Etre authentique dans ses relations, ça s’apprend !

Caroline participe à un stage de formation et lorsque chacun est amené à s’exprimer sur un jeu de rôles entre deux personnes, Caroline écoute d’abord les autres- elle fait cela très bien – elle se rend compte qu’elle ne pense pas ce que les autres ont exprimé ; son avis est même très différent de celui émis à l’unisson. Elle hésite à prendre la parole, elle a peur d’exprimer un avis si différent, d’être jugée, incomprise et de se sentir exclue du groupe ; alors elle choisit de se taire. Mais le soir, elle y repense et regrette sa réserve ; elle aurait aimé être davantage elle-même… Lire la suite « Etre authentique dans ses relations, ça s’apprend ! »

Mon maître à penser, c’est le réel

« Mon maître à penser, c’est le réel » : Il y a dans cette formule d’André Rochais, le fondateur de l’école PRH, quelque chose de légèrement provocateur qui me plaît. On peut théoriser, penser, élaborer des systèmes complexes… mais que cela donne-t-il quand on les confronte à la réalité ? Notre anthropologie, André Rochais l’a bâtie à partir de sa propre expérience du réel, et de celui qu’il observait autour de lui. Et c’est, à mes yeux, ce qui en fait sa force. Lire la suite « Mon maître à penser, c’est le réel »

L’ANALYSE PRH, UN ACTE RELATIONNEL !

Il y a quelques semaines, dans un des articles de ce blog, l’accent a été mis sur l’aspect auto-découverte dans l’analyse de son vécu. Bien évidemment, c’est la personne elle-même qui est la mieux placée pour mettre des mots sur les sensations qu’elle vit et déchiffre par l’analyse.

C’est l’aspect relationnel de l’analyse que je souhaite vous proposer de regarder aujourd’hui, à partir d’un extrait du livre « Un chemin d’accès à la vie en profondeur » : Lire la suite « L’ANALYSE PRH, UN ACTE RELATIONNEL ! »

Quelle est la part de subjectivité dans le travail d’autoanalyse du réel intérieur ?

C’est une question que j’entends régulièrement chez les personnes que j’accompagne et qui se mettent à douter de leur ressenti et de leur capacité à l’analyser. D’autres hésitent à se lancer dans cette aventure par peur de se raconter des histoires. Lire la suite « Quelle est la part de subjectivité dans le travail d’autoanalyse du réel intérieur ? »

Vivre une autorité constructive, qu’est-ce que c’est ?

Régulièrement, je suis témoin de moments de vie familiale se déroulant dans un magasin, où un enfant exprime, avec parfois insistance, l’envie de quelque chose à son parent, qui doit alors se positionner face à son enfant… : une situation parmi beaucoup d’autres, où le parent est appelé à vivre son autorité et ce n’est pas toujours simple… Lire la suite « Vivre une autorité constructive, qu’est-ce que c’est ? »

L’être : un animal sauvage???

Selon le système explicatif PRH, l’être est l’instance la plus importante de la personne. Cet essentiel positif qui nous habite est pourtant peu connu. C’est pourquoi il est toujours intéressant, au gré des lectures, d’en découvrir certaines évocations. Le vocabulaire ou l’approche anthropologique peuvent varier, mais les ressemblances sont frappantes avec ce que PRH décrit. En voici un exemple. Lire la suite « L’être : un animal sauvage??? »

Lien ou relation de couple ?

Dans le langage courant, lorsqu’il s’agit de parler du couple, on considère généralement les termes « lien de couple » et « relation de couple », comme des synonymes. A PRH, ces deux termes ne recouvrent pas la même réalité. De quoi s’agit-il au juste lorsque nous parlons de lien de couple et de relation de couple ? Lire la suite « Lien ou relation de couple ? »

A quoi ça sert de se connaître ?

« A quoi ça sert de se connaître ? » Cette phrase, que j’entends parfois quand je présente PRH, m’interpelle. Ce que je ressens profondément, c’est que c’est mon ultime responsabilité, en tant qu’être humain, de me connaître, de me découvrir, de comprendre mon fonctionnement et de mettre à jour les racines qui l’influencent. C’est peut-être même la seule chose qui est vraiment en mon pouvoir, sur laquelle je peux avoir une action réelle.  Lire la suite « A quoi ça sert de se connaître ? »

L’ANALYSE ORALE : UN OUTIL DE RELATION

L’analyse orale se vit, sans le support de l’écrit, en présence de quelqu’un qui écoute. La personne déchiffre à chaud son vécu intérieur et l’exprime dans un climat de bienveillance. Elle est attentive à ce qui se passe en elle et est en relation avec autrui. Lire la suite « L’ANALYSE ORALE : UN OUTIL DE RELATION »