Déconfinée et alors…

Le confinement avec toutes les mesures de protection a été pour beaucoup un temps de repli chez soi pour endiguer la propagation du virus. Pour certaines personnes, cette période a été l’objet, d’une expérience inédite d’un nouveau rapport à la vie, à la nature, à soi… Après deux mois l’heure du déconfinement a sonné depuis quelques semaines. La parenthèse se termine et le retour à une vie sociale se fait progressivement procurant pour beaucoup de personnes un soulagement et pour d’autres des questionnements. Cependant, le retour à « la normalité d’hier » n’est pas évident. Cette expérience a modifié quelque chose. Mais quoi ?

Jacqueline, engagée dans son cheminement personnel avec PRH a exprimé en poème son vécu de cette étape. Cela m’a interpellé et j’ai le goût de vous le partager…

 

« DECONFINEE ET ALORS…

C’est le matin, j’ouvre un œil,

ça y est, nous y sommes !

C’est le 11 mai,

Confinés nous étions, déconfinés nous sommes,

Je me lève et me pose devant la glace,

Je me regarde de dos, de face,

Essayant d’observer ce qui dans la nuit a changé.

Une ride s’est- elle infiltrée sur mon visage assez bronzé ?

Mes cheveux ont un peu anarchiquement poussé,

Et quelques kilos se sont évaporés,

C’est vraiment tout ce que je peux constater.

Pour le reste, rien n’est modifié !

Et cette impression de liberté que beaucoup ont espérée,

Où est-elle passée ?

S’est-elle aussi à son tour confinée ?

Je sors dans mon quartier afin de vérifier,

Ce qui a peut-être changé.

Ce jour-là c’est sûr, va être bien arrosé,

Les dieux du ciel à leur façon fêtent le déconfiné,

Et plein d’humour, jouent pour que nous restions confinés !

Je me tiens immobile à l’extérieur,

J’écoute, je perçois que le monde est à nouveau bien agité.

Ne voit-il pas qu’il court vers un malheur planifié ?

Il y a quelque chose de bizarre dans l’atmosphère !

La pluie est là c’est certain, mais ce n’est pas ça l’origine de mon émotion.

C’est bien toute autre chose qui retient mon attention,

Comme un air que j’avais oublié,

Et qui s’élève sans prendre de précaution,

Un air dont le refrain vante la pollution,

Et les couplets, la surconsommation.

Je me sens perturbée,

Et cherche ce qui m’a été ôté.

Le calme, la paix et le silence alliés,

La présence, la conscience et la confiance mélangées,

Puis j’entends au loin, le chant d’une grenouille énamourée,

Et le pépiement des oiseaux du quartier.

Ces bruits familiers qui viennent me rassurer.

« Ce que tu as acquis, ne peut t’être retiré »

Me chante le vivant bienfaiteur,

« Il ne dépend que de toi de le faire fructifier,

De rester dans le même espace que dans le confiné.

Ce n’est pas l’extérieur qui va te libérer.

C’est la vie si tu acceptes de la laisser circuler,

Sans en attendre un résultat assuré. »

Chez moi tranquille, je suis vite rentrée,

Prête à accueillir ce qui me sera présenté,

Et savourer la beauté de l’humanité,

En laissant couler le flot de la vie qui en moi s’est incarné ! »

 

Ce poème nous invite à poursuivre la réflexion pour nous-même…

Quelles découvertes ou moments précieux du confinement je souhaite poursuivre ou retrouver ?

Quelles conditions extérieures, (lieu, rythme, ambiance) puis-je me donner pour me déployer en harmonie ?

Quels moyens puis-je mettre en œuvre pour être acteur.trice de mon bonheur ?

 

L’été est un temps privilégié pour prendre soin de soi et de sa croissance, développer sa capacité à choisir ce qui contribue au déploiement de la vie.

 

Bel été à vous !

Philippe Charrier, formateur agréé PRH

2 commentaires sur « Déconfinée et alors… »

  1. Merci pour ce poème qui met en lumière la complexité liée au déconfinement tout en stimulant nos capacités créatrices pour un autre lendemain.

  2. Bonjour
    Merci pour ce partage qui n’a fait qu’éveiller en bonne partie ce que j’ai vécu . Le confinement n’a fait que renforcer en moi l’habitude de m’octroyer un temps pour moi, pour découvrir , accueillir et vivre mes cadeaux de la journée .
    Ce confinement n’a fait que grandir ma croissance et me rapprochant encore plus de ma Liberté. Par contre le déconfinement certes ne sera plus comme au paravant, il perdra moins quand à son extériorisation.
    Merci aussi pour ces TPA.
    Affectueusement à toutes et à tous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s