Au fond, le but de la vie, c’est quoi ?

Selon l’approche PRH, qui se situe dans le courant de la psychologie humaniste, chaque être humain possède au cœur de lui une zone vivante, unique, personnelle, que nous nommons l’être, ou noyau essentiel de la personnalité.

Au cœur de soi vit donc une zone saine qui engage à mener sa vie en lien avec les autres, dans des relations et des engagements constructifs pour soi, et pour plus que soi. Nous avons la certitude partagée que se déployer en respectant sa propre personnalité, c’est , au contraire d’une démarche égocentrique, une manière de prendre sa place et de donner toute sa mesure au service des autres, et que ça procure un bonheur profond.

Parfois, les événements de la vie sont favorables. Parfois, nous avons à traverser des épreuves. Ce n’est souhaitable pour personne, mais force est de constater que ça arrive à tout le monde. D’où l’enjeu d’être bien au clair sur ce qui est essentiel pour soi, quand certaines circonstances nous poussent à faire des choix parfois douloureux. Ils peuvent néanmoins être justes et constructifs, pour continuer de révéler ce qui fait de nous des êtres uniques, profonds, et bons.

Le témoignage de Nelson Mandela , profondément ancré dans le socle de ses valeurs , de son être comme nous disons avec notre vocabulaire PRH, en est un vivant exemple. Je le cite dans son ouvrage « un long chemin vers la liberté » : «  La bonté de l’homme est une flamme que l’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre ». Même après une longue période d’emprisonnement, cet homme a réussi à ne pas dévier de ce qu’il sentait être essentiel pour lui, pour son peuple, et au-delà, nous pouvons affirmer que toute l’humanité a bénéficié de son expérience, malgré les épreuves.

Jacques Lecomte , universitaire chercheur , dans le mouvement de la psychologie positive, a réalisé aussi de nombreuses recherches sur ce sujet qui convergent avec notre expérience, et je vous invite à lire ses essais « la bonté humaine » et « donner un sens à sa vie »

Le but de la vie, finalement, ce serait simplement de

  • Découvrir qui on est : « connais toi toi-même ». je reprends une citation d’André Rochais, fondateur de PRH : nous vivons sur des trésors , sur des puits d’énergie, sur un volcan de créativité, sur des réserves incroyables d’amour vrai »
  • Se libérer (de fausses croyances, d’empêchements ou d’habitudes liées au fait que nos potentialités n’ont tout simplement pas reçu les conditions favorables dont elles avaient besoin pour se déployer)
  • S’exercer à agir et à nous engager en écoutant ce qui, du tréfonds de nous , nous inspire, nous appelle , nous engage à vivre de plus en plus en accord avec ce qui nous constitue intérieurement.
  • Et enfin, de prendre en compte nos besoins essentiels de relations vitalisantes.. car on ne peut se déployer qu’en lien avec les autres, dans un climat authentique qui permette à chacun de prendre sa place

Ceci étant dit, ce n’est pas si simple. Les outils de la pédagogie PRH sont simplement des moyens pour faciliter votre recherche. Pour cela, nous avons une démarche balisée, avec des stages clés qui vous donnent des repères spécifiques. N’hésitez pas, catalogue en main, à solliciter un formateur, pour mieux comprendre les articulations entre nos différents stages, et trouver la modalité qui conviendra le mieux à votre besoin de croissance du moment :

http://www.prh-france.fr

Anne Tricault, formatrice agréée PRH

7 réflexions sur « Au fond, le but de la vie, c’est quoi ? »

  1. J’aime beaucoup ce que tu écris, Anne, et le choix des photos est très parlant pour moi. Je sens très juste que le sens de la vie est de se déployer et de prendre sa place en lien avec les autres, au service de la terre et de l’humanité, chacun à sa place, en étant soi.
    Merci.ME

  2. Bonjour, Anne; c’est avec toi que j’ai commencé les sessions PRH, il y a 3 ans et, depuis, je continue sur ce chemin. j’ai bien aimé ton article très profond et qui, pour moi, a beaucoup de sens D’ailleurs, je me suis inscrite pour la session « Le sens de ma vie » en mai 2018″, en région lyonnaise. Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année Denise

      1. Bonjour, je vous invite à prendre contact avec Anne Flatin au 06 47 36 54 18 pour qu’elle vous aide à préciser votre besoin et pour vous donner des renseignements

  3. C’est bon de lire ces buts essentiels de la vie. Merci Anne. Merci à vous, formateurs PRH, pour vos cheminements et vos accompagnements. Avec vous, nous devenons cette fleur qui s’épanouit. Et à nous tous : quel beau bouquet.

  4. Je rebondis sur la dernière partie de ton article, Anne,
    Me vient que expérimenter la pédagogie PRH ce n’est pas simplement faire la « Qui-suis-je », « pour voir » et se dire qu’on est arrivé, mais bien comprendre que PRH est une école qui permet, si on veut prendre soin de soi, d’entrer dans un parcours, à définir en fonction de ses besoins spécifiques, parcours qui va s’adapter aux différentes étapes de nos vies, toutes différentes et en faire de beaux chemins de croissance.
    Et vive la Vie qui pousse !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s