Archives du mot-clé bienveillance

Arrêtons de nous en vouloir de nos émotions négatives !

 

En ce jour de rentrée scolaire, après le départ de mes enfants à l’école, j’ai moi aussi pris une bonne résolution : j’ai décidé de ne plus m’en vouloir de ressentir des émotions négatives. Oui, la rentrée me stresse, j’appréhende tout ce que mon mari et moi allons devoir gérer en plus de notre travail : cadrer les devoirs, le respect des règles à la maison, gérer les écrans, sans parler de toutes les tâches ménagères et de la gestion de l’emploi du temps familial. Et oui, je ressens de l’appréhension devant toutes ces contraintes à venir. Et ma première réaction, c’est d’en ajouter une couche « Pourquoi ne suis-je pas zen ? » Je commence à m’en vouloir de ne pas prendre assez de recul et ne pas parvenir à rester sereine. Et là, mon élan de vie se réveille et me dit « stop ! » Non, je ne suis pas parfaite, je suis un être humain comme les autres, toute formatrice PRH que je suis… et oui, je suis stressée par la rentrée ! Lire la suite Arrêtons de nous en vouloir de nos émotions négatives !

Nos îlots d’humanité, rêverie ou vraie vie ?

Le rideau se lève, l’émotion se répand dans la salle, palpable, gonfle nos cœurs, nous retenons notre souffle….

Une farandole de petites danseuses de tous âges apparaît, à l’expression et aux gestes uniques, élans personnifiés, offrant à nos regards émerveillés une variation étonnante de talents et d’aisance plus ou moins assurée se mêlant avec grâce sans jamais altérer l’harmonie d’ensemble. De jeunes adolescentes se risquent à leur premier solo, déclenchant en coulisse une liesse d’encouragements, d’éclats de joie, de captures d’images ou petits films sur Smartphones, une excitation partagée pour la prise d’un tel risque ! Lire la suite Nos îlots d’humanité, rêverie ou vraie vie ?

Rencontre avec Bénédicte Oriou auteur du livre : « Rassure mes copains » (2)

Dans un article précédent, Bénédicte Oriou nous a parlé de son vécu dans l’accompagnement de la maladie de son fils Brice. Son décès après plusieurs mois de combat contre la maladie, inaugure une nouvelle étape, celle de la traversée du deuil vers une vie nouvelle. Lire la suite Rencontre avec Bénédicte Oriou auteur du livre : « Rassure mes copains » (2)

Rencontre avec Bénédicte Oriou auteur du livre : « Rassure mes copains » (1)

Les épreuves de la vie nous font parfois toucher à des réalités plus grandes que nous. C’est d’une certaine manière un des messages que Bénédicte Oriou porte dans son livre « Rassure mes copains ». Pouvez nous parlez de ce livre ?

« Rassure mes copains » raconte l’histoire de notre famille, notre histoire avec Brice depuis la déclaration de sa maladie qui l’a conduit à sa mort jusqu’à maintenant. Il témoigne que le bonheur n’est pas une vie sans épreuve mais une vie dans laquelle on choisit d’aimer, même lorsque l’irrémédiable surgit dans l’ordinaire de notre vie. Lire la suite Rencontre avec Bénédicte Oriou auteur du livre : « Rassure mes copains » (1)

L’analyse de pratiques, une nécessité !

Mardi 14H : c’est l’heure pour moi de retrouver ce groupe de déléguées à la protection des majeurs pour leur séance mensuelle d’analyse de pratiques. Deux heures offertes pour se poser, prendre du recul, déposer les difficultés dans leur mission d’accompagnement d’adultes placés sous tutelle et curatelle. Lire la suite L’analyse de pratiques, une nécessité !

Pourquoi avons-nous tant de mal à nous faire du bien ?

phlife-det-090-025_a3-1Pourquoi avons-nous tant de mal à nous faire du bien ? Cette question m’interpelle. Pourquoi ces réticences dès qu’il s’agit de prendre soin de soi : se poser, méditer, faire du sport, avoir une bonne hygiène de vie… Pourquoi, si nous ne sommes pas vigilants, avons-nous tendance à glisser à coup sûr sur la pente de la facilité, de la passivité ? Pourquoi ces résistances si fortes quand il s’agit de faire ce qui est bon pour nous ? Lire la suite Pourquoi avons-nous tant de mal à nous faire du bien ?

Ma façon d’être au monde témoigne-t-elle du monde dont je rêve ?

Cette phrase, qui introduit un des derniers paragraphes du livre de Thomas d’Ansembourg  : « Du JE au NOUS L’intériorité citoyenne : le meilleur de soi au service de tous », vient m’interpeller vivement au seuil de cette nouvelle année : Comment est-ce que ce que je suis, et la manière dont je vis, témoignent de mes valeurs ? Lire la suite Ma façon d’être au monde témoigne-t-elle du monde dont je rêve ?