Rencontre avec Jacqueline Mazataud, ancienne cadre et manager dans le secteur sanitaire et social (suite)

En quoi PRH a-t-il été important dans cette étape de votre vie ?

J’ai trouvé en PRH, son éthique et sa vision de l’être humain, une parfaite cohérence avec les choix de vie et démarches que j’avais faites précédemment.

PRH me proposait un espace bienveillant de partage et de soutien dont j’avais besoin. La force des groupes, la puissance des partages ont soutenu mon cheminement et mon évolution.

Les pistes de compréhension du fonctionnement humain selon PRH apportées par le formateur dont les différentes instances de la personne, les outils et méthodes d’analyse ont répondu à ma curiosité intellectuelle et mon besoin de rigueur. J’ai pris grand plaisir à découvrir la démarche l’analyse et à sa mise en pratique.

PRH m’a offert la possibilité d’une prise de recul et d’une mise en mouvement : une autre façon d’être, plus en ouverture et accueil « de qui je suis vraiment » avec mes richesses, ceci avec une plus grande humilité et sans jugement.

Les formations sont importantes et celle sur « la découverte de mon monde intérieur » a été essentielle.

PRH répond à mon besoin de vivre ma vie en conscience, en clairvoyance et en responsabilité. Il m’aide à grandir en confiance et foi.

Aujourd’hui, où en êtes-vous après ces quelques années de vie à la retraite et de l’utilisation de l’outil PRH ?

 J’éprouve la sensation de vivre pleinement ma vie et de faire de vrais choix de plus en plus en conscience.

Au bout de 4 ans de retraite, je savoure ma vie, la trouvant de qualité avec une réappropriation de tous les éléments de mon existence. J’éprouve une impression de légèreté et de plus grande liberté.

Il n’y a aucune question quant à la façon de remplir l’espace laissé par le travail.

J’ai une vision plus claire des aspects de ma personne, de mes richesses, de mes envies qui s’accompagne d’une plus grande acceptation.

Par moment je ressens la sensation d’être unifiée, plus en paix avec moins de violence et de crispation intérieure. Quand des moments de crises et de rechutes surviennent leur durée est de plus en plus courte et leur intensité beaucoup plus faible. Je sens en moi le déploiement de la confiance et de la foi. La transcendance occupe une place essentielle dans ma vie actuelle la rendant plus harmonieuse et plus ouverte en vérité aux autres.

Je réalise que la vie ne se trouve pas dans la force et la lutte mais plutôt dans l’amour.

Accueillir ma disponibilité et la nécessité d’une non-agitation m’ouvre à un nouvel espace remplit de l’essentiel. Et si le sens de ma vie était comme le dit « AMMA* » de « trouver mon harmonie intérieure, ce beau chant de vie et d’amour » ?

Propos recueilli par Philippe Charrier, formateur agréé PRH

*AMMA: Mata Amritanandamayi figure spirituelle contemporaine de l’Inde fondatrice de l’ONG « Embracing The World »

2 commentaires sur « Rencontre avec Jacqueline Mazataud, ancienne cadre et manager dans le secteur sanitaire et social (suite) »

  1. Bonjour et merci pour ce partage. Il commence par la question « En quoi PRH a-t-il été important dans cette étape de votre vie ? ». J’imagine que l’étape évoquée est la retraite. Il aurait été utile de le préciser dans un petit préliminaire. Belle journée. Bien cordialement,
    François

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s