Vous avez dit Fidélité ? Oui, mais à quoi ? à Qui ?

Je suis habitée, travaillée intérieurement, ces temps-ci, par cette question de la fidélité.

 Christiane Singer écrit : « La première de toutes les fidélités, nous la devons à la Vie qui est en nous…/… Si la première des fidélités, nous la devons à la Vie qui est en nous, c’est bien d’une vigilance de chaque instant qu’il nous faut faire preuve…/… L’ «espace en devenir» qui entoure chaque être et à l’intérieur duquel il peut grandir, se dilater, rayonner, tâtonner, s’élancer, est sacré…/… »

Et :  « Quand l’homme cesse de se chercher au-delà de lui-même, de s’élancer, de se porter en avant, alors l’eau qui le compose stagne et croupit../… Ces êtres de dialogue, de partage et de mouvance que nous sommes, vivent de la magie des rencontres, meurent de leur absence ».

J’aime sentir et vivre ce double mouvement, impératif, qui consiste à la fois, à me mettre à l’écoute de la Vie qui jaillit au cœur de moi, à recevoir les intuitions offertes, accueillir les élans, et actualiser les mouvements qui m’invitent à vivre la rencontre avec l’autre,  à m’ouvrir à l’altérité. Voilà, à mon sens, une recherche permanente d’équilibre pour rencontrer, honorer la Vie reçue à l’intime et  m’ouvrir sans cesse pour recevoir les rencontres que la Vie met sur mon chemin. En fait, double mouvement qui n’en fait qu’un : le mouvement de la Vie qui m’ouvre sans cesse et me conduit vers l’autre.

« Par un mystère, impossible à élucider, ce sont précisément toutes les rencontres d’une vie qui nous font peu à peu advenir…/… Dans chaque rencontre se révèle un aspect de mon être » poursuit Christiane Singer.

Ce matin je suis habitée de gratitude pour tant et tant de rencontres avec des personnes ou certains groupes dont je me suis reçue, qui m’ont éclairée, dans lesquels je me suis reconnue : ils m’ont ouvert des chemins inédits, lesquels ont radicalement changé ma vie, pour certains. C’est alors une profonde reconnaissance qui m’habite pour tant et tant de Vie reçue dans et par les multiples rencontres, sans lesquelles je ne me serais pas déployée !

Et vous, chers amis lecteurs de ce Blog PRH, auriez-vous le goût d’honorer à la fois la Vie qui vous est donnée à l’intime et les personnes, les groupes, sans lesquels vous ne seriez-pas qui vous êtes devenus ? Si vous le souhaitez, prenez le temps de goûter ce qu’inlassablement vous recevez de la Vie et de vos rencontres ! Exprimez-le à votre manière, juste pour honorer la Vie !

Plusieurs stages peuvent vous aider dans ce sens, entre autres : « La vie en moi et ses entraves », « Oser être moi », « Vivre mon authenticité, c’est déployer largement qui je suis ». Choisissez !

Françoise PARMENTIER, Formatrice agréée PRH

6 commentaires sur « Vous avez dit Fidélité ? Oui, mais à quoi ? à Qui ? »

  1. Je ne suis pas fidéle à la vie; mais ouvert à la vie : qu’est ce à dire?
    être attentif à ce que je vis : ce qui est bon ou…pas bon et..réagir
    rendre grace ou…faire un stage.Philippe

    1. Oui, Philippe, cette attitude d’ouverture à la Vie est essentielle,
      pour se mettre à son écoute.
      Nous sommes libres, ensuite, de lui être dociles ou pas.
      Nous sommes fidèles à la Vie
      lorsque nous choisissons ce que la voix de notre conscience profonde nous suggère
      pour mettre en œuvre de manière réaliste et ajustée l’intuition qu’elle nous as proposée.
      En effet le stage « m entraîner à prendre des décisions constructives  » va ds ce sens.
      Il me semble que c’est ce que vous vivez « en étant attentif à ce qui est bon ou pas bon et en réagissant  »
      dans le sens de ce qu’elle vous suggère j’imagine !
      J’entends que vous vivez de la gratitude et faites des choix.
      Alors bonne route à vous !
      Françoise

  2. merci Françoise pour cette belle invitation à honorer nos rencontres sans lesquelles nous ne serions pas devenues qui nous sommes. Alors la 1ère personne qui s’est invitée dans ce temps d’être est…maman : elle aurait 102 ans ce jour ! Coïncidence étonnante ? J’ai pris le temps de demeurer avec elle par 1 photo puis de déchiffrer et gouter encore son héritage, dont je vis…Élan d’émerveillement et de gratitude..Merci

  3. La sensation qui me vient à la lecture de cet article est celle des « liens qui libèrent » ! , ces liens à la conscience profonde qui lorsque je m’y fais attentive, me font passer sur une modalité de relation avec moi même plus ajustée et plus libre, tout en m’apportant de la souplesse et de la nouveauté sur qui je suis aujourd’hui. Et je sens combien c’est également dans mes relations aux autres que se joue cela. Ils me permettent d’accéder au cœur de moi-même. Je sens combien ces « liens qui libèrent » sont teintés d’une fidélité émancipatrice !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s