Des livres pour votre été

pile de livres 3Des livres qui nous ont touchés, rejoints, nourris… Des livres graves ou plus légers, des livres récents ou de tous temps, des livres pour votre été ou pour plus tard… Voici une première sélection proposée par des formateurs PRH. Bonne lecture !

comme des fleurs d'amandier

Comme des fleurs d’amandier ou plus loin, Mahmoud Darwich, Actes Sud, 2007

« La poésie de Mahmoud Darwich me fait voir, sentir, goûter… la beauté dans le réel à ma portée. Une manière de montrer ce qui se cache derrière les mots et même les choses. » MM

.

.

la chaleur du coeurLa chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller – Vieillir sans être vieux, Marie de Hennezel, Pocket Evolution, 2010

Ce livre a le pouvoir de révolutionner notre regard sur les personnes de grand âge ! Il permet une réflexion profonde sur le sens de la vie : l’homme responsable de l’homme. Il met en évidence que  « vieillir est un travail » : accepter de diminuer sur un certain plan pour grandir sur un autre… celui de l’homme intérieur. On sort du livre plus vivant et profondément rejoint dans notre détermination à grandir ! Allez, continuons d’avancer en nous-mêmes ! GD

 

Un été prodigue, Barbara Kingsolver, un été prodigueRivages Poches, 2004

« C’est un roman qui nous fait entrer dans la vie de plusieurs femmes , aux trajectoires particulières, et qui parle de  fécondité  et de liberté : fécondité des relations humaines,  description d’une nature foisonnante  , liberté de femmes qui choisissent de vivre en suivant leurs intuitions. Ce roman m’a régalée et beaucoup vitalisée. » AT

« Histoires croisées de plusieurs femmes, leur force, leur sensibilité, leurs liens, la puissance de la vie au travers des épreuves; ce livre me redonne de l’énergie à chaque fois que je le relis ! » AF

Le souffle va où il veut, Lytta Basset, Rosette le souffle va où il veutPoletti, Labor et fides, 2013

Livre d’entretiens

Que j’aime cette simplicité dépouillée de tout verbiage intellectuel. Que c’est bon d’entendre le langage de chacune à travers son expérience. Que c’est bon d’être éveillée en profondeur à ces questions qui concernent tout homme  comme la santé, la mort, la vie spirituelle. BS

.

Le plaisir de vivre, Anne Ancelin Schützenberger, le plaisir de vivrePetite bibliothèque Payot, 2012

Créatrice de la psychogénéalogie, Anne Ancelin Schützenberger, revient à 90 ans sur son incroyable parcours marqué par le plaisir de vivre ! Elle apporte de nouveau les transmissions invisibles, et explique pourquoi la guérison passe si souvent dans les petits plaisirs que l’on ne doit jamais oublier de s’offrir ! Ce livre est tonifiant, souriant, plein d’élan ! AF

 

 Les étapes majeures de l’enfance, Françoise Dolto, Folio essais, 1998les étapes majeures de l'enfance

Ah ! Quel bonheur pour moi de me replonger dans le style et les paroles de cette grande dame ! Je croirais entendre sa voix. Elle s’exprime sur différents thèmes concernant la croissance de l’enfant lors de conférences. Je retrouve toujours sa grandeur d’âme, sa force d’amour des tout petits, sa vision profonde de l’humain, toujours et avant tout, sa foi viscérale en la force de vie en chacun, sa parole  profonde et personnalisée, libérée de tout dogmatisme ou de tout “isme”. Sa manière unique de mettre en mots, simplement, les choses les plus douloureuses ou les plus complexes. Relire et me replonger dans ses paroles me réchauffe et m’élargit le cœur. Je souhaite à tout parent, grand-parent, éducateur, de lire et relire Madame Françoise Dolto et de se laisser rejoindre par sa grande sagesse et sa vision malheureusement trop souvent déformée et méconnue de l’enfant et sa croissance dont ce livre nous donne un aperçu. BS

deux petits pas sur le sable mouilléDeux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand, J’ai lu, 2013

Une histoire bouleversante, un livre magnifique. L’auteur apprend que sa petite fille de deux ans est atteinte d’une maladie incurable et condamnée à court terme. Avec pudeur et profondeur, elle relate comment elle choisit de vivre et d’aimer, en accompagnant jusqu’au bout son enfant. Une magnifique leçon de vie, qui m’a beaucoup aidé à affronter une situation difficile, quelques temps après ma lecture de ce livre.  RH

.

Une journée particulière, une journée particulièreAnne-Dauphine Julliand, Les arènes, 2013 

Ce livre fait suite à Deux petits pas sur le sable mouillé qui m’avait bouleversée par le prix, le sens de toute vie, quelle que soit sa durée. Celui-ci, je l’ai lu comme un hymne à la vie, un témoignage que le bonheur est toujours possible, qu’il se choisit. JMG

.

.

La suite de la sélection de livres pour l’été sera publiée prochainement. Si vous souhaitez être informé de cette publication, vous pouvez « suivre » le blog. Voir le mode d’emploi. 

3 réflexions sur “ Des livres pour votre été ”

  1. Je vois dans cette sélection un ouvrage de Barbara Kingsolver qui est un auteur magnifique. J’avais été particulièrement touchée par l’un de ses précédents romans : Des yeux dans les arbres, qui raconte le destin d’un pasteur américain et de sa famille (sa femme et ses quatre filles) dans sa mission d’évangélisation au Congo, dans les années 60. L’histoire est contée par les quatre filles, aux personnalités toutes différentes. Un livre sur la vie, la nature, l’histoire aussi (on y comprend mieux le destin d’un pays marqué par la colonisation). Mais avant tout une histoire de destins individuels. Comment se construit-on à partir de sa personnalité propre pour trouver sa place dans la famille ? Quelle voie choisir pour réagir face aux épreuves et aux drames de la vie ? Chaque fille a une réponse personnelle. C’est un livre marquant.

  2. super! ça me donne envie de lire ou relire. je viens justement de terminer « 2 petits pas sur le sable mouillé ». je suis remplie de gravité, de respect profond, d’émerveillement devant tant d’amour, c’est vraiment très beau.

  3. Mes lectures d’été ont été largement inspirées par ce blog…
    J’ai été profondément rejoint et nourri par « une journée particulière ». Anne-Dauphine Julliand parle avec simplicité de choses essentielles. C’est une leçon de vie concrète, humble, fondée sur une expérience à la fois pleine d’amour et de souffrance. Quelle belle femme et quel beau couple !
    Le livre d’Anne Ancelin Schützenberger m’a également fort intéressé. S’il présente parfois un aspect décousu et répétitif (il s’agit d’un recueil de conférences), il exprime bien les convictions et l’expérience de l’auteur. J’ai notamment été marqué par sa manière d’appréhender la vie qui donne le titre à son livre (« le plaisir de vivre »), et par l’impact des histoires familiales sur les générations suivantes… Un livre plein d’enseignements…
    J’ai lu aussi avec intérêt le roman de Barbara Kingsolver, « Un été prodigue », sans pour autant avoir ressenti le même enthousiasme que plusieurs lectrices. Il semble que les livres de cette auteure rejoignent plus les femmes que les hommes. Peut-être est-ce dû en partie au fait que les personnes principaux sont des femmes, et que les personnages masculins de cet ouvrage sont plus superficiels ou dysfonctionnant ?
    « Que ma joie demeure » est un très beau roman , qui m’a un peu dérouté par le style, l’époque, l’histoire. Un bel éloge à la gratuité et à l’accueil de la nature. J’en retiens ces phrases (page 165) : « Le monde se trompe. Vous croyez que c’est ce que vous gardez qui vous fait riche. Moi je vous dis que c’est ce que vous donnez qui vous fait riche ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s