Quels sont les signes qui manifestent qu’une personne progresse dans sa croissance ?

Lors du stage « Pour une aide efficace aux personnes », nous avons travaillé sur cette question et voici quelques éléments de réponses qui vous éclaireront sur ce que nous appelons la croissance à PRH :

17-corps-et-croissance-personnelleLa personne gagne en autonomie, se vivant moins dépendante du regard de l’autre, se référant à sa conscience profonde pour prendre ses décisions.

Elle est moins ballotée par les évènements et les situations difficiles et retrouve plus rapidement le contact avec elle-même, avec la solidité de son être.

Elle gagne en estime d’elle-même, son image s’ajuste et elle se vit plus confiante, confiante en elle-même, dans les autres et dans la vie.

Elle se vit plus à l’écoute de ses sensations et leur fait confiance. De même pour l’écoute de ses intuitions et de la vie de son être.

Sa capacité à aimer se déploie, elle est moins centrée sur elle-même et vit de plus en plus de l’amour gratuit quelque soit son entourage.

Elle sait se donner un environnement vitalisant tant matériel qu’humain.

Elle connaît ses besoins et sait les respecter et les faire respecter.

Elle entre dans son agir essentiel donnant de plus en plus le meilleur d’elle-même en fonction de ses dons propres.

Elle s’ouvre à la Transcendance et même à la relation à une Présence.

Elle rayonne de cette vie libérée en elle et elle est appelante pour les autres.

Elle est en capacité de se remettre en question et vit une saine humilité.

Elle vit de plus en plus à l’intérieur de ses limites.

Elle vit moins de réactions disproportionnées et répétitives et de transferts, elle en est consciente et sait les gérer et les travailler pour s’en libérer.

Son moi-je (1) se vit davantage au service de sa croissance, il devient un serviteur fidèle de la croissance de son être.

Elle trouve un équilibre de vie, respectueux d’elle-même et des personnes importantes pour elle.

Elle embrasse large car elle dispose d’une énergie de vie qui circule largement en elle et autour d’elle.

Elle est vecteur d’humanisation pour la société, pour le monde, elle donne sa pleine mesure avec bonheur.

Et vous, quels signes percevez-vous manifestant votre progression ? Et quels mots sont les vôtres pour dire cette progression ?

Brigitte Daunizeau, formatrice agréée PRH

(1) Moi-je : instance de la personne ressentie au niveau de la tête, où fonctionnent l’intelligence, la liberté et la volonté.

 

11 réflexions sur “ Quels sont les signes qui manifestent qu’une personne progresse dans sa croissance ? ”

  1. Merci Brigitte,
    C’est tout a fait ce que j’ai besoin de réentendre ce matin.ce texte m’interpelle et m’invite à regarder comment ça pousse en moi aujourd’hui .A très bientôt .Annie

  2. Je sens un début d’unicité se dessiner en moi avec l’ordonnancement de mes potentialités qui se dit, la possibilité de vivre les 5 attitudes fondamentales en même temps et cette aspiration à me vivre en harmonie avec moi-même, mon environnement humain et matériel. Mes relations d’aujourd’hui et de demain tendent toutes vers ce que je suis en train de devenir… une personne unifiée en devenir. Ma vocation y a toute sa place mais demande à être creusée pour sentir ma fine pointe au sein de l’être d’accompagnement que suis en train de devenir

  3. merci de ce article qui me rejoint .
    pour mon expérience devant mes besoins en creux , des blessures j’accueille ça avec une certaine sagesse ,j’arrive a faire la part des choses et ne pas introduire les personnes qui m’entoure dans ce qui est propre à moi.

    Habiter par le doute ou découragé j’arrive a me connecté à ce lieu profond en moi , je reviens à mes réalités d’être , mes point d’appuis
    pour dépassé ce moment.

    aujourd’hui je ressens une force , une énergie intérieure qui anime tout mon corp , je ressens mon corps en mouvement plein de vie , en action……………

    je progresse a mon rythme , je ne reste pas statique devant mes obstacles , je continue mon chemin avec cette énergie intérieure qui m’appelle à la vie, à ma vie ,et de donner ma plein mesure…………

    merci

  4. Je voudrais d’abord te dire merci Brigitte pour ce magnifique travail et, merci à celles et ceux qui y ont participé.
    Ce que je pourrai rajouter dans ce que j’observe dans la progression de ma croissance c’est la sensation d’être en éveil.
    Je me sens éveillée quand j’écoute, quand je regarde, quand je goûte, quand j’observe, quand je suis en relation. Je sens une grande ouverture à ce qui est.
    Et je me laisse faire par ce qui est éveillé et, par ce qui peut encore être réveillé.
    Ce qui m’émerveille avec l’outil PRH c’est qu’il permet de devenir autonome dans le travail que l’on peut faire sur soi.
    De plus en plus souvent quand je me sens éveillée ou réveillée je prends mon cahier et, j’aime la liberté que me donne la page blanche.
    Je suis toujours étonnée de tout ce qui est donné.
    Il y a juste à oser, avoir le courage et l’audace d’oser!

    Ce qui m’encourage à continuer ce sont toutes les avancées qui m’ont permis de vivre des relations plus satisfaisantes: avec moi même et les personnes que je côtoie.

  5. Etre à l’écoute de nos sensations pourrait sembler évident puisque ressentir c’est être vivant!
    Mais en fait il n’en est rien! Pour moi apprendre à ressentir consciemment, con-sentir à sentir et nommer ce que je sens, fut, est encore, tout un apprentissage qui nécessite la collaboration constante de mon “moi -je”, un engagement régulier et persévérant, de passages en passages…
    Consentir à voir, entendre, écouter ce qui peut monter du passé et l’identifier comme tel, consentir à recevoir le moment présent dans toutes ses composantes sans cesse changeantes, belles ou douloureuses, impermanentes, consentir à l’ouverture au réel , le recevoir et me recevoir de lui, me demande une constance que je découvre de plus en plus goûteuse et…joyeuse.
    Mais pour être en mesure d’accueillir ce réel tel qu’il est donné, cela m’invite à dé-faire peu à peu les contrôles mis en place, du lieu de mes peurs et de mes insécurités, contrôles sur l’autre, sa vie, ses comportements parfois même ses idées, contrôles sur moi et les événements alentour, jusqu’au contrôles de ma source à son origine, de ses appels, ses invitations, ses paroles…ces contrôles sont ceux de mon système de survie dont l’intelligence et l’inventivité ont permis au tout petit et à l’enfant que j’étais de ne pas s’effondrer dans ses peurs, ses manques vitaux, ses insécurités, s’anesthésier pour ne pas sentir donc souffrir….aujourd’hui ces contrôles, dont l’anesthésie fut une des formes privilégiée, ne me sont plus utiles, ni nécessaires, ils sont prisons, enfermements, fermetures, pseudo sécurité qui confinent ma vie et limitent le jaillissement de ce qui veut vivre, le jaillissement de mon être dans son unicité, dans ce qu’il porte de plus précieux et de plus vivant et qui cherche à rayonner.
    Ces contrôles créent en moi une scission, une fermeture à moi-même et au monde, ils parasitent l’accord avec moi-même et la communion avec l’autre.
    L’écoute fine de me sensations est donc une aide précieuse au dépistage de ces contrôles afin de pouvoir les dénouer, les lâcher, en m’appuyant sur un « je peux  » force en moi, exact antidote de mon impuissance d’enfant.
    Alors l’accueil du présent devient possible et comme le dit si joliment et encore une fois, Ch. Bobin dans “la grande vie”: “qu’est-ce que « voir »: je dirai aujourd’hui, voir c’est être cueilli…. »
    Nicole Langlois-Meurinne.

    1. Nicole, j’accueille avec un grand respect votre authenticité, et me mets à l’école de votre humilité. Oui, apprendre à ressentir peut demander un long chemin, ponctué d’heureuses avancées et de nombreuses retombées. Il faut avoir fait l’expérience souvent renouvelée de résurrection, et que les sensations ne trompent pas, pour en venir à la conscience de nos retombées dans l’insensibilité, dans la fuite du Réel, dans la non-existence…, pour les accepter, et pour comprendre que le rôle (voire la mission) du Moi-Je est de se mettre humblement au service de la vie, qui va, qui vient, qui passe, qui ne se laisse pas enfermer, mais qui dans le moment présent se manifeste par un appel de l’être à se réaliser. La forme à l’apparence souvent anodine, que prend la réalisation de notre être à cet instant, peut être déconcertante. C’est pourtant les nombreux pas réitérés de fidélité à ces appels qui donnent la force de continuer de croire que le chemin de vérité vers soi nous comblera dans la Vérité tout entière.

  6. J’ajouterai que lorsque on peut « s’évaluer » en toute humilité par rapport à tous les items repris ci dessus, que l’on peut mesurer le chemin parcouru et sentir son Etre en Croissance et bien cela à le goût du Vrai BONHEUR ! Merci la Vie ! Martine.

  7. Merci Brigitte pour ce magnifique témoignage. Merci pour tous ces témoignages.
    Je me retrouve dans tous vos signes. Avec mes mots, je site quelques signes qui manifestent ma croissance :
    – quand je suis en communication avec l’autre et j’arrive à faire taire mes mécanismes de jugement de valeurs ou celui imaginaire ou tout simplement quand j’arrive à stopper une discussion avec mon interlocuteur quand celui – ci cherche à me convaincre coûte que coûte.
    – quand j’arrive à faire taire mes colères ou émotions négatives et continuer à communiquer avec l’autre au delà de mes blessures.
    – Le fait d’utiliser des discernements rapides rapides quand je suis en communication avec autrui et tout en étant en communication je suis à l’écoute de tout ce qui se passe dans mon monde intérieur
    – quand j’agis dans mon quotidien à partir de mes réalités d’être en fidélité à ma conscience profonde.
    – quand je m’accorde un temps pour moi quotidiennement de vie intérieure
    – quand je me donne le temps pour accueillir les cadeaux de la vie chaque jour,
    – quand je me donne le temps pour côtoyer la nature, l’admirer et m’offrir à elle pour sentir l’union.
    – quand je canalise l’énergie de mon corps vers le sens de ma croissance ou sens de ma vie.

    1. C’est vraiment inspirant et je me sens rassurée de voir que (finalement) je ne vais pas si mal. Je suis heureuse de me sentir sur la voie de mon cheminement personnel et de voir que que j’avance dans mes rails !
      Merci Brigitte pour ce superbe travail ! Quelle belle intégration de la personne ! Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s