Balade en novembre

Noël approche… pour ainsi dire est déjà là. Nos villes enguirlandées scintillent, alors que novembre n’a pas encore dit son dernier mot. Il le rugira bientôt lors du black friday.

Sournoisement la pression enfle…et la nausée.

Comment vous dire la lourdeur de mon pas dans la ville qui bruine ?

La lourdeur de mon cœur devant la surabondance en vitrine ?

Décembre…bientôt

Et fleurissent les calendriers de l’avent, ces drôles de calendriers qui célèbrent l’attente et le manque, la veille et la recherche, avec leurs 25 fenêtres qui orientent le regard.

Si nous nous prêtons au jeu…Sur quoi les ouvrirons-nous ? Lire la suite « Balade en novembre »

Frémissements de vie

Nous vous proposons cette semaine un petit temps d’écoute de votre monde intérieur, à l’aide de la peinture ci-dessous. C’est une peinture de Valérie Bitz, formatrice agréée PRH.

Eveille-t-elle en vous des sensations ? Prenez le temps d’écouter si cette peinture vous touche, et de nommer votre ressenti. Lire la suite « Frémissements de vie »

Deux couverts en argent

A l’approche d’un déménagement, je suis en plein tri et retrouve, dans un écrin vieilli, les couverts reçus à l’occasion de ma naissance. Un cadeau traditionnel, composé d’une cuillère et d’une fourchette en argent gravés à mes initiales. Je suis touchée par cette découverte qui me ramène si loin en arrière. Mais les couverts sont entièrement noircis, à tel point que je ne suis pas sûre de pouvoir leur redonner leur éclat d’origine. L’argenterie peut-elle renaître, après 45 ans de négligence, d’oubli ? Lire la suite « Deux couverts en argent »

Accompagner, aider, aimer…tout en étant limité

Carole vient de débuter comme psychologue et accueille une maman en grande difficulté avec son petit garçon. Rapidement elle fait plusieurs constats : gros retards du petit garçon dans ses divers apprentissages, carences éducatives de la maman qui exprime des envies suicidaires et une consommation d’alcool, violence et menaces d’un père qui réapparaît…Carole sent des peurs surgir en elle ; assez rapidement elle réalise qu’elle a du mal à aider ces personnes ; pourtant elle sent qu’elle a un devoir de protection à exercer. Elle se sent mal à l’aise, tiraillée, démunie. Lire la suite « Accompagner, aider, aimer…tout en étant limité »

« lorsqu’on est à sa place c’est là qu’on porte le plus de fruits. »

Après une carrière bien remplie Evelyne vient tout juste de prendre sa retraite. Cadre dans l’action sociale, elle a aussi été, un temps, formatrice PRH.

Elle témoigne : « lorsqu’on est à sa place c’est là qu’on porte le plus de fruits. » Lire la suite « « lorsqu’on est à sa place c’est là qu’on porte le plus de fruits. » »

Pourquoi participer à un groupe d’accompagnement ?

L’école PRH propose de nombreux outils pour avancer et se construire : stages, modules, relation d’aide, ouvrages, mini-outils… Parmi ces ressources, les groupes d’accompagnement combinent la dynamique d’une session et le travail dans la durée.

Si vous lisez ce blog, c’est que vous avez sans doute déjà expérimenté la fécondité d’un stage PRH. Pendant plusieurs jours, vous avez découvert du neuf, fait des liens, identifié vos points forts et vos points faibles. Vous avez été vitalisé par les partages, touché par les témoignages de vos compagnons de stage. Vous êtes reparti, animé de cette belle dynamique… puis le quotidien a repris ses droits et avancer seul est devenu plus difficile.

Si vous êtes confronté à ce réel, les groupes d’accompagnement, ou GRAC peuvent vous aider. Lire la suite « Pourquoi participer à un groupe d’accompagnement ? »

L’intelligence émotionnelle n’est pas innée

Rencontre avec Isabelle Filliozat

Pourquoi faudrait-il «travailler» quelque chose d’aussi naturel que nos émotions ? Pour qu’elles nous aident à vivre, au lieu de nous entraver. Isabelle Filliozat* en est convaincue : la «Grammaire relationnelle» s’apprend. Lire la suite « L’intelligence émotionnelle n’est pas innée »

Comment va le monde ? Que devient-il ?

Ces questions peuvent paraître bien abstraites. La complexité croissante du monde peut même donner l’impression qu’il n’est plus permis de déchiffrer les évolutions les plus profondes de nos sociétés et qu’il s’agit dès lors de se laisser aller à suivre le cours des choses sans pouvoir véritablement agir…

Me revient à l’esprit une expression déjà ancienne d’Elie Wiesel, prix Nobel de la Paix : « Puisqu’il est donné à l’homme d’agir sur l’événement, comment faire pour qu’il le conduise vers le soleil plutôt que vers le gouffre ? ». Cette affirmation de la fin du 20ème siècle est-elle toujours d’actualité ? Lire la suite « Comment va le monde ? Que devient-il ? »