Pourquoi autant de sessions PRH différentes ?

Une réaction fréquente lorsqu’on découvre la formation PRH est de s’étonner du nombre de sessions différentes. Certains vivent parfois la peur de se laisser embarquer dans un processus dont on devient dépendant, et dont on ne sort jamais… Trois éléments de réponses me viennent, de nature différente. Lire la suite « Pourquoi autant de sessions PRH différentes ? »

Faire un stage PRH en présentiel, ou à distance ?

C’est une bonne nouvelle pour beaucoup d’entre vous : les stages PRH reprennent dès cet été en présentiel, et vous pouvez vous inscrire d’ores et déjà. Des règles sanitaires simples sont appliquées, qui évitent le port du masque pendant les formations. Ces consignes sont conformes aux recommandations des pouvoirs publics dans le secteur de la formation ; elles évolueront si ces recommandations changent.

Pendant le confinement, de nombreux stages ont eu lieu à distance, par visioconférence (zoom, Skype…) La reprise des activités en présentiel est l’occasion de faire un bilan sur les avantages et inconvénients de ces deux façons de suivre des formations PRH.

Les stages en présentiel

C’est la façon « historique » de suivre la formation PRH. L’avantage principal est de s’immerger pendant quelques jours dans un cadre humain et matériel favorable au recul, à la prise de distance par rapport à son quotidien. On prend le temps, qui souvent nous manque. Le contenu de la formation, les relations, les temps de pause, la présence du formateur… tout concourt à un travail intérieur bénéfique. André Rochais, fondateur de PRH, parlait d’un « îlot culturel », qui est souvent une expérience marquante pour les personnes qui en font l’expérience pour la première fois. Ce dépaysement extérieur permet de mieux se connaître, car on se rencontre différemment dans ce contexte, on apprend du neuf sur soi, dans un contexte où ces découvertes vont être favorables à sa croissance.

Les stages à distance

C’est le constat que font toutes les personnes qui suivent des formations à distance : l’étonnement de retrouver le même climat d’écoute, de bienveillance, d’attention à l’autre, et au final une expérience humaine proche de celle faite en présentiel. A condition de pouvoir bénéficier des conditions suivantes : disposer d’une pièce calme, ne pas être dérangé(e), avoir une bonne connexion internet. Et puis, c’est un gain de temps, parce qu’on évite les temps de transport, et cela permet à certaines personnes ayant des difficultés à se déplacer de pouvoir se former. C’est aussi une économie d’argent : on ne paye ni transport, ni repas, ni hébergement…  

En synthèse :

 

Que constatons-nous ?

Certaines personnes sont enthousiastes avec la formule « stage à distance », parce que c’est plus pratique pour elles, et cela leur ouvre plus de possibilités de se former.

D’autres sont réfractaires aux relations par écran.

D’autres encore s’adaptent aux inconvénients et profitent des avantages de chaque formule

Bref, il y a la place pour les deux modalités. C’est pour cela que nous programmerons à l’avenir un peu plus de stages à distance, pour les personnes pour qui cela représente une opportunité, tout en conservant beaucoup de formations en présentiel, pour ceux qui préfèrent cette formule, qui en ont le temps et les moyens, mais aussi parce que nous sentons la pertinence pour la croissance de ce type d’expériences de formation humaine.

Avons-nous une recommandation à vous faire ?

Il est certain que les stages en présentiel offrent un cadre plus favorable : les relations en dehors des temps de travail et le cadre souvent agréable favorisent la vitalisation et l’intériorisation. En outre, certains moyens pédagogiques efficaces ne sont possibles qu’en présentiel. Mais on constate que l’on peut faire aussi un travail très bénéfique à distance. Il vaut mieux se former à distance que ne pas se former du tout, c’est sûr !

D’autres observations

Ajoutons que le confinement nous a permis d’expérimenter une nouvelle modalité de formation : celle réalisée à distance, par visioconférence, en grand groupe (nous avons rassemblé plusieurs fois une centaine de personnes). Les participants ont été enthousiastes, et c’est une modalité de rencontre que nous renouvellerons.

Internet permet en outre de proposer des outils de travail alternatifs aux documents écrits. Nous avons notamment réalisé des parcours de formation à suivre chez soi à son rythme, en étant guidé par des vidéos. Nous y reviendrons plus longuement prochainement.

En conclusion

Le numérique ne remplace pas l’accompagnement et la relation, qui restent irremplaçables dans un, cheminement de croissance. Mais ils les rendent possibles parfois, et ils offrent des possibilités pédagogiques nouvelles, que nous continuerons d’explorer et de développer.

Notre seul objectif, au final, reste celui-là : vous offrir les moyens pédagogiques les plus performants, au service de votre déploiement.

Régis Halgand, formateur agréé PRH

Découvrez les stages des prochains mois en cliquant sur ce lien.

Pourquoi faire à nouveau une formation, après un ou plusieurs stages ?

Le respect de la liberté des personnes est fondamental pour moi. Je ne veux absolument pas peser sur quiconque. Aussi, longtemps, j’ai eu des scrupules à proposer des formations à des personnes qui avaient déjà fait des stages, par peur de contraindre leur liberté. Lire la suite « Pourquoi faire à nouveau une formation, après un ou plusieurs stages ? »

Genèse d’un stage PRH

Comment se crée un nouveau stage PRH en France ? Découvrons-le, au travers de l’élaboration de « acteur de mon bonheur », animé pour la première fois tout récemment.

A l’origine de la création d’un stage, il y a l’intuition d’un besoin de formation. Pour « acteur de mon bonheur », le déclencheur a été la question d’une ancienne stagiaire PRH, formulée dans ce blog en réaction à un article : « peut-on choisir d’être heureux ? » Et, pour l’anecdote, un petit déjeuner entre trois formateurs qui découvrent au fil de la conversation qu’ils ont tous trois le même centre d’intérêt et de recherche : qu’est-ce que le bonheur ? comment y accéder ? Lire la suite « Genèse d’un stage PRH »

Acteur de mon bonheur

« Peut-on choisir d’être heureux ? », nous demandait une lectrice à la lecture d’un article de ce blog. Cette question, nous l’avons prise très au sérieux, et elle a engagé un travail de recherche à plusieurs formateurs. Quels sont les ingrédients du bonheur ? Comment le cultiver ? Et d’abord, c’est quoi, le bonheur ?

Pléthore de livres cherchent à répondre à ces questions, et ce sont souvent des succès de librairies. Preuve que le sujet est important, et que la réponse n’est pas immédiate !

Cette quête du bonheur, du « vouloir être heureux » est une aspiration profondément humaine. C’est une recherche intérieure quasi-universelle qui n’est pas d’abord liée à la possession de biens extérieurs, mais à sa manière d’être, d’agir et d’être en contact avec la réalité.

Aussi avons-nous décidé de lancer un nouveau module de formation : ACTEUR DE MON BONHEUR.

Comme dans tous les stage PRH, nous vous inviterons à vous mettre en état de recherche, à partir de l’observation des moments où vous vous êtes senti(e)s heureux(ses).

Puis nous vous proposerons de vivre une série d’expériences au cours de la formation, pour expérimenter des ingrédients du bonheur. Est-ce que ça marche pour vous ? Qu’est-ce que vous en retirez comme bénéfices ? Rencontrez-vous des difficultés ?

En fin de stage, nous vous proposerons un bilan pour que vous tiriez les leçons de ces expériences vécues. Pour continuer à cultiver le bonheur dans votre vie, qu’allez-vous mettre en pratique ?

Prêts pour le bonheur ?  Prêts à jouer cette carte ?

Régis Halgand et Béatrice Sablonnière, formateurs agréés PRH

NB : Ce module de 2 jours sera expérimenté une première fois les 3 et 4 avril 2018, à Angers (49). Il est ouvert à toute personne, qu’elle ait déjà fait des formations PRH ou non. Toutefois, nous ne le recommandons pas à des personnes qui rencontrent en ce moment des difficultés ou des épreuves importantes, car elles ne pourraient en tirer suffisamment de profits. Tous les renseignements sur ce stage sont disponibles sur le site PRH et auprès de Régis Halgand.

Où aller ?

Où aller ? Quelle direction prendre ? Quelle formation engager ? Quel stage programmer ? Puis-je me faire accompagner ? Comment ? Quoi de mieux qu’une boussole pour nous aider à trouver la bonne direction ? Ainsi, c’est cet instrument qui vous guidera sur le nouveau site de PRH. Facilitation de l’accès, simplification de la navigation, vous serez vite au bon endroit pour trouver l’information que vous cherchez. Lire la suite « Où aller ? »

« En session, à Clermont…»

auvergne5Depuis toute petite, je suis fascinée par ces volcans majestueux qui surplombent ma ville, Clermont-Ferrand… Une ville noire de la lave de ces volcans, une ville aux accents qui chantent et s’économisent !!! On mange des pom’terre et on s’adresse à la s’crétaire !

Et cette ville me fait aujourd’hui le cadeau d’un lieu où je peux animer mes sessions, un lieu « habité », vivant, qui sens bon la cannelle, l’amitié et la chaleur de l’accueil. Lire la suite « « En session, à Clermont…» »

Un stage « Qui suis-je ? » qui va à l’essentiel

Du nouveau à PRH : « Qui suis-je ? », la session phare de notre école, va passer de 5 à 4 jours. Marie-Odile Crozat, formatrice PRH a pu l’expérimenter pour la première fois, elle nous dit ce qu’elle apprécie dans cette nouvelle formule.
Lire la suite « Un stage « Qui suis-je ? » qui va à l’essentiel »