Deux nouvelles formatrices à PRH !

Annick Vauquelin et Marie-Pierre Ledru sont devenues formatrices PRH en janvier 2017. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ? Quel a été leur parcours ? Comment s’est déroulée leur formation ? Comment voient-elles leur métier de formatrice ?

Interview de Marie Pierre et Annick – Mercredi 11 janvier 2016

Annick, Marie Pierre, vous avez rejoint récemment toutes les deux l’équipe des 12 animateurs et 4 formateurs agréés à la relation d’aide PRH France. Nous allons préciser ensemble ce que cela implique.

Pourriez-vous tout d’abord nous présenter votre parcours de vie?

img_9878-annickAnnick. J’ai 53 ans, 4 enfants. J’aime écouter et j’ai toujours eu le désir de prendre soin des personnes. Des études et une activité en pharmacie ne m’ont pas permis de vivre pleinement ce lieu de moi. J’ai donc arrêté mon activité professionnelle à la naissance de mon 3ème enfant et me suis tournée vers le bénévolat dans l’écoute et l’accompagnement en tant qu’aumônier à l’hôpital et dans un centre de formation. Je me suis alors formée à la naturopathie et ai exercé de manière indépendante dans ce domaine. Autant je me sentais en confiance dans la dimension spirituelle de mon accompagnement, autant je me sentais parfois démunie pour l’accompagnement psychologique des personnes qui me sollicitaient. Je me suis tournée vers PRH dans l’optique d’acquérir une méthode, des outils pour aider plus profondément. La solidité des formateurs PRH, leur authenticité et leurs attitudes m’ont touchée. J’ai alors senti possible avec la méthode d’analyse PRH de fluidifier ma vie relationnelle et de me situer plus justement sur l’axe de mon agir professionnel.

MPLMarie-Pierre. J’ai 47 ans, je suis mariée et j’ai trois enfants. Nous habitons à Boulogne, près de Paris. A l’adolescence, la lecture du livre « Les mots pour le dire » de Marie Cardinal, qui racontait comment sa psychanalyse l’avait sauvée, m’a ouvert un monde complètement nouveau et fascinant. Après un bac littéraire, je n’ai pas osé aller en fac de psycho qui m’attirait pourtant car je crois que je n’étais pas prête pour cela. Je me suis formée à Science Po. J’ai commencé à travailler dans la communication écrite puis comme journaliste. A Management, un magazine économique, j’aimais écouter les créateurs d’entreprise et écrire des articles qui pourraient leur être utiles. J’avais bien ce goût de l’aide.

J’ai découvert PRH en 2001. Dès le stage Qui suis-je, j’ai été touchée par la bienveillance, la simplicité, le respect qui se vivaient dans ce groupe. Je découvrais que toutes ces personnes, d’origines si diverses, rencontraient des difficultés semblables aux miennes : j’ai ressenti d’emblée une fraternité apaisante. Et j’y ai trouvé des repères, des outils pour comprendre ce que je vivais et dégager des perspectives pour avancer. PRH a réveillé ma vocation adolescente à l’accompagnement psychologique. Avec PRH, j’avais enfin trouvé l’outil avec lequel je pourrai aider les personnes. Mon aspiration s’incarnait ! De retour à Management, j’ai rédigé un dossier sur la reconversion professionnelle qui m’a permis d’explorer cette voie. J’en ai fait un livre et je suis devenue journaliste indépendante, dans la perspective de poursuivre ma formation PRH pour me reconvertir moi-aussi.

En quoi votre rencontre avec PRH vous a-t-elle amené à vous engager professionnellement?

Annick. PRH m’a apporté un outil d’accompagnement complémentaire à celui que j’utilisais jusqu’alors afin d’élargir, à partir de moi-même, mon aide à une dimension plus psychologique. Mon cheminement avec PRH m’a à un moment donné amenée à me situer dans mes différents engagements et à oser renoncer à une forme d’accompagnement que je pratiquais depuis 15 ans pour m’engager pleinement au service de PRH.

Marie-Pierre. D’un point de vue personnel, c’est grâce à PRH que j’ai pu m’ouvrir à la dimension positive de ma personne et accéder à mon intériorité. Cela m’a permis d’apaiser progressivement les turbulences de ma sensibilité et la tyrannie de mon mental. PRH a enfin permis de faire émerger en moi la foi dans la puissance du dynamisme de croissance de chacun, ce qui a changé mon regard sur les personnes et sur le monde. Aujourd’hui, je peux vivre et déployer ‘l’optimisme existentiel’ qui m’anime.

Quel ont été les grands jalons de votre parcours de formation PRH ?

Annick.

  • 2007 : mon premier stage « qui suis-je »
  • 2009 : entrée en FPM (Formation personnelle méthodique) pour « m’équiper » dans l’accompagnement que je vivais ;
  • 2011 : le désir d’accompagner les personnes avec l’outil PRH qui s’est dit lors du stage « pour une aide efficace aux personnes » ;
  • 2012 : entrée en FRA (Formation à la relation d’aide, première étape de la formation de formateur)
  • 2014 : le discernement du métier lors du stage « PRH et moi » en 2014 ;
  • 2015 et 2016 : formation professionnelle avec un stage « ai-je vocation ? » fondamental dans mon discernement et animation du premier stage « qui suis-je » avec engagement collatéral entre PRH et moi.

Marie-Pierre.

  • 2001 : découverte de PRH par le stage « qui suis-je » et intuition d’un lien fort avec PRH ;
  • 2002 : mise en route en FPM (Formation personnelle méthodique) pour grandir en solidité ;
  • 2008 : entrée en FRA (Formation à la relation d’aide, première étape de la formation de formateur)
  • 2012 : entrée en formation professionnelle, suspendue un an plus tard devant la perspective de l’animation de sessions.
  • 2013 : Temps de maturation nécessaire pour accueillir que ma vocation était dans la relation d’aide et non dans l’animation.
  • 2015 : Reprise de la formation avec l’évidence de vouloir devenir agréée à la relation d’aide pour accompagner les personnes dans la durée.

 

Aujourd’hui, vous êtes toutes les deux professionnelles PRH France, Marie-Pierre en tant que formatrice agréée à la Relation D’aide et Annick en tant qu’animatrice. En quoi consiste votre activité et quelles sont vos actualités pour 2017 ?

Marie-Pierre. J’exerce mon activité d’accompagnement individuel à Boulogne, tout près de Paris. Je prévois d’étendre cette activité à Nantes, où je me rendrai régulièrement, à partir de septembre 2017. Je propose également deux parcours d’année « Mieux me connaitre pour mieux me vivre ». Je vais animer un stage découverte « Devenir un bon compagnon pour soi-même » en mars 2017, à Paris.

Annick. J’exerce l’accompagnement en relation d’aide à Clermont Ferrand et je prévois d’étendre mon activité à Lyon. Je propose aussi deux parcours d’année « apprendre à mieux me vivre ». J’ai également créé un stage découverte que je souhaite mettre en place. J’ai programmé 4 stages « qui suis-je ? » en 2017 et je prévois ponctuellement des actions sur mesure dans des structures d’accueil. Je souhaite tendre vers l’animation des stages « grandir en confiance en moi » et « à l’écoute de mon monde intérieur », l’analyse PRH, la communication dans le couple et la parentalité étant mes domaines de prédilection.

5 réflexions sur “ Deux nouvelles formatrices à PRH ! ”

  1. Bravo pour ces beaux témoignages, beaux parcours de formation et la croissance d’Annick et de Marie-Pierre pour elles-mêmes et pour les autres.
    Belles rencontres et accompagnement à elles 2 : merci simplement pour qui vous êtes.
    Valérie G

  2. Ma joie est grande de vous savoir engagées au service de la croissance des personnes comme formatrice PRH, après avoir expérimenté pour vous-mêmes les bienfaits de cette formation.
    Je vous souhaite une belle fécondité et beaucoup de joie devant les transformations qui s’opéreront avec votre aide.

  3. Bonjour de Langley, Canada. Je vous félicite Annick et Marie-Pierre! Moi aussi, je suis devenue formatrice agréé en janvier 2017. Je vous souhaite plus de joie et de paix sur ce beau chemin de PRH!
    Leah Bittante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s