Transmission….

Parfois me vient cette question : qu’aurais-je transmis à mes enfants et petits- enfants lorsque j’aurai achevé ma route terrestre ? Quels savoirs –faire ? Quelles attitudes ? Quelles valeurs ? C’est un livre ouvert en moi mais je me donne le temps de laisser venir… les intuitions…les souhaits qui pourraient peut-être alimenter les premières pages de ce livre …  ! Lire la suite « Transmission…. »

IL FAUT DU COURAGE POUR DEVENIR SOI !

Oui, il faut du courage pour oser accueillir ses élans de vie et les mettre en œuvre ; il faut du courage pour démonter son image négative et se voir tel que l’on est vraiment. Il faut du courage et un goût de la vérité pour accueillir des aspects de soi insoupçonnés jusque-là. Il faut du courage pour engager une rééducation d’aspects de soi qui n’ont pas pu se déployer librement.

Lire la suite « IL FAUT DU COURAGE POUR DEVENIR SOI ! »

Vous avez dit Fidélité ? Oui, mais à quoi ? à Qui ?

Je suis habitée, travaillée intérieurement, ces temps-ci, par cette question de la fidélité.

 Christiane Singer écrit : « La première de toutes les fidélités, nous la devons à la Vie qui est en nous…/… Si la première des fidélités, nous la devons à la Vie qui est en nous, c’est bien d’une vigilance de chaque instant qu’il nous faut faire preuve…/… L’ «espace en devenir» qui entoure chaque être et à l’intérieur duquel il peut grandir, se dilater, rayonner, tâtonner, s’élancer, est sacré…/… »

Lire la suite « Vous avez dit Fidélité ? Oui, mais à quoi ? à Qui ? »

Les mots : mes amis ou mes ennemis ?

Je me sens enfermée, limitée par les mots, un peu handicapée.

Ça a été si difficile pour moi, les mots. Difficile d’apprendre à lire, à écrire. Les lettres se mélangeaient, les syllabes s’entrechoquaient. « Tu es dyslexique » me disait-on. Il fallait prendre des cours et rester des heures assises à une table.

Sans parler de l’orthographe ! Un ou deux « s » ? Un « f » ou « ph » ? Deux « l », « r » ou « m » … pourquoi ? Quant au son « é » : é, ai, ez, et, est, è … ? Lire la suite « Les mots : mes amis ou mes ennemis ? »

Tout vide, et à nouveau du plein !

Ce soir, je rencontre des femmes ordinaires, au métier ordinaire, animées d’un feu cependant peu ordinaire, des femmes en quête d’un nouveau souffle dans leur travail.

Je suis accueillie dans une jolie pièce colorée, ouverte sur la rue, garnie d’un mobilier à hauteur de tous jeunes enfants, bien achalandé en fruits et légumes en plastique rangés avec soin dans leur cagette, la dinette en ordre sur de petites étagères, les véhicules lilliputiens bien garés dans un coin approprié. Les petits maîtres de ces lieux sont partis, laissant derrière eux l’empreinte de leur ardente activité et de leurs jeux. Les femmes se posent en cercle autour de moi. D’emblée je perçois entre elles une douce chaleur, des éclats de bienveillance et de rire ricochant de l’une à l’autre, et aussi en chacune une immense fatigue, des larmes retenues tout au bord, comme un trop plein prêt à se déverser.

Lire la suite « Tout vide, et à nouveau du plein ! »

As-tu vraiment 75 ans ? C’est quoi ton secret ?

Pour prendre soin de la solidarité de croissance qui se tisse entre les participants de nos GRAC,( groupes d’accompagnement), nous restons en lien entre chaque rencontre en nous partageant  ce qui nous vitalise.
En mai, c’était l’extrait d’une interview d’une femme,  Macha Meril, qui,à 80 ans pétille d’une jeunesse intérieure.
Cet article a inspiré l’une de nos collaboratrices PRH qui a écrit un texte qu’elle nous partage avec joie ! »  Lire la suite « As-tu vraiment 75 ans ? C’est quoi ton secret ? »

Leçons de vie d’un chêne

J’ai toujours aimé les chênes.

Enfant, j’avais été fasciné par une image qui représentait cet arbre avec sa partie non visible : ses racines qui s’étendaient dans un volume équivalent à celui, visible, de son tronc et de ses branches. Je regardais l’harmonie et la majesté des sujets les plus anciens, j’enviais la solidité de leurs troncs. Je rêvais, moi aussi, de m’épanouir et d’acquérir une solidité intérieure… Ces aspirations de jeunesse ne sont pas pour rien dans le travail sur moi que j’ai entrepris quelques années plus tard, avec PRH. Lire la suite « Leçons de vie d’un chêne »

Sommes-nous sans lumière pour éclairer notre route ?

Chers amis lecteurs,

A l’heure où je vous parle, 2020 touche à sa fin et autour de moi, j’entends des personnes qui se projettent dans les fêtes de fin d’année…

Quelle année très spéciale nous venons de vivre ! Elle aura été marquée par cette pandémie qui a bouleversé nos manières de travailler, de sortir de chez nous, de nous vivre ensemble, de nous détendre, de manifester notre affection, d’être en relation…Elle aura révélé des trésors d’inventivité, d’adaptabilité, de créativité dans les êtres humains pour traverser cette énorme épreuve. Elle aura probablement aussi mis davantage en lumière le précieux de la Vie, de la vie humaine et du vivant ; elle aura fait émerger avec force l’impératif de respecter et de prendre soin de la vie, de la terre dont nous avons hérité et que nous transmettrons à nos enfants et petits-enfants. Aussi, cette année 2020 laisse dans le chagrin tant de personnes, ayant perdu un proche ; d’autres, qui ont perdu une part de leurs revenus, voire leur travail, leur entreprise, ressentent le désarroi, l’inquiétude face au lendemain, la précarité de leur situation… Lire la suite « Sommes-nous sans lumière pour éclairer notre route ? »

EPROUVES, nous le sommes ! ECLAIRES ?

Le confinement-stade 2- est difficile à vivre pour beaucoup d’entre nous : nous n’en connaissons pas la durée, beaucoup d’incertitudes demeurent.

Des évènements douloureux se sont enchaînés avec les attentats en France, à Vienne, des étudiants exécutés à Kaboul par le terrorisme. Nous sommes meurtris, atterrés peut-être, tous éprouvés.

En ces temps rudes, qu’est-ce qui peut nous relever, sans nier la souffrance pour autant ?

Ici ou là, dans le monde surgissent des signes d’espérance, de résistance : nous arrêtons-nous pour les regarder ? Lire la suite « EPROUVES, nous le sommes ! ECLAIRES ? »