Cet essentiel dont je suis responsable !

Chaque matin, la vie m’offre de nouveau 24 heures, avec un niveau d’énergie différent, avec un désir différent et je suis responsable de cette « tranche de vie » qui m’est offerte comme un don.

Je commence ma journée avec cette conscience de plus en plus affutée de ce don.
C’est ma condition d’être humain, je suis limitée dans un espace-temps. Je ne peux pas vivre toutes les aspirations de mon être, je ne peux pas répondre à tous les besoins de mon corps, ma sensibilité, mon moi-je, mais je reçois le don de cet espace-temps. Lire la suite « Cet essentiel dont je suis responsable ! »

Des étoiles… à ma responsabilité !

41KA9C7J7PLJ’ai découvert un livre qui n’est pas récent mais dont j’aimerais vous parler car il m’a transportée dans une autre dimension ! Son titre est déjà surprenant : « Soyez savants, devenez prophètes » écrit par le prix Nobel de physique Georges Charpak associé à un autre physicien Roland Omnès. Lire la suite « Des étoiles… à ma responsabilité ! »

Un changement de président à PRH France !

Lors de notre assemblée générale du 14 au 16 novembre 2018, a été acté un changement de président de PRH France : Brigitte Daunizeau, qui assurait cette responsabilité depuis 7 ans, a passé le relais à Régis Halgand. Ils nous expliquent les motivations de ce changement, et la manière dont s’est déroulé ce processus de désignation. Lire la suite « Un changement de président à PRH France ! »

« Il n’y a pas de vie pleine sans être dérangé ! »

Cette phrase entendue à la radio me percute et vient rejoindre ce qui m’a beaucoup frappée en participant récemment au stage « Entrainement à la prise de décision ».

Décider n’est pas forcément confortable. Il y a un tiraillement en moi qu’il me faut regarder : j’ai à chercher le chemin à prendre pour le résoudre. C’est à partir d’un élan nouveau qui surgit de mon être, que je prends en compte, qu’un changement va pouvoir s’opérer. Lire la suite « « Il n’y a pas de vie pleine sans être dérangé ! » »

Mon sang ne fit qu’un tour !

Au cours d’un dîner amical, une femme pétillante se tourne vers moi avec une curiosité sincère et m’interroge sur ce que je fais dans la vie. Je lui explique en quelques mots que je suis formatrice PRH, et lui décris succinctement l’objet de cette école de formation humaine. Lire la suite « Mon sang ne fit qu’un tour ! »

Portrait d’un homme passionné, épris de « justesse »

bernardArtisan menuisier, ébéniste, chef d’entreprise, Bernard Rebelle a été aussi président d’un syndicat professionnel, membre actif d’une Chambre des Métiers, des engagements vécus « à fond » et dont il témoigne avec force. Lire la suite « Portrait d’un homme passionné, épris de « justesse » »

Un stage « Qui suis-je ? » qui va à l’essentiel

Du nouveau à PRH : « Qui suis-je ? », la session phare de notre école, va passer de 5 à 4 jours. Marie-Odile Crozat, formatrice PRH a pu l’expérimenter pour la première fois, elle nous dit ce qu’elle apprécie dans cette nouvelle formule.
Lire la suite « Un stage « Qui suis-je ? » qui va à l’essentiel »

« H moins 6 »

Au long des journées, à l’improviste, H-6 me bouge intérieurement. Enigme ? Code secret ? Pas du tout, c’est le nom d’un réflexe qui, franchissant le décalage horaire, m’emmène, sur les ailes du regard intérieur, par delà le temps et la géographie, vers là-bas. Là-bas, là où il fait jour lorsque chez nous il fait nuit. Pays de mes rêves ? Tout à fait ! Non pas le pays rêvé, mais le pays reçu. Lire la suite « « H moins 6 » »

Vivre 1000 ans ?

Pour Aubrey de Grey, penseur du transhumanisme, l’homme qui vivra 1000 ans est déjà né. Il s’agit peut être de votre bébé de 6 mois ou de votre petite fille de 2 ans… Des milliardaires américains financent la recherche médicale pour accroître la longévité. Et, pourquoi pas « transformer la mort en problème à résoudre ». Lire la suite « Vivre 1000 ans ? »

Devenir des artisans de paix

Au-delà de la forte mobilisation qui a suivi les événements tragiques du début d’année, je suis resté avec cette question « Que faire pour que cela ne se reproduise plus ? ». Ne pas y répondre, c’est prendre le risque de rester avec la sensation d’être balloté par des forces de mort que rien ni personne ne pourrait arrêter ou contrebalancer. Lire la suite « Devenir des artisans de paix »