LIBERER LA VIE POUR SE DEPLOYER !

Chers lecteurs du blog,

Nous vous avons promis d’égrener au fil des prochains mois de cette année,

au cours de laquelle nous célébrons les 100 ans de la naissance d’André Rochais,

de vous partager quelques-unes de ses certitudes.

En voilà une !

« La personnalité ne se déploie et ne s’accomplit que par une libération des énergies profondes» 

En faites-vous l’expérience ?

5 commentaires sur « LIBERER LA VIE POUR SE DEPLOYER ! »

  1. J’avais plutôt l’impression d’être lessivé, avant d’apprendre que l’énergie était un peu plus grande que ce qui bloquait ma croissance. La sensation d’énergie+ venait après ! Merci André Rochais

  2. Par cette certitude d’André Rochais , je sens que s’affirmer justement s’est effectivement une démonstration d’une vitalité qui vient des fonds. Celle-ci ancre et rayonne. A la fois, elle s’appuie et prend racine sur des fondements et elle nous éveille en extériorisant cette énergie inévitable, puissante et belle. A l’écoute de mes énergies profondes, j’existe plus pleinement quand je les mets en oeuvre et ose un pas. En m’affirmant, je les réveille, leur fais confiance, les multiplie. Je mesure par la même mes limites et cela m’amène à faire appel aux autres et me relie à eux avec plus d’égalité, de respect et de reconnaissance. Ces énergies profondes illuminent l’être qui y est attentif et le relie au monde, aux autres. Elles sont reliance !

  3. Un jour, je marchais sur une très longue plage déserte, les yeux rivées au sol car Bach chantait dans mes oreilles, la mer montait toute proche, quand soudain je « tombe » sur un dessin, dans le sable, harmonieux et visible, comme inscrit pour moi seule!?
    C’était un cœur au milieu duquel était déposé un joli caillou lisse, merveilleusement rond, avec écrit au feutre rouge «  déployer mes ailes »…
    Message d’André?
    Libérer mes énergies, déployer mes ailes, cela me dit quoi?
    Déployer mes ailes pour re-joindre proche et loin en moi, ce qui aspire à voler, à s’envoler, à devenir enfin ce « qui je suis » d’unique depuis toujours, qui attend d’être libéré encore davantage de mes freins, entraves, peurs, doutes, libérée de mes colères et autres impuissances, libérée de ce qui fait obstacle à cette Énergie vitale, reçue à l’origine, celle qui ne cesse d’essayer de me conduire «  vers moi-même », devenir, être enfin, coïncider de manière plus unifiée avec mes différents appels, aspirations, inspirations, écouter cette voix intérieure qui est voie, celle qui murmure depuis toujours :
    « Va et deviens ».

  4. Un jour, qui est assez récent, j’ai poussé ma colère (sur le papier) envers une personne, que je connaissais familière du comportement inhumain qu’elle venait de me faire subir, et devant lequel je n’avais jamais osé réagir. Je pense pouvoir dire que, le stylo en main, je commençais déjà à déployer mes ailes. Grâce à l’écriture, je disais en pensée ma colère à cette personne. J’étais comme l’oisillon qui s’essaie à voler, en battant des ailes sans vraiment décoller. J’agitais les miennes, me laissant porter par mon désir de laisser cette colère me parler. A l’issue de ce temps intensément vivant, je me sentais devenir oiseau : je percevais clairement quel acte j’avais à poser avec toute la bienveillance qui m’habitait. Je me « sentais des ailes » pour aller vers la personne en question, afin d’établir une relation vraie.

Répondre à Baudson Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s