APPRENDRE A VIVRE SON CORPS (suite)

Suite à la publication sur ce blog de cette affirmation d’André Rochais :

« On ne peut vivre son être indépendamment de son corps. Il est donc logique d’apprendre à vivre son corps quand on veut vivre son être. »,

un lecteur nous a interrogé : «  vivre son corps, en quoi cela consiste concrètement pour PRH ? »

André Rochais a été malade dès les débuts de PRH. Pour lui, vivre son corps, c’était prendre soin de lui, de sa santé, dans l’objectif d’aller au bout de sa mission. Il a senti qu’écouter les messages de son corps, discerner comment répondre à ses besoins avec justesse et en accord avec sa conscience profonde est important. Il a découvert que vivre la sagesse de son corps est une des  lois de la croissance. C’est un chemin vers l’intériorité. Vivre son corps relié à son être et à sa sensibilité harmonieuse est un chemin d’unification de toute la personne. Du temps d’André, plusieurs sessions ont été construites dans ce sens.

Aujourd’hui, l’écoute des besoins de toutes les instances de la personne, dont ceux de la sensibilité et du corps s’est élargie. Notre pédagogie en tient de plus en plus compte.

Jeanne Marie GRILLET et Françoise PARMENTIER

Formatrices agréées PRH

Prendre en main ma croissance, oui mais comment ?

En tant qu’êtres humains, nous sommes soumis à des lois naturelles: la loi de la gravité, la satisfaction de nos besoins naturels : boire, manger, dormir… conditionnent ainsi notre croissance physique.  

Sentez-vous qu’il en est de même pour la croissance de toute notre personne ? Au cours de la formation PRH, vous avez sans doute entendu parler de moyens pour avancer : vivre des relations vitalisantes, par exemple. Ou encore d’attitudes qui favorisent notre cheminement : l’ouverture à notre réel intérieur en est une. Ces moyens et ces attitudes sont des éléments de ce que nous nommons les lois de la croissance. En découvrant et en intégrant ces lois, nous nous donnons les moyens d’avancer dans notre vie de manière globale et structurée. Nous nous prenons avec toute notre personne, dans toutes nos dimensions. Nous entrons progressivement dans l’intelligence de notre croissance.

Vous avez envie de connaître ces lois ? Le programme FPM peut vous intéresser. La FPM est une formation personnelle et méthodique qui vous permet d’intégrer ces lois au service d’un déploiement de toute votre personne. Vous serez aidé par un formateur qui vous accompagnera tout au long des trois ans de la formation pour avancer de manière réaliste, concrète, en tenant compte des événements de votre vie et de tout ce qui bouge dans votre personne. Vous pourrez prendre votre croissance en mains de manière résolue.

La FPM est méthodique, car elle propose un cadre structurant pour poser des jalons et savoir où poser nos pas. Elle est aussi souple : c’est vous qui déterminez les objectifs et axes de travail à partir de l’observation de votre vie et là où vous en êtes. Et qui les réajustez en cours de route besoin. La vie est mouvement et il ne s’agit pas d’enfermer la nôtre dans un cadre trop rigide ! Si vous voulez en savoir plus sur la FPM, PRH vous propose une soirée d’information sur zoom le lundi 4 octobre de 20h à 21h30. Vous découvrirez la FPM dans tous ses aspects concrets, entendrez le témoignage d’utilisateurs et pourrez poser toutes vos questions. Pour vous inscrire, c’est ici.

Marie-Pierre Ledru, formatrice agréée PRH

Un crépitement d’initiatives !

 « Une mission d’être c’est de l’action.

Elle se déploie dans un crépitement d’initiatives concrètes.

Cela fait penser à une bûche qui éclate dans le feu. »

André ROCHAIS

Et vous, fidèles lecteurs de notre blog,

Identifiez-vous ce jaillissement d’intuitions, d’initiatives concrètes que vous mettez en œuvre ?

Vous aident-elles à identifier ce qui donne sens profond à votre vie,

Ce qui vous permet d’être heureux en offrant au monde la Vie qui vous anime ?

Participer à un Groupe d’Accompagnement, pour quoi ?

Les relations qui nous vitalisent sont appelées « le pain de la croissance »

L’image qui me vient pour parler des GRACs,  (GROUPE

D’ACCOMPAGNEMENT, après un stage) est celle des « vitamines de

croissance » !

Les vitamines sont nécessaires à la croissance de notre corps.  Les apports

quotidiens de notre alimentation y suffisent la plupart du temps. Parfois, on

 a davantage besoin de certaines d’entre elles pour nous soigner, nous

rééquilibrer, nous stimuler.

Prendre soin de sa personne et de sa croissance nécessite une vigilance et

un apport régulier de « vitamines de croissance »

Alors, pourquoi les GRACs, parmi les différents moyens de formation

proposés par PRH ?

Tout d’abord, la régularité :

 Les rencontres : 3h par mois sur 9 mois sont stimulantes . S’y préparer et

 se centrer au moins une fois par mois sur son monde intérieur garantit  un

minimum à s’accorder pour sa croissance.

 La spécificité de chaque GRAC, selon son thème :

Un médecin attentif ne prescrira pas les mêmes types de vitamines à tout le

monde ; de même, les GRACs offrent un large éventail de thèmes qui

peuvent répondre à vos besoins et rejoindre vos centres d’intérêt. Cela

dépendra des sessions faites auparavant, des priorités dans votre vie, des

points sur lesquels vous souhaitez avancer…

Ces rencontres, occasions de formation, peuvent se prolonger (si le GRAC a

lieu en présentiel), par un pot ou un repas ensemble. Elles offrent des temps  

 de convivialité légère et joyeuse où peuvent naître des amitiés.

C’est également vivre une solidarité de croissance. Chacun est embarqué

avec d’autres dans un parcours similaire,  est à chaque fois encouragé et

stimulé par le formateur et les autres participants. Les partages des

avancées et des difficultés renforcent chacun dans ses motivations dans le

sens d’accorder du temps à sa formation personnelle, d’en prendre soin.

Cette solidarité de croissance se vit aussi dans les GRACs en ligne. Je suis

témoin pour ma part de l’expérience « d’îlot culturel » dans ces GRACs en

 distanciel où chacun peut vivre librement des relations de qualité dans une

ambiance respectueuse et stimulante de la vie. Des affinités d’être peuvent

émerger.

Participer à un GRAC, c’est également prendre en main sa croissance

pour une année. C’est grandir en autonomie en choisissant de travailler

par soi-même entreles rencontres lors de la préparation,  tout en étant

accompagné par un formateur professionnel pendant  la rencontre elle-même.

Choisir ce moyen de formation, c’est également ne pas rester seul après

un stage PRH. Il est nécessaire de prendre le temps d’intégrer toutes les

découvertes d’un stage. L’expérience de s’entraîner régulièrement à

l’analyse du plus précieux de son monde intérieur et au partage met en

confiance, fait grandir en solidité intérieure.

Le GRAC, c’est également un terrain d’expérience relationnel. Tout

groupe peut susciter des réactions ; travailler ces réactions ensuite, seul ou

en RA fait grandir en maturité affective, dans sa capacité d’aimer et

d’accueillir l’autre.

Tout GRAC, même si ce n’est pas le thème de l’année, éveille à l’expérience

d’écouter et  d’agir en accord avec sa conscience profonde. Ce peut être

par l’écoute des expériences d’un autre membre du groupe. Ce peut être par

des prises de conscience de la profondeur de la méthode PRH de prise de

décision ; ou bien par l’observation fine et quotidienne de ses actes

ordinaires. 

Le fait de participer à ces rencontres tout au long des 9 mois (souvent

doctobre à juin) fait expérimenter combien les expériences de croissance

sont ancrées dans le quotidien, combien les sensationsjaillissent

différemment   selon lesmoments de l’année et les circonstances.

En fin d’année, le temps du bilan de l’année de GRAC aide à regarder les

avancées avec lucidité et à ne pas rester bloqué face à des difficultés.

Souvent, des invitations naissent qui donnent de l’élan pour suivre un autre

stage, selon ses besoins, sa situation, une recherche de bonheur, d’un plus

de vie.

Béatrice Sablonnière, Formatrice agréée PRH

Vous trouverez les différentes propositions de GRAC en cliquant ici

Dernières rencontres internationales par Zoom

En juin 2021, les formateurs PRH des 5 continents se sont réunis par Zoom durant 3 demi-journées : nous nous sommes retrouvés jusqu’à 144 simultanément ! Voici quelques échos de ces rencontres.

Tout d’abord, imaginez : pour nous Européens, les rencontres se sont déroulées de 13h à 17h. Mais avec le décalage horaire, pour les Indonésiens de 19h à 23h, et surtout pour les formateurs de Vancouver, cela les a mobilisés de 4h du matin à 8h ! Ensuite, nous avons bénéficié de plusieurs traducteurs : anciens formateurs, formateurs ou très proches de PRH, ils ont effectué les traductions simultanées, jonglant techniquement et avec beaucoup de réactivité, selon la langue des locuteurs.

La thématique de ces rencontres de travail était « Ensemble et engagé.e.s, résolument ».

Lire la suite « Dernières rencontres internationales par Zoom »

La place du couple dans l’éducation

A travers la reconnaissance et portrait of happy young family with two sonsl’amour inconditionnel exprimés de manière différente par chacun de ses parents, l’enfant trouvera la sécurité affective dont il a besoin.

Ces attitudes constituent les ingrédients de base de la relation, celle-ci étant la clé essentielle de l’éducation. Lire la suite « La place du couple dans l’éducation »

VIVRE SON CORPS !

André Rochais  l’affirme, avec d’autres : nous sommes des êtres corporés !

 « On ne peut vivre son être indépendamment de son corps. Il est donc logique d’apprendre à vivre son corps quand on veut vivre son être. » 

Qu’en cette période estivale, vous puissiez prendre soin de votre corps et déployer l’élan de vie qui vous anime !

Les mots : mes amis ou mes ennemis ?

Je me sens enfermée, limitée par les mots, un peu handicapée.

Ça a été si difficile pour moi, les mots. Difficile d’apprendre à lire, à écrire. Les lettres se mélangeaient, les syllabes s’entrechoquaient. « Tu es dyslexique » me disait-on. Il fallait prendre des cours et rester des heures assises à une table.

Sans parler de l’orthographe ! Un ou deux « s » ? Un « f » ou « ph » ? Deux « l », « r » ou « m » … pourquoi ? Quant au son « é » : é, ai, ez, et, est, è … ? Lire la suite « Les mots : mes amis ou mes ennemis ? »

Le choix d’être heureux

« Faire le choix d’être heureux, est-ce possible ? », m’écrivait une lectrice, à la suite de l’article du blog « vivre à plein ». C’est une grande question, essentielle pour nos vies.

Pour des personnes confrontées pharch-vil-003-018_A3à d’intenses difficultés ou souffrances, elle peut paraître indécente, provocante, impossible. Lire la suite « Le choix d’être heureux »

PRH Solidarité (1)

Chers amis blogueurs,

Vous avez vu ces mots apparaître dans plusieurs articles de notre blog depuis quelques années : voici enfin des renseignements sur qui nous sommes et ce que nous faisons !

Lorsque PRH France a pris en main l’organisation de la rencontre internationale des formateurs du monde à Bordeaux en mai 2016, une petite équipe de 5 collaborateurs avait été appelée en renfort : Durant les deux années précédant la rencontre, ils ont été très mobilisés pour aider à toute l’organisation matérielle. Voici les mots d’Elisabeth, l’une de ces collaboratrices :

Lire la suite « PRH Solidarité (1) »