La bonté humaine

La Bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité, Jacques Lecomte, éditions Odile Jacob, Paris, mars  2012.

la bonté humaineLe projet initial de Jacques Lecomte en écrivant La bonté humaine était de « rééquilibrer la perspective négative, souvent exprimée, sur l’être humain, en montrant l’autre facette, plus positive . « Or, explique-t-il, plus j’avançais dans mes lectures, plus je constatais que le fond de bonté est davantage constitutif de l’être humain que la tendance à la violence et à l’égoïsme ».

L’intérêt de ce livre est qu’il s’appuie sur des centaines d’études provenant de champs disciplinaires très différents : journalistiques, historiques, anthropologiques, économiques, psychologiques, neurobiologiques, militaires, etc.

L’ouvrage démonte beaucoup d’idées reçues négatives véhiculées sur l’homme, de manière très convaincante. Sa conclusion est que  « c’est en pariant sur ce qu’il y a de meilleur en l’être humain que ce meilleur peut se révéler ».

Un livre très dynamisant, qui rejoint le système explicatif PRH sur les fondements positifs de la personne humaine.

Régis Halgand, formateur agréé PRH

Présentation du livre par l’éditeur :

Saviez-vous qu’un bébé de 1 an, qui vient juste d’apprendre à marcher, se porte spontanément au secours de quelqu’un qu’il voit en difficulté ? Saviez-vous que, lors d’une catastrophe naturelle, il n’y a pratiquement pas de pillages et de violences, mais beaucoup d’altruisme et de solidarité ? Saviez-vous que notre cerveau contient des zones de satisfaction qui s’activent lorsque nous sommes généreux et des zones de dégoût qui s’activent lorsque nous sommes confrontés à une injustice ?

Et si, contrairement à ce qu’on a longtemps affirmé, la violence et l’égoïsme, qui existent incontestablement, ne correspondaient pas à notre nature profonde ?

Une synthèse lumineuse de plusieurs centaines d’études qui bouleversent notre vision de l’être humain dans des domaines aussi variés que la psychologie de l’enfant, la psychologie sociale, la neurobiologie, l’économie expérimentale ou l’anthropologie.

2 réflexions sur “ La bonté humaine ”

  1. Merci Régis pour cet article sur un livre qui alimente la confiance et l’espérance.
    Dans la même veine, j’ai récemment entendu parler du livre de Jeremy Rifkin « Une nouvelle conscience pour un monde en crise : Vers une civilisation de l’empathie ».
    Un formateur PRH qui aurait lu ce livre pourrait-il nous en dire quelques mots ?

    1. Je n’ai pas lu ce livre, mais voilà ce que je peux vous dire, de mémoire, de Rifkin, économiste d’avant-garde mais pas illuminé, et fort écouté en particulier dans les instances européennes, et qui dans les années 90 avait déjà écrit “La fin du travail”, et commençait à annoncer une nécessaire 3ème révolution industrielle. Son livre, « Vers une civilisation de l’empathie » (qui n’est pas, je crois le dernier ; je crois qu’il vient de sortir “La 3ème révolution industrielle”, qui allierait une révolution de l’énergie et une révolution des communications) avance, entre autre, la thèse que la relation sociale précèderait l’individu (l’homme n’est pas un loup pour l’homme).
      C’est un homme tonique, un prophète qui donne la pêche, qu’on aimerait rencontrer, mais qui est quand même un peu difficile à lire le soir à la veillée…parce que vraiment technique.
      Sylvie Grolleau, Formatrice agréée PRH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s