, changer de voie après le Covid 19 devient une envie, pour d’autres, c’est une nécessité. Pour d’autres encore, il s’agit davantage de s’investir autrement dans son travail actuel. Faites-vous partie des personnes pour qui le bien être psychologique au travail n’est pas au rendez-vous actuellement ? Lire la suite « Covid 19 : occasion de changements professionnels ? »

L’acuité de l’orpailleur

Parfois on rencontre quelqu’un qui a aucun moment ne désespère jamais de vous.

Il dispose d’un regard appelant.

Il a une manière de vous attirer vers « un plus » quand bien même seriez-vous dans un état intérieur délabré ou une situation sans issue apparente. C’est une affaire de présence, d’attitude, de regard et d’action.

Ces personnes, je les appelle les orpailleurs de l’homme. Lire la suite « L’acuité de l’orpailleur »

Travailler sur le savoir-être commence par une prise de conscience

Rencontre avec Virginie Cornet-Bucher

Le savoir être renvoie à notre personnalité profonde, à notre éducation, à nos valeurs. C’est pourquoi le faire évoluer n’est pas aussi facile que de faire évoluer des savoir-faire, rappelle notre invitée, spécialiste du coaching en entreprise. Lire la suite « Travailler sur le savoir-être commence par une prise de conscience »

S’attendre au neuf !

Le réveil sonne bien mal ce matin, il me faut négocier un peu avec moi-même pour arriver à mettre un orteil hors du lit ! Sortir de la chaleur douillette de ma couette, affronter le froid et, il faut bien le dire, une certaine routine…

Chaque jour le même rituel, faire du feu, puis du café, la vaisselle de la veille et se mettre au travail, rien de neuf sous les nuages de janvier 2021. Pour beaucoup d’entre nous, les perspectives de cette nouvelle année sont incertaines, plutôt en clair obscures, mitigées.

Pourtant, à en croire l’averse de bons vœux échangés de toute part, notre désir et notre espoir d’un mieux vivre pour tous sont bien réels !

C’est que la vie est tenace, jamais statique. Elle nous entraine à nous relever, à avancer toujours plus loin. Elle est mouvement et se renouvelle sans cesse, créant à chaque instant de l’inédit. Encore faut-il le reconnaître.

Certes, comme chaque année, la vie étant ce qu’elle est, nous pouvons nous attendre à recevoir notre lot de joies et de peines, de satisfactions profondes et d’épreuves, en cela rien de nouveau.  Pourtant, pour qui sait écouter, regarder, chacune de nos journées contient de l’inédit auquel il faut s’attendre sous peine de passer à côté. Lire la suite « S’attendre au neuf ! »

Dire du bon de soi, dire du bon de l’autre.

Dans mes souhaits pour la nouvelle année : rappeler le désir, inscrit en chaque être humain, d’être heureux et de rendre l’autre heureux.

 Je m’inspire d’une phrase lue sur un autre blog : Quand on dit des paroles bonnes, on fait venir au-dehors de soi la bonté, et c’est une force pour aller de l’avant ! ( les neurosciences et la biologie médicale disent la même chose en termes scientifiques : ça sécrète des endorphines naturelles !)

Choisir le positif, choisir de porter le regard sur le positif, en soi, en l’autre, choisir de l’exprimer, c’est une manière de se reconnecter au dynamisme de croissance inscrit dans nos cellules, à l’envie de vivre, à s’encourager à vivre à partir du meilleur de soi. Pour son propre bonheur, et pour celui de l’autre, des autres. Lire la suite « Dire du bon de soi, dire du bon de l’autre. »

En mouvement !

L’été 2019, mes vacances ont commencé par une randonnée en Bourgogne. Nous sommes partis, mon mari et moi, aussi épuisés l’un que l’autre, en cette fin d’année scolaire. J’avais attrapé un virus qui me laissait complètement à plat. Je suis partie, mes antibiotiques dans mon sac à dos. Dans le train qui nous conduisait à Sermizelle, point de départ de notre marche, je n’étais pas vaillante. J’étais même assez inquiète : « Quelle folie, pensais-je, on est trop fatigués, nous n’y arriverons jamais ! » L’idée de marcher des journées entières, avec la canicule qui s’annonçait, me semblait complètement surréaliste. Mais bon, comme je ne suis pas du genre à renoncer, nous nous sommes mis en marche. Lire la suite « En mouvement ! »

Des nouvelles de l’international

Cher lecteur,

Depuis la rencontre internationale des formateurs du monde à Bordeaux en 2016, je suis particulièrement attentive et touchée par la vie de PRH sur les 5 continents : j’ai envie de vous donner quelques nouvelles des derniers mois de l’année 2020, sous forme d’une mosaïque de photos :

PRH en Thaïlande est très actif : Des sessions y sont données en anglais et en thaïlandais.

Au Mexique, « une rencontre en ligne a été organisée début décembre pour partager nos avancées avec PRH. Expérience dans laquelle nous nous sentons comme en famille, appréciant les aventures, les nouveautés, et aussi la richesse du parcours de chacun. Heureux de cette opportunité de nous rencontrer et encouragés à continuer à grandir. » Lire la suite « Des nouvelles de l’international »

Entrée en hiver : accueillons les temps de latence !

Dans les végétaux sous nos latitudes, la sève descendante* vient d’achever son accomplissement ;  l’arbre, la plante, se prêtent à cette saison « d’inertie » avant de puiser les nutriments pour un nouveau cycle de production. (*on désigne ainsi la sève qui est issue du « miracle » de la photosynthèse ; elle ne profite plus aux parties aériennes, mais va à la partie souterraine des racines, à l’automne.) 

Je suis souvent saisie par cette « leçon de la nature » et me sens drôlement en connivence avec la différenciation des temps. Je ne connais pas la croissance comme un mouvement continu, régulier : ni dans ma vie, encore moins dans le processus de création artistique. Lire la suite « Entrée en hiver : accueillons les temps de latence ! »

Desierto florido

Connaissez-vous ce phénomène étonnant ? Des zones habituellement désertiques se mettent à fleurir, dans plusieurs régions du monde, comme au Chili, lorsque les pluies sont supérieures aux moyennes habituelles. Une grande quantité de graines et bulbes à l’état de latence se mettent à germer et fleurir, accompagnées par une prolifération d’insectes et oiseaux.

Par Javier Rubilar — Flickr, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3055444

Lire la suite « Desierto florido »