Des livres pour votre été (suite)

pile-de-livresVoici la suite de notre sélection de livres pour l’été (voir la première liste). Récents ou plus anciens, ces livres nous parlent de la vie et de l’humanité, telles que nous les aimons. Bonne lecture !

.

Sérénité. 25 histoires d’équilibre intérieur, sérénité 25 histoires d'équilibre intérieurChristophe André, Odile Jacob, 2012

Nous aimerions rester toujours sereins… Mais la vie nous bouscule, nos souffrances se réveillent : alors nous nous désespérons, nous nous éparpillons. Au travers de 25 histoires et leur enseignements, ce livre nous  propose d’avancer, à son rythme et à sa manière, sur le chemin de l’équilibre et de la sérénité. Une leçon de sagesse au plus près du quotidien. BD

.

nous voulons tous mourir dans la dignitéNous voulons tous mourir dans la dignité, Marie de Hennezel, Robert Laffont, 2013

Comme pour le premier livre que j’ai lu d’elle,  “la mort intime”, je vis infiniment de respect et de gratitude pour cette femme et sa parole, riche de son expérience et de son amour de l’être humain. Ce livre va droit au cœur du débat et a le mérite de parler d’hommes, de femmes, d’expérience, de vie, d’amour, de relations humaines, de l’essentiel.  Il pourrait être la base d’un réel dialogue constructif et d’une réelle recherche sur l’accompagnement du vieillissement, de la maladie, de la mort, de la vie, finalement. C’est cela qui reste en moi: il s’agit, à chaque instant, à chaque étape d’accompagner la vie et la mort en fait partie. BS

.

Du Désir au plaisir de changer : Le coaching du désir au plaisir de changerdu changement, Françoise Kourilsky, Dunod, 2008

Ce livre est destiné à équiper les managers, responsables,  et plus globalement toute personne souhaitant améliorer ses relations (de couple,…) Les interactions humaines sont au centre du changement. La communication conditionne celui-ci, le facilitant ou non. Pouvoir la décrypter devient une clé. Ce livre offre une mine de connaissances et présente des approches constructives. Il peut être apporté sous un parasol au bord de la grande bleue, à côté d’un livre distrayant ! JAB

.

Barbara Kingsolver, Une rivière sur la lune, une rivière sur la luneRivages poches, 2003

Comment des femmes se saisissent de leur vie pour lutter contre la pollution,  contre les préjugés, contre la pauvreté et la violence; une observation très respectueuse de la vie des indiens d’Amérique dans les réserves, de magnifiques descriptions de paysages sauvages, le rapport de l’Amérique du nord avec l’Amérique Centrale… AF

.

.

les cochons au paradisL’arbre aux haricots, l'arbre aux haricotsBarbara Kingsolver, Rivages poches, 1998  

Des cochons au paradis, Barbara Kingsolver, Rivages poches, 1998

Dans ces deux livres qui se suivent, Barbara Kingsolver explore le lien de mère à travers une adoption « inopinée », la recherche de ce qui est le mieux pour cette enfant et le long chemin parcouru à la fois géographiquement et psychologiquement par la maman. Toujours du respect, une extrême bienveillance pour les personnages, la découverte des rites des Indiens d’Amérique, le drame des exilés d’Amérique Centrale. AF

que ma joie demeureQue ma joie demeure, Jean Giono, Livre de poche, 1974

C’est un roman qui me rejoint par la capacité qu’a Giono de donner à sentir les petites choses du quotidien; il porte un regard neuf sur tout ce qui entoure ses personnages et m’entraîne dans un rythme paisible, accordé aux saisons, très ancré dans la nature, ouvert à l’inconnu, au mystère de la vie… Je me sens renouvelée à chaque fois que je le relis ! AF

.

une larme m'a sauvée

Une larme m’a sauvée , Angèle Lieby, Pocket, 2013

On la croyait dans le coma, elle ressentait tout. Le récit d’une survivante. Ce livre pose la question du soin à la personne, et pas seulement à la maladie.  VB

 .

.

Le Sel de la vie, Françoise Héritier, Odile Jacob, 2012

le sel de la vieL’auteur a voulu rendre compte qu’ « il y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d’exister,  au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements. Ce petit plus qui nous est donné à tous. »

Elle l’exprime au travers d’une liste des choses qui lui sont agréables : sursauter de plaisir au son d’une voix, voir sortir ses premiers iris, frapper à une haute porte en bois avec un heurtoir de cuivre, plaquer un gros baiser sur le nez d’un chat offusqué …

Et si vous profitiez  de cette lecture au cœur de l’été pour établir votre propre liste ! (FC)

Voir aussi ces livres, déjà cités dans ce blog :

La bonté humaine, Jacques Lecomte, Odile Jacob, 2012

Sauve-toi, la vie t’appelle, Boris Cyrulnik, Odile Jacob, 2012

Petit guide à l’usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués, Béatrice Millêtre, Payot, 2007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s