Des étoiles… à ma responsabilité !

41KA9C7J7PLJ’ai découvert un livre qui n’est pas récent mais dont j’aimerais vous parler car il m’a transportée dans une autre dimension ! Son titre est déjà surprenant : « Soyez savants, devenez prophètes » écrit par le prix Nobel de physique Georges Charpak associé à un autre physicien Roland Omnès. Voici des extraits de l’introduction de cet ouvrage : « Il ne s’agit pas […] d’enseigner un savoir, car nous visons à la fois beaucoup plus et beaucoup moins. […] Cela mène inévitablement à s’interroger sur le sens de l’homme, celui du monde qu’il a construit et de l’Univers qu’il habite […] Si ces questions redeviennent nouvelles, c’est du fait de la découverte au XX° siècle de lois de la nature d’une envergure immense […] si étranges qu’elles paraîtraient de vains rêves si elles n’étaient justement l’essence de tout ce qui est, le réel centre de la réalité. […] Nous guiderons le lecteur à la rencontre des lois comme si elles habitaient un palais […] un pareil procédé est inhabituel […] mais il nous a paru propre à exprimer la vénération que les lois inspirent à ceux qui les approchent. C’est cette inoubliable impression que ce livre veut faire partager en expliquant pourquoi les lois de la nature sont transcendantes, en montrant que la science ne les invente ni ne les construit, mais qu’elle les découvre. Ceux qui savent quel sentiment inspire cette découverte et qui ont eu le bonheur de l’approcher y retrouvent presque exactement le sentiment que les croyants éprouvent comme celui du sacré. […] Il est temps que la signification de la science apparaisse vraiment, ou plutôt qu’apparaisse le sens de ce qu’elle rapporte d’au-delà de l’humain. Il est clair aussi qu’elle est loin de ne dispenser que des bienfaits et qu’elle n’a pas les mains propres dans les malheurs du monde. Un autre ordre du monde pourtant, dans un avenir imminent, ne peut venir que d’une sagesse où la science, ou plutôt ce qu’elle révèle, trouve sa véritable place. »

Cette lecture m’a « enchantée » au sens de l’enchantement des magiciens,TB_0903250974.jpg en m’ouvrant sur des infinis difficilement imaginables; ce n’est pas toujours aisé à comprendre, mais le sens profond m’a beaucoup touchée…

Voici des extraits du dernier chapitre : «  « Que faire ? » demandera-t-on. La complexité et le désordre du monde actuel ne permettent pas de répondre de façon simple ; tout s’entremêle, les désirs, les craintes, les aspirations et les haines se combattent, et nul ne peut dire : « Je sais ». Les sages qui professent que la paix doit venir de chaque être humain, réconcilié avec lui-même et ouvert aux autres, lucide, ont sans doute raison. Lucide, cela signifie que chacun cherche et travaille les yeux ouverts, là où il peut être utile et servir l’humanité. La clef des grands problèmes est peut-être simplement une volonté commune de les dissoudre, plus que de les résoudre, les dissoudre comme les molécules d’eau, innombrables, usent la pierre. Tout ainsi est l’affaire de tous et la seule clef universelle est dans l’homme qui vit sa propre humanité. »

Voilà aussi pourquoi ce livre m’a rejointe :andromeda à la fois il m’ouvre sur une dimension cosmique où règne une liberté infinie en même temps qu’une profonde unité ontologique, et à la fois il me ramène à ma responsabilité d’être humaine, d’être lucide et active à ma mesure pour servir l’humanité !

Anne Flatin, formatrice agréée PRH

8 commentaires sur « Des étoiles… à ma responsabilité ! »

  1. Merci Anne pour ton enchantement que tu nous partages à la lecture du livre :
    « Soyez savants, devenez prophètes ».

    A mon tour je suis rejointe par ces lignes que je sens profondément justes, lignes qui parlent des lois de la nature avec respect et même vénération.

    ……..la vénération que les lois inspirent à ceux qui les approchent. C’est cette inoubliable impression que ce livre veut faire partager en expliquant pourquoi les lois de la nature sont transcendantes, en montrant que la science ne les invente ni ne les construit, mais qu’elle les découvre. Ceux qui savent quel sentiment inspire cette découverte et qui ont eu le bonheur de l’approcher y retrouvent presque exactement le sentiment que les croyants éprouvent comme celui du sacré.

  2. Merci, Anne, de nous indiquer ce titre…interpellant et prometteur :Soyez savants, devenez prophètes. A la lecture des extraits que tu nous proposes de ce livre, je me sens attirée de l’explorer en totalité. Reste à passer à l’acte, ce qui ne va pas tarder. Merci encore.

  3. Pour les jours à venir : je vais laisser travailler en moi les réflexions dont tu nous fait part, Anne : Comment est-ce que je perçois ma part de responsabilité dans / pour le monde ? Qu’est-ce qui m’aide à être lucide ? Quels sont les petits gestes ou prises de parole que je mets en place pour servir l’humanité ?
    Ces soirs-ci, j’admire le ciel étoilé. A présent, ce ciel étoilé va m’aider à conscientiser davantage à ma place dans ce cosmos.
    :

  4. Merci Anne pour cette lecture capable de nous “en-chanter”…
    cela me renvoie à cette phrase d’Holderlin qui depuis le confinement m’interpelle: « …habiter poétiquement le monde »… cela veut dire quoi pour moi?
    Laisser en moi grandir, se déployer un Regard de contemplation , d’émerveillement, tout autant devant ces milliards de galaxies qui elles mêmes hébergent des milliards d’étoiles et de planètes, que devant l’humble et timide cistude des étangs, la fraise des bois odorante, les libellules d’or et d’argent, le parfum d’un chèvrefeuille soudain offert, volant, volé, parfums d’aurore, les yeux souriant d’un tout proche qui révèlent un élan de tendresse fulgurant qu’il s’agit de Voir au-delà, par delà nos pauvretés, celles qui parasitent, freinent, obstruent et notre Voir et notre Recevoir.
    Ce « relier »-là peut devenir alors, notre response-habilité pour « agir » avec lucidité et gratitude là où nous le pouvons, avec les limites qui sont les nôtres.
    Nicole Langlois-Meurinne

  5. Quelle responsabilité ai-je dans mes actes quotidiens ? Est-ce que je m’interroge suffisamment ?
    Suis-je présente suffisamment à mon quotidien, à mes actes posés ?
    Ces paroles me parlent et viennent rejoindre mes certitudes profondes.
    ….les lois de la nature sont transcendantes, …la science ne les invente ni ne les construit, mais elle les découvre.
    Les sages qui professent que la paix doit venir de chaque être humain, réconcilié avec lui-même et ouvert aux autres, lucide, ont sans doute raison. Lucide, cela signifie que chacun cherche et travaille les yeux ouverts, là où il peut être utile et servir l’humanité…
    il me ramène à ma responsabilité d’être humaine, d’être lucide et active à ma mesure pour servir l’humanité !

  6. Merci Anne pour cette invitation au voyage céleste.
    Merci pour cette invitation à sortir de tous les enfermements et de cette ouverture à l’immensité du Ciel.
    Toutes ces étoiles magnifiques qui brillent de par leur lumière et qui ont chacune leur place !
    Ces étoiles je les retrouve aussi sur notre Terre dans chaque personne porteuse d’une lumière qui lui est propre.
    J’ai ce rêve fou que notre Terre devienne aussi belle que le Ciel quand il est dégagé et qu’il laisse transparaître sa transparence, sa lumière, son immensité et son mystère.
    Heureusement que nous sommes un certain nombre à rêver, à croire qu’il est possible de chercher et de trouver le chemin d’une Humanité renouvelée, d’une Humanité relevée, d’une Humanité transcendée.
    J’ai bien envie de lire ce livre !

  7. Merci Anne pour cette réflexion qui me plonge dans un bon lieu de moi. Il me ramène à ce bon, ce beau qui se passe dans notre petit quotient autour de moi. Que se soit regarder mes fleurs pousser, les petits papillons qui se promènent en toute liberté, les jeunes qui reprennent leurs années scolaires tout heureux et contents. Je me laissent émerveiller de ce qui nous relis les uns les autres. Cela me fait entrer dans un silence habité, dans une gratitude inouïe.

  8. L’illustration en première de couverture,cet enfant curieux du monde qui l’ entoure, relate ces propos en quatrième de couverture:
     » Rien n’ est plus important que de donner aux jeunes l’éducation dont ils ont besoin, qui fera d’eux des hommes et des femmes libres, capables de comprendre l’Univers qui les entoure et sa signification. ..Qu’ils aient des savants le vrai savoir et des prophètes la lucidité et l’ action éclairée.  »
    Que j’ai plaisir et soif de relire cet ouvrage , livre que j’avais senti de conserver dans ma bibliothèque après une première lecture en avril 2014. A cette lecture,enseignante à l’ époque, je fus très intéressée par la Fondation »La Main à la pâte « ,laboratoire d’idées et de pratiques innovantes cherchant à améliorer la qualité de l’ enseignement des sciences à l’ école et au collège, dans la dynamique initiée par le prix Nobel G.Charpak.C’est l’enjeu de ce livre dans le dernier chapitre : « contribuer à ouvrir des esprits lucides sur leur mutation. »

    A cette nouvelle lecture, aujourd’hui, c’est bien la question du sens qui me rejoint:
     » Quel est le sens de cet univers démesuré où nous semblons n’être rien , de ces lois qui assaillent la raison humaine, de tout cela qui nous domine de son altière et suprême étrangeté ? »….dans le chapitre 2…

    Oui, à tout âge, « soyons savants, connaître pour comprendre » « Soyons prophètes en cultivant notre capacité de clairvoyance, de lucidité, de perspicacité pour agir et être.

    Merci Anne de votre article me permettant ce nouveau regard sur cet ouvrage.

    Françoise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s