Frémissements de vie

Nous vous proposons cette semaine un petit temps d’écoute de votre monde intérieur, à l’aide de la peinture ci-dessous. C’est une peinture de Valérie Bitz, formatrice agréée PRH.

Eveille-t-elle en vous des sensations ? Prenez le temps d’écouter si cette peinture vous touche, et de nommer votre ressenti. Lire la suite « Frémissements de vie »

L’intelligence émotionnelle n’est pas innée

Rencontre avec Isabelle Filliozat

Pourquoi faudrait-il «travailler» quelque chose d’aussi naturel que nos émotions ? Pour qu’elles nous aident à vivre, au lieu de nous entraver. Isabelle Filliozat* en est convaincue : la «Grammaire relationnelle» s’apprend. Lire la suite « L’intelligence émotionnelle n’est pas innée »

L’ANALYSE PRH, UN ACTE RELATIONNEL !

Il y a quelques semaines, dans un des articles de ce blog, l’accent a été mis sur l’aspect auto-découverte dans l’analyse de son vécu. Bien évidemment, c’est la personne elle-même qui est la mieux placée pour mettre des mots sur les sensations qu’elle vit et déchiffre par l’analyse.

C’est l’aspect relationnel de l’analyse que je souhaite vous proposer de regarder aujourd’hui, à partir d’un extrait du livre « Un chemin d’accès à la vie en profondeur » : Lire la suite « L’ANALYSE PRH, UN ACTE RELATIONNEL ! »

Quelle est la part de subjectivité dans le travail d’autoanalyse du réel intérieur ?

C’est une question que j’entends régulièrement chez les personnes que j’accompagne et qui se mettent à douter de leur ressenti et de leur capacité à l’analyser. D’autres hésitent à se lancer dans cette aventure par peur de se raconter des histoires. Lire la suite « Quelle est la part de subjectivité dans le travail d’autoanalyse du réel intérieur ? »

L’ANALYSE ORALE : UN OUTIL DE RELATION

L’analyse orale se vit, sans le support de l’écrit, en présence de quelqu’un qui écoute. La personne déchiffre à chaud son vécu intérieur et l’exprime dans un climat de bienveillance. Elle est attentive à ce qui se passe en elle et est en relation avec autrui. Lire la suite « L’ANALYSE ORALE : UN OUTIL DE RELATION »