ETRE HEUREUX… UNE PRIORITE!

Le bonheur est a la mode… et c’est une aspiration légitime pour nos contemporains. Même s’il est irréaliste de croire que nous avons tout pouvoir sur notre bonheur, il est possible d’éclairer le chemin qui y conduise. Voici Quelques pistes présentées lors de la dernière conférence PRH à Lille au mois de septembre. N’hésitez pas à nous partager les moyens qui vous réussissent!

confiture

Goûter les bonnes choses de la Vie… S’arrêter, s’émerveiller! Reconnaître les qualités que je mets en œuvre, goûter le positif qui est en moi, m’en imprégner…

nature

 

 

Prendre soin de mon lien au vivant, à la nature. Laisser vivre mon corps selon ses besoins… Etre plus proche de la nature, des lieux qui m’inspirent.

oeuvre de maggy modifiee

 

 

Ecouter mes aspirations profondes, prendre au sérieux les potentialités de mon être qui veulent vivre plus…Oser aller de l’avant dans cette direction, poser un premier pas réaliste!

coeur

 

Apprendre à aimer et se laisser aimer, à donner et recevoir…Prendre soin des relations où je me sens aimé, apprécié pour ce que je suis, dire à ceux que j’aime ce qui m’émerveillent en eux…

equilibre

 

 

Trouver un équilibre dans ma vie… et le garder! Ecrire mes priorités et les tenir! Ecouter les besoins de mon Moi-je, de ma sensibilité, de mon corps, de mon être profond et veiller à cet équilibre global…

spirituelle

 

 

 

M’ouvrir à ma dimension spirituelle ou la cultiver… Etre attentif aux moments où je me sens habité d’une réalité plus grande que moi, chercher les lieux ou les personnes qui la nourrissent, me laisser entraîner par elle!

 

 

A vous de jouer…

  • En quoi ces propositions m’ont-elles éclairé(e) sur « ma » manière d’être plus heureux aujourd’hui?
  • Quel(s) premier(s) pas poser aujourd’hui?

Jean-Michel Anot, formateur agréé PRH

12 réflexions sur “ ETRE HEUREUX… UNE PRIORITE! ”

  1. Je me sens enthousiasmée par ce que je lis et par les pistes de réflexions qui sont proposées ; merci !
    Puissions-nous tous nous enraciner davantage dans ce qui fait notre bonheur profond.
    Belle et bonne journée,
    Valérie G., Beaune

  2. Merci ,Jean-Michel,pour cet article qui me permet de vous partager les fruits d’une recherche de mon être, dans sa dimension plus spirituelle…

    « Le bonheur,pour moi, c’est une recherche guidée par les appels de mon être. .. »

    Écouter mon être profond,cela demande des temps de pause,de silence,de solitude afin de discerner si les appels entendus sont justes, réalisables, s’ils vont me permettre de vivre en harmonie…
    Habitée par un appel,c’est être consciente que le temps de recherche peut être long,que la patience est nécessaire. ..C’est partager cet appel aux « bonnes  » personnes, écouter les resonnances réciproques, écouter les intuitions qui montent…
    En recherche, c’est mettre en sourdine des appels plus difficiles à réaliser, les déposer au chaud dans un petit coin de mon être, pour répondre à ce qui est réalisable aujourd’hui…oui, donner priorité à un appel ,qui ,une fois concrétisé, ouvrira des chemins pour ces appels en « attente »

    Je me sens guidée par les valeurs de mon être profond,et il en est « une  »
    primordiale pour moi,les valeurs de la Famille,au sens large …Ensemble, Aimons , Partageons…

    Rechercher où vivre ces valeurs dans ma dimension spirituelle fut l’objet de ma démarche depuis 9 ans!Cette recherche fut jalonnée de personnes relais qui ont su mettre des « mots » sur ce qu’elles ont entendu de mes appels…Merci à elles…

    Aujourd’hui, c’est un grand bonheur de vous partager les fruits de cette recherche, Être en Fraternité dans une famille spirituelle,me sentir à ma juste place, me sentir en chemin…pouvoir échanger, avancer ensemble

    C’est une solidité nouvelle pour continuer mes recherches vers le Bonheur!

    Françoise

  3. Le bonheur, pour moi, c’est …. ? Répondre à ce questionnement est un petit jeu auquel j’aime bien me prêter…

    C’est une bonne nuit, bien réveillé je sens l’enthousiasme me guider pour la journée.
    C’est une conversation, une écoute profonde, un échange avec un ami.
    C’est une réflexion intérieure qui me fait avancer vers une meilleure compréhension.
    C’est un échange complice, un sourire sincère, une fleur au soleil.
    C’est être la petite fleur de mes proches….

  4. Merci pour cet article

    Le bonheur pour moi.
    Vivre le moment présent à partir de mon être,

    Accepter et accueillir la réalité tel quelle est, donner et recevoir.

    Prendre le déjeuner avec ma petite famille et gouter la chaleur familial et la joie de vivre
    Rendre visite à mes parents, mes cousines, offrir un cadeau, une parole, un sourire…..

    C’est tout simplement être moi avec mes limites et mes richesses et réaliser mon agir essentiel

  5. Etre heureuse pour moi c’est aussi pouvoir me laisser être touchée par l’amour de l’autre qui rayonne, irradie en silence, le recevoir et le donner.
    Rencontre avec une personne que je ne « connais » pas spécialement : son regard, la douceur de son regard, tout son corps me dit quelque chose comme « j’aime ta présence, je me sens reliée a toi et j’ai du bonheur à goûter qui tu es »…
    Comment se fait-il que l’amour ainsi se diffuse, tel un parfum délicat qui m’enveloppe, devient peu à peu présence silencieuse au cœur de moi ?
    Comment cela se peut-il que l’amour soit ainsi communicatif, communion ?
    Circulation de vie silencieuse, circulation qui appelle : la vie appelle la vie…. présence du cœur à cœur qui se communique dans ce double mouvement d’accueil et d’offrande, dans l’immédiateté du moment présent….Me laisser m’imprégner de ce parfum, pouvoir ainsi le laisser, à mon tour, diffuser…. ,
    Nicole Langlois-Meurinne

  6. le bonheur pour moi….ËTRE. à l’écoute de mes besoins….. poser des actes concrêts , ce désir en moi d’aller de l’avant…. de gouter les plus belles petites choses de ma vie, c’est donner,le meilleur de moi …….
    accepter les choses de la vie que je ne peux pas changer…c’est quand je suis satisfaite de ce que j’ai accomplie dans la journée……….J’ai 77 ans … je suis heureuse de vivre et de donner la joie et de l’amour autour de moi…..il est là le bonheur pour moi….. et je dis haut et fort MERCI P.R.H.

  7. Pour moi le bonheur c’est une Présence: être présente à tout ce qui fait ma personne, être présente à autrui.
    Mes sentir dans ma générosité, me sentir aimante, me sentir disponible.
    Me sentir dans un silence habité, un silence plein de Vie, de la Vie d’un autre et qui me remplit.
    Oui je me sens heureuse quand je me sens pleine, pleine de Vie et de l’Amour de la Vie qui m’est donné et, que je reçois comme un cadeau et, que je redonne avec joie.
    Toute cette Bonté m’est offerte .
    La circulation de cette Bonté en moi et entre nous m’est chère et, me donne du bonheur.
    Il est important pour moi de prendre soin de cette Bonté et de cette Beauté qui nous habitent et qui nous entourent .
    Les temps de silence, la lecture des écritures, le travail que je fais grâce à l’outil PRH m’aident à prendre soin de cette Vie qui s’offre éternellement

  8. Merci Jean-Michel Anot pour votre partage dans lequel je me reconnais bien, merci aux commentateurs (trice).
    Je me sens heureuse aussi quand je pose des actes authentiques à ce que je suis au delà de ma douleur ou souffrance de l’instant. Je me sens aussi heureuse quand je surpasse ma colère et j’agis avec mes réalités d’être en fidélité à ma conscience profonde avec autrui .
    Je me sens heureuse quand chaque matin, je m’offre un temps pour moi pour accueillir toute ma personne et me mettre en ouverture ou en réceptivité pour accueillir les cadeaux de la journée qui me sens destinés. Un bonheur inégalé!

  9. Il y a un petit livre pour les enfants intitulé :
    As-tu rempli un seau aujourd’hui ?
    Le bonheur quotidien expliqué aux enfants
    De Carol McCloud.
    Il est simple et formidable !
    Chacun de nous porte un seau invisible et le bonheur consiste à ce qu’il soit rempli. Rempli de bonnes pensées, de bons gestes, de bons sentiments…On est heureux quand notre seau est rempli et quand on peut remplir le seau de quelqu’un.
    « Tu remplis un seau quand tu montres à qqn que tu l’aimes, quand tes paroles ou tes gestes expriment de la gentillesse, ou quand tu souris.
    Un remplisseur de seau est qqn d’affectueux qui se soucie des autres et leur donne le sentiment qu’ils ont de l’importance » …
    Pas mal, non ?

  10. En effet et merci! Ce livre semble plus touchant et attirant que ne l’a été pour moi le livre de FLenoir, « philosopher avec les enfants » très décevant et bien « marketé », dans lequel l’auteur reste….le « professeur » de philo, « Mr je sais » , qu’il est d’ailleurs….
    Nicole Langlois-Meurinne

  11. J’ai envie d’ajouter ceci : je me sens heureuse, aussi, quand je sors d’un sentiment d’impuissance et que je tente quelque chose pour améliorer ma frustration ou ma colère, mais en partant de mon être.
    Je prends le temps…pour trouver la bonne piste…que souvent je « reçois » comme un cadeau du ciel.
    Alors je sors de la révolte ou de la frustration, et je réalise que tout peut concourir à avancer ou faire avancer. Et c’est aussi cela le bonheur !

  12. Ces propositions m’ont confortée sur la diversité de ma panoplie de moyens pour être plus heureuse : goûter le moment présent (en étant tout en faisant), prendre soin de ma relation au vivant ( en me mettant au contact de ce qui stimule en moi l’ouverture : nature, art, rencontre avec telle personne particulièrement…) ; écouter et prendre au sérieux les potentialités de mon être et oser un pas de plus vers le méconnu de moi pour les vivre ; apprendre à aimer et me laisser aimer (centre d’intérêt qui peut occuper toute une vie); trouver un équilibre dans ma vie au moyen du discernement ; m’ouvrir ou cultiver ma dimension spirituelle, qui me permet d’entretenir une relation vivante à cet Autre qui alimente ma source intérieure, et me permet de dire « j’aime comme je suis aimée ».
    Je vois ces propositions comme des portes d’entrée à moi-même, qui me mènent de plus en plus profondément au cœur de moi, m’élargissent intérieurement, m’offrent de l’apaisement, et me font goûter par moments le bonheur intense et calme d’être à ma juste place, de contribuer à mon humble mesure à l’humanisation du monde, d’offrir dans ma relation à l’autre, aux autres, non pas ce que j’ai mais ce que je suis.
    Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s