MON CORPS ET MOI !

corps-1Je suis interpellée par les découvertes récentes concernant les interactions qui existent entre le corps et l’ensemble de toute la personne. Les questionnements de stagiaires pratiquant du Yoga, du Reiki, du Qi gong, ou étant ostéopathe, ou encore ce que je lis sur l’EMDR, sur l’Analyse et la Réinformation Cellulaire, me mettent en recherche : il existe des chemins de croissance et de guérison à partir du corps; mais le corps est-il vraiment le seul en jeu ? Comment articuler cela avec les chemins PRH ? Lire la suite MON CORPS ET MOI !

Notre détermination à progresser, une force pour notre propre déploiement !

L’été est souvent une période propice pour s’offrir un temps avec soi, un temps pour soi et sa vie ! En se préparant intérieurement à participer à un stage PRH, beaucoup de participants disent qu’ils se sentent déjà travaillés, en recherche. C’est le cas de Magalie, qui déchiffre la sensation de vie qui l’anime à l’idée de ce rendez-vous avec elle-même ! Avec sa permission, voici de larges extraits de son analyse. Lire la suite Notre détermination à progresser, une force pour notre propre déploiement !

Apprend-on à être parent ? (3/3)

Et voici le troisième épisode de cet article paru dans Non-violence Actualité :

Un troisième besoin psychologique important de notre enfant petit ou grand, est d’être respecté dans son étape de croissance. Ce besoin s’énonce en termes d’exigences : que je ne sois pas trop exigeant(e) avec mon enfant en surestimant ses capacités : un très jeune enfant ne pourra pas rester assis plusieurs heures sans bouger pendant un long repas, ou bien un plus grand n’aura pas encore assez d’assurance pour rester seul toute une soirée. Lire la suite Apprend-on à être parent ? (3/3)

La force de l’être (1/2)

Vous le savez, si vous connaissez la formation PRH,  l’être est ce fond positif de la personne, le cœur de soi. Cette instance fondamentalement positive s’exprime par des invitations profondes, des intuitions. Le plus souvent, ce sont des sensations fines, auxquelles il convient de prêter notre oreille pour les percevoir. Parfois, ce sont des impératifs qui viennent nous surprendre et nous bousculer. Vous découvrirez, dans cette série de deux articles, plusieurs exemples remarquables de manifestations de l’être, chez des personnalités différentes Lire la suite La force de l’être (1/2)

Apprend-on à être parent ? (2/3)

Voici le deuxième épisode de cet article paru dans Non-violence Actualité :

parentalité 2 aS’ouvrir à mon enfant qui peut être très différent de moi n’est pas évident : accueillir un enfant tonique lorsqu’on est soi-même calme, un enfant artiste lorsqu’on est très cartésien, un enfant rêveur lorsqu’on est très actif, cela demande de choisir cette qualité de regard qui accueille mon enfant tel qu’il est. Quitter ma propre référence pour venir apprécier l’enfant dans sa différence. Cela rejoint le premier besoin psychologique primordial de l’enfant qui est d’être reconnu pour qui il est, et d’être aimé, apprécié pour lui-même. Il m’est facile d’aimer un enfant qui entre dans mes critères de beauté, ou bien qui est gentil ou tranquille. Mais lorsque l’enfant diffère de mon idéal, il va me falloir faire acte de volonté et choisir de regarder ses qualités, et peut-être même me faire aider de mon entourage pour recueillir des avis positifs sur cet enfant : une grand-mère peut me refléter la patience qu’elle lui voit vivre; un ami peut me parler de l’habileté manuelle qu’il a observée chez mon enfant. Lire la suite Apprend-on à être parent ? (2/3)