Archives du mot-clé aspirations

OSE ! Deuxième épisode

Suite à l’article « ose ! », ma sensation a continué de se dérouler, alors j’ai repris ma plume !

Une capacité d’être émergente a besoin de se « muscler » avant de devenir solide. Si je reprends l’exemple de mon audace d’exister, de donner mon avis, de dialoguer sur une décision : pendant très longtemps elle a été seulement un élan en moi. Nous nommons cela une aspiration, une envie profonde ; je peux la percevoir, mais pour ma part et pendant tout un temps elle est restée à l’état d’envie. Mes peurs de déranger et de déplaire étaient plus fortes qu’elle : pas un mot ne sortait de ma bouche et j’adhérais sans rien dire à l’avis ou à la proposition de l’autre. Lire la suite OSE ! Deuxième épisode

En route pour mettre de l’ordre !

Ce matin, faisant le tour des pièces de la maison, en regardant les chambres de chacun et nos bureaux, je me faisais la réflexion de nos manières très singulières de vivre l’ordre. Et voilà que me posant avant de démarrer ma journée, dans une de mes lectures, je tombe sur un article invitant à « faire de l’ordre chez soi » dont je vous livre un extrait : « Ranger, trier, classer ou jeter tous les papiers qui traînent à la maison ; ranger ce qui ne sert à rien ou bien le donner à d’autres si cela peut leur servir ; remettre les objets au bon endroit ou encore ses vêtements entassés, non pliés…Mettre de l’ordre autour de soi aide à s’ordonner soi-même pour aller à l’essentiel : la vie ». Lire la suite En route pour mettre de l’ordre !

Ma façon d’être au monde témoigne-t-elle du monde dont je rêve ?

Cette phrase, qui introduit un des derniers paragraphes du livre de Thomas d’Ansembourg  : « Du JE au NOUS L’intériorité citoyenne : le meilleur de soi au service de tous », vient m’interpeller vivement au seuil de cette nouvelle année : Comment est-ce que ce que je suis, et la manière dont je vis, témoignent de mes valeurs ? Lire la suite Ma façon d’être au monde témoigne-t-elle du monde dont je rêve ?

« Après la fête… »

Puisque notre blog est aussi l’occasion de donner des nouvelles internes à PRH, je voudrais vous parler du temps fort vécu dans le Nord à Lille rassemblant 3 sessions (‘Qui suis-je ?’, ‘La vie en moi et ses entraves’, ‘A l’écoute de mon monde intérieur’) et un séjour intensif de relation d’aide. Un tel moment est riche de rencontres entre participants des différents stages et favorise la constitution de ce que nous appelons quelquefois ‘l’îlot culturel’ propre à la vie collective pendant les stages. Sur un même lieu se crée un climat spécifique à base d’authenticité, d’écoute, de recherche de compréhension. Il est l’occasion aussi de voir apparaître chacun dans son identité propre et quand cela est possible, de lui permettre de s’engager activement dans la vie du groupe à partir du meilleur de lui. Lire la suite « Après la fête… »

Bonjour…Tristesse

pluie 1Voilà quelques heures que je me promène dans ma journée avec la tristesse en bandoulière. Rien n’y fait vraiment, elle me « tire par la manche » comme dit si joliment Christophe André dans un de ses derniers livres ; rien, ni le travail pourtant passionnant, ni la musique, d’habitude salvatrice, ni les clins d’œil des uns ou des autres, gentiment surpris de cette soudaine lourdeur dans le pas , ni même, ultime recours, le carré de chocolat fourré aux amandes… Lire la suite Bonjour…Tristesse

L’être : ça vaut le coup de chercher de ce côté-là en soi !

Comme convenu (voir l’article L’être, ce potentiel qui nous habite), voici de nouveaux extraits d’ouvrages récents qui évoquent cette dimension positive et dynamique de la personne humaine, que PRH appelle l’être.

Frédéric Lenoir écrit dansla guérison du monde La guérison du monde (Fayard, 2012) : « J’ai la conviction que la psyché – l’âme, au sens large du terme –, représente un continent dont l’exploration Lire la suite L’être : ça vaut le coup de chercher de ce côté-là en soi !