La bonté humaine

La Bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité, Jacques Lecomte, éditions Odile Jacob, Paris, mars  2012.

la bonté humaineLe projet initial de Jacques Lecomte en écrivant La bonté humaine était de « rééquilibrer la perspective négative, souvent exprimée, sur l’être humain, en montrant l’autre facette, plus positive . « Or, explique-t-il, plus j’avançais dans mes lectures, plus je constatais que le fond de bonté est davantage constitutif de l’être humain que la tendance à la violence et à l’égoïsme ».

L’intérêt de ce livre est qu’il s’appuie sur des centaines d’études provenant de champs disciplinaires très différents : journalistiques, historiques, anthropologiques, économiques, psychologiques, neurobiologiques, militaires, etc.

L’ouvrage démonte beaucoup d’idées reçues négatives véhiculées sur l’homme, de manière très convaincante. Sa conclusion est que  « c’est en pariant sur ce qu’il y a de meilleur en l’être humain que ce meilleur peut se révéler ».

Un livre très dynamisant, qui rejoint le système explicatif PRH sur les fondements positifs de la personne humaine.

Régis Halgand, formateur agréé PRH

Présentation du livre par l’éditeur :

Saviez-vous qu’un bébé de 1 an, qui vient juste d’apprendre à marcher, se porte spontanément au secours de quelqu’un qu’il voit en difficulté ? Saviez-vous que, lors d’une catastrophe naturelle, il n’y a pratiquement pas de pillages et de violences, mais beaucoup d’altruisme et de solidarité ? Saviez-vous que notre cerveau contient des zones de satisfaction qui s’activent lorsque nous sommes généreux et des zones de dégoût qui s’activent lorsque nous sommes confrontés à une injustice ?

Et si, contrairement à ce qu’on a longtemps affirmé, la violence et l’égoïsme, qui existent incontestablement, ne correspondaient pas à notre nature profonde ?

Une synthèse lumineuse de plusieurs centaines d’études qui bouleversent notre vision de l’être humain dans des domaines aussi variés que la psychologie de l’enfant, la psychologie sociale, la neurobiologie, l’économie expérimentale ou l’anthropologie.

Le discours d’un roi

Le discours d’un roi, un film britannique du réalisateur Tom Hooper

Ce film s’inspire de l’histoirdiscours d'un roie vraie du père de l’actuelle reine d’Angleterre, le Roi George VI. Comment être souverain d’un pays qui doit affronter l’Allemagne nazie quand on est incapable de s’exprimer en public, car souffrant de bégaiement ?

Le discours d’un roi relate le parcours de cet homme pour affronter ses peurs et les surmonter, avec l’appui discret et confiant de sa femme, et l’aide d’un thérapeute du langage aux méthodes non conventionnelles.

Remarquablement filmé et interprété, ce film rejoint notre expérience de transformations dans nos vies, à partir du moment où nous regardons en face nos difficultés, et acceptons d’être aidés pour cela.

Régis Halgand, formateur agréé PRH

Se former avec PRH en prison, en Papouasie-Nouvelle Guinée

 papouasie-nouvelle-guinéePendant les cinq ans qu’elle a passés en prison, Philipa K. a suivi un certain nombre de formations PRH avec une formatrice locale. A sa sortie de prison, elle commence le programme FPM (formation personnelle méthodique). Elle possède un agrément  pour donner avec une autre collaboratrice des programmes courts de formation aux personnes de son village. Pendant qu’elle était en prison, elle a travaillé intensément sur elle-même et a aidé d’autres prisonniers à mieux se comprendre eux-mêmes. Elle est très motivée à continuer ce travail sur elle-même et rêve de pouvoir devenir formatrice PRH un jour. Pour continuer à se former, elle doit suivre un programme intensif et se déplacer régulièrement. Pour chaque déplacement, elle passe six heures en transport en commun. Cela lui coûte 25 dollars. Le logement au cours des jours de formation coûte 20 dollars par jour. Compte tenu de son faible niveau de rémunérations, elle bénéficie d’une aide financière en provenance de différents pays, dans le cadre de l’IAAR (Association Internationale André Rochais).

Logo IAAR

L’Association Internationale André Rochais(*) est une association de droit belge, constituée le 10 janvier 2006. L’objectif de l’ASBL est de mobiliser ses membres en vue de développer une solidarité financière  pour favoriser la formation personnelle et le développement relationnel des personnes et ce, dans tous les continents. Plus d’informations sur www.iaar.eu.

(*) André Rochais (1921-1990) est le fondateur de PRH.

Participants à une formation PRH en Papouasie-Nouvelle Guinée
Participants à une formation PRH en Papouasie-Nouvelle Guinée