En route pour mettre de l’ordre !

Ce matin, faisant le tour des pièces de la maison, en regardant les chambres de chacun et nos bureaux, je me faisais la réflexion de nos manières très singulières de vivre l’ordre. Et voilà que me posant avant de démarrer ma journée, dans une de mes lectures, je tombe sur un article invitant à « faire de l’ordre chez soi » dont je vous livre un extrait : « Ranger, trier, classer ou jeter tous les papiers qui traînent à la maison ; ranger ce qui ne sert à rien ou bien le donner à d’autres si cela peut leur servir ; remettre les objets au bon endroit ou encore ses vêtements entassés, non pliés…Mettre de l’ordre autour de soi aide à s’ordonner soi-même pour aller à l’essentiel : la vie ».

Voilà une affirmation qui ne m’a pas laissée indifférente ! Peut-être fait elle réagir certains, ou même interpelle, selon le rapport que chacun entretient à l’ordre.

Certaines personnes aiment ranger, classer, donner une place à chaque chose : cela ne leur pèse pas et peut correspondre à un goût de la clarté, pour d’autres cela répond à un besoin de sécurité. Dans tous les cas, cela dit quelque chose de la personne.

D’autres entassent : certains gardent tout, accumulent, étant incapables de se séparer d’objets qui pourraient peut-être un jour servir, être utiles à quelqu’un ou ayant pour eux une valeur sentimentale.

D’autres encore ont l’ordre en horreur ; leur espace de vie est désordonné ; ils n’en sont pas gênés, au contraire, ils se sentent bien dans leur « bazar » et se vivraient à l’inverse mal-à-l’aise dans un bureau ou une maison où tout serait bien rangé, signe pour eux d’un manque de vie. Pour eux, leur « désordre » apparent exprime un besoin de liberté et peut même nourrir leur créativité…

Sentir que cette manière de vivre l’ordre correspond à des différences de personnalités, de sensibilités est une chose ; les respecter et vivre ensemble avec ces différences est une autre chose, pas si facile …

Vivre l’ordre à sa manière ne dérange personne lorsqu’on vit seul ; mais lorsque l’on vit en couple, en famille, comment faire alors que nous partageons des territoires communs ? Comment exister, exprimer sa personnalité, tout en vivant une ouverture, un respect de la personnalité de l’autre différent en habitant sous le même toit ? Comment conjuguer les désirs et besoins respectifs, en se sentant soi-même libre et respecté, tout en respectant l’autre en son territoire et dans sa liberté ?

Pour trouver ce compromis pas si simple, il s’agit d’abord de se connaître dans ses besoins et de les exprimer de manière claire et posée aux personnes qui partagent un même territoire que soi. Il s’agit aussi de progresser dans l’acceptation des différences : accueillir que l’autre est souvent très différent de moi, sentir ce qui m’aide à respecter son expression différente de la mienne.

A PRH, nous parlons aussi de « se vivre en ordre ». Cela fait l’objet d’une session « Me vivre plus harmonieusement », où l’on apprend à conduire sa vie prioritairement à partir des aspirations profondes de notre être : l’être est en effet premier pour ordonner sa vie puisque « devenir soi », c’est vivre les potentialités que nous découvrons en notre être.

C’est un chemin où l’on découvre parfois que nous avons

  • à opérer un changement d’échelle de valeurs,
  • à faire l’apprentissage de poser des actes qui nous ressemblent, nous respectent et nous grandissent.

Chaque pas compte et c’est très heureux de se sentir, pas après pas, vivre en accord avec qui nous nous sentons être. Cela procure un bon goût d’unicité, de liberté, d’harmonie, de fidélité à soi, d’accomplissement, de fécondité, de bonheur !

Et vous ? ça éveille quelque chose en vous, l’ordre ? Expérimentez-vous cette remise en ordre de votre personne ? Quels fruits en découlent dans votre vie ?

Marie Odile Crozat, Formatrice agréée PRH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s