La Vie est guérissante….

Cette simple affirmation entendue au détour d’un stage m’a toujours procuré une sensation d’apaisement et de réconfort! Au cœur de mon être, cette petite phrase se rappelle à moi et se manifeste comme un bien vivifiant ! D’une façon toujours neuve et surprenante !

les nuits qui parlent à vois basseDans les moments de tristesse, de découragement, de doute, lorsque resurgissent par étapes des souffrances enracinées dans mon passé, me plongeant pour un temps dans l’obscurité, comme en arrêt, dans ces matins brumeux où je me sens alourdie de ma peine, voici que ces 4 petits mots surgissent à nouveau du plus profond de mon être et volent à mon secours « La Vie est guérissante ». Ils viennent me rappeler que la vie de mon être me précède, toujours disponible, elle appelle mon adhésion, ma lucidité bienveillante pour se déployer dans mon présent. Me reviennent en écho ces mots « Toute blessure connaît le chemin de sa guérison. Laisse la vie s’épanouir, renaître de ses blessures, faire en toi son terreau. Ecoute ! Tends l’oreille vers le travail du silence. Il te prépare en profondeur pour que ta chair s’ouvre en paix à l’accueil de la vérité… »*.

Déjà, sans avoir chassé ce qui souffre en moi et qui a besoin de mes soins de mise en vérité, déjà cette vie m’apporte avec elle la joie simple et profonde d’être précédée, soutenue, propulsée en avant. La Vie est guérissante, cette vie de mon être qui m’enracine au-delà de ma peine, de mon découragement, et qui ouvre un passage lumineux pour aujourd’hui et fait son travail de restauration, sans avoir à y « penser » !

Je reçois et je me laisse entrer en résonance avec cette vie donnée, vibrante, époustouflante de simplicité et de densité. Je me dépose en elle, confiante en sa réalité bienfaisante.

Ne pouvant faire semblant, la vie me plonge toute entière dans le réel. Mon cœur s’ouvre, mes sens s’éveillent, mon intelligence, ma liberté, ma volonté sortent de leur engourdissement mortifère, de leur sidération, et se calent humblement à tout ce que cette vie me suggère, à tout ce qui vient me rencontrer. Le fluide de ma sensibilité se remet à vibrer au réel. Donner, recevoir, la respiration de la vie reprend son souffle, je sors de l’apnée.

l'éternel dans la vie quotidienneDéjà je pose les actes simples du quotidien, et ce que je choisis de vivre contient en son cœur sa finalité, son trésor. L’important est de livrer passage à la vie, et de la laisser me guérir, à travers ce que je donne du meilleur de moi, et ce que je reçois. Tout à coup, le moindre instant vécu m’apparait digne d’attention. Je me laisse toucher ce matin par cette grand-mère de 92 ans, calée entre 2 cagettes de légumes, fidèle au poste depuis plus de 70 ans, heureuse d’accompagner sur les marchés son petit-fils maraicher. Et puis, un peu plus loin, ce tout petit garçon assis près de son vélo, s’efforçant d’attraper les goûtes de pluies avec sa langue pour la boire, le récit de ce camping improvisé par une vingtaine de jeunes dans un champ du village, raconté par notre adolescent de fils, « c’était cool ! »……

La Vie est guérissante, toujours disponible, rien ni personne ne peut l’arrêter, pas même mes pensées mortifères. Mais il s’agit bien de la laisser prendre toute son aisance en moi, de l’accompagner de ma conscience, de ma lucidité bienveillante, de mon amour et de ma gratitude.

La Vie est guérissante, lorsque je consens à la laisser me traverser, me transformer et faire son œuvre de création….

Charlotte Ghestem, formatrice agréée PRH

* « Le silence est ma joie » Charlotte Jousseaume

 

 

20 réflexions sur « La Vie est guérissante…. »

  1. Comme c’est bon de lire ces paroles qui me rejoignent comme une source vivifiante ! « La vie est guérissante » , cette expression entendue pour la première fois cet été lors d’un stage m’avait touchée et voilà que m’est donné ce matin d’aller plus loin dans la profondeur de ce mystère…Les mots se posent en moi et éclairent mon vécu…
    Encouragement et invitation à poursuivre de façon plus déterminée ma collaboration à la Vie en moi qui m’appelle…

  2. Ce texte, me touche. Ces phrases me rappellent ce que je vis. Cela me dis que je ne suis pas seul à traverser des étapes de souffrance….
    Dernièrement il m’est venu de regarder ce qu’il me reste lors de ces passages à vide. Je suis d’accord : La vie est guérissante, si je sais me faire aider. La vie est guérissante si je prends les bons moyens pour avancer. La vie est guérissante si je suis bien accompagné…

    Merci pour ce texte, il est fort, il a du sens….

  3. Oui, la vie est guérissante …
    « Toute blessure connaît le chemin de sa guérison » (quelle belle citation de Charlotte Jousseaume !…)
    La vie est aussi sagesse, nous pouvons nous y fier
    Merci pour cet article d’espérance

  4. Ce texte me fait du bien.
    Ma jarre d’eau est vide, mais je vais la hisser sur ma tête et partir chercher l’eau au puits.
    Avec confiance je marcherai dans la bonne direction.
    La vie fait son « travail », à moi de faire le mien.
    Je sais que ce soir, je reviendrai avec de l’eau.
    Merci pour cette phrase : la vie est guérissante.
    Merci pour cette espérance, que je puise en cette certitude.
    La foi dans cette vie guérissante me permet de faire mon petit possible du jour.
    Merci la vie !

  5. Merci Charlotte pour ce texte qui me parle beaucoup, particulièrement ces trois passages:
    -« La vie de mon être me précède, toujours disponible, elle appelle mon adhésion, ma lucidité bienveillante pour se déployer dans mon présent »
    -« Cette vie m’apporte non seulement la joie simple et profonde d’être précédée, mais aussi la joie simple et profonde d’être soutenue, propulsée en avant !!  »
    -« Je me tourne vers elle, je me dépose en elle, confiante en sa réalité bienfaisante »
    Alors, je peux respirer la Vie et sortir de l’apnée
    Il m’est bon de me dire que je peux revenir sans modération sur ton témoignage, Charlotte….!

  6. Superbe méditation, Charlotte, qui me parle bien ! La vie est guérissante C’est si vrai ! Comme tu le dis, la vie de notre être nous précède. Tu fais bien de nous le rappeler, pour que nous ne nous enfoncions pas dans notre langueur et/ou notre fatalisme. Oui, aller vers la vie ça se conjugue au présent : sans regard en arrière, sans projection vers un avenir idéal et démesuré, mais les pieds dans le Réel du quotidien, des petites choses heureuses et malheureuses qui nous enseignent sur nous-mêmes, si nous y prêtons l’attention qu’elles requièrent. Alors, dans ce temps d’attention méditative, nous découvrons le sens de nos actes et la valeur de qui nous sommes, source de joie profonde et de courage pour poursuivre notre chemin.
    Merci à toi de soutenir notre espérance.

  7. La vie commence le jour où tu comprends que tu n’en a qu’une😉
    Il faut tirer plaisir de chaque instant
    Observer, écouter, faire confiance à son ressenti dans chaque situation
    Retirer les costumes de la culpabilité, la laisser à vos pieds
    Revêtir l’habit de la confiance en soi
    S’abandonner aux sensations conscientes
    Laisser les ondes négatives faire place aux ondes positives ( même dans les moments douloureux)
    Croquez la vie à pleine dents
    Savoir se ressourcer auprès des éléments terrestres et célestes ( la pluie, le soleil, un nuage à forme….)
    Se faire plaisir avec un rien, le plaisir d’un instant
    Faire des activités qui vous émeuvent au plus profond de vous comme la musique, une marche, un moment partagé avec un ou une autre…
    Et trouver qui je suis et ce que je veux
    Programme de chaque jour😊
    Merci pour la peinture : superbe j’aime👍

  8. Que je suis touchée de lire ton texte Charlotte !!
    « la vie de mon être me précède, toujours disponible, elle appelle mon adhésion, ma lucidité bienveillante pour se déployer dans mon présent. Toute blessure connaît le chemin de sa guérison » ; j’ai été surprise en lisant ça et en même temps, touchée au coeur de la justesse du propos ! Le vide qui habite ma vie est éclairé par tes lignes. Après avoir longtemps été dans une forme de désespoir, c’est le vide intérieur… Je vis mes actes et rencontres avec autant que possible de présence et d’émerveillement… Mais le vide est homniprésent…
    Oui, je veux croire à « La Vie est guérissante, lorsque je consens à la laisser me traverser, me transformer et faire son œuvre de création…. » C’est beau, c’est vivifiant, c’est ouvrant sur un possible de sortie, de progression vers un meilleur !
    Un énorme MERCI

  9. Bonjour
    je lis souvent avec intérêt les billets de ce blog.
    Une phrase m’interpelle aujourd’hui:
    « Toute blessure connaît le chemin de sa guérison »
    C’est je crois une phrase extraite du livre dont vous parlez
    Ce sont des mots qui m’interrogent
    Pouvez-vous expliquer davantage?

    1. Oui, ce qui a pu être blessé en nous, c’est de ne pas avoir pu vivre une potentialité essentielle de notre identité. Sous la blessure, il y a une vie qui cherche un passage pour se déployer ! Et qui en « connait » le chemin ! Il s’agit d’apprendre à se mettre à son écoute….

      1. grand merci pour cette réponse! Elle est dense et mérite que je la lise et la relise pour bien la comprendre… à moins que ce ne soit la méditer?

  10. Ce passage de votre article, Charlotte,m’invite à cette réflexion:
    « Laisse la vie s’épanouir,renaître de ses blessures,faire en toi son terreau.Écoute, tends l’oreille vers le travail du silence… »

    …..j’ai vécu, vis des temps de silence,où se révèle tant de solidité intérieure,permettant de me décentrer des difficultés, en toute conscience de ce que je vis, afin de rester en contact profond avec la source de VIE qui m’habite…

    …..renaître de mes blessures c’est les regarder,aujourd’hui,dans ce qu’elles ont permis de faire grandir en moi à savoir :l’acceptation de ce qui a été, la sagesse d’un regard bienveillant sur des potentialités de mon être qui n’ont pu vivre et surtout regarder cette source de Vie en moi toujours aussi belle et forte…

    Le silence me permet une mise en ordre de ma vie, une oxygénation qui me rend sil légère pour ressentir la Vie qui circule riche de ses multiples facettes…

    Permettez -moi de vous partager ce poème d’espoir de Mère Teresa…
    bel hymne à LA VIE…

    « La vie est une chance…..saisis-la…..
    La vie est beauté…..admire-la…..
    La vie est béatitude. ….savoure-la…..
    La vie est un rêve. ….fais -en une réalité…..
    La vie est un devoir…..accomplis-le….
    La vie est un défi…..fais lui face…..
    La vie est un jeu…..joue-le. ….
    La vie est précieuse…..prends en soin…..
    La vie est une richesse…..conserve-la…..
    La vie est Amour….jouis en…..
    La vie est un mystère. ….perce-le…..
    La vie est promesse…..remplis-la…..
    La vie est tristesse…..surmonte-la…..
    La vie est une aventure …..ose-la…..
    La vie est un combat…..accepte-le
    La vie est un bonheur…..montre-le
    La vie est un hymne…..chante -le ….
    La vie est la vie …..défends -la. ….. »

    Merci Charlotte pour cet article.

    Françoise

  11. Merci Charlotte pour ce bel article. C’est exactement une des conclusions à mon bilan de cette année : La vie apporte ces opportunités de guérison, et il suffit parfois de vivre en étant à l’écoute. Les choses de la guérison se recoupent quand on est vitalisé… C’est chouette ! Merci !

  12. Tu développes de belle manière ce que je dirais simplement : on ne peut pas rester dans des pensées sombres sans que la vie de tous les jours nous fasse sortir de cet état de torpeur. On doit faire les courses, répondre au téléphone, voir le garagiste,… Tu as le don de développer plus intérieurement et plus largement ce que j’exprime prosaïquement.

    1. « Déjà, sans avoir chassé ce qui souffre en moi et qui a besoin de mes soins de mise en vérité, déjà cette vie m’apporte avec elle la joie simple et profonde d’être précédée, soutenue, propulsée en avant. « .
      Les nécessités de la vie peuvent nous faire sortir de nous-mêmes et nous apporter de la vie.
      La Vie qui nous précède, je l’appelle Dieu aussi.
      « Je suis le chemin, la vérité, la vie » .
      Cette Présence divine qui nous précède, se souvenir qu’elle nous habite, qu’elle nous guérit, comme c’est bon !
      Pouvoir y revenir, dans la foi, et faire l’expérience qu’elle nous porte, même dans les moments noirs.

  13. Ce texte est magnifique et tellement optimiste !!! les commentaires le sont aussi, mais moi je n’y arrive pas. Voilà des années que je me bats contre la grosse angoisse du matin et qui heureusement s’estompe au cours de la journée parfois….Je suis soignée pourtant (psychologue, psychiatre, sophrologue… Je suis croyante aussi, mais je me cache sous une forme d’humour !!! Je voudrais tellement en sortir…

    1. Votre témoignage me touche ! Comme j’entends votre combat de chaque matin pour dépasser votre angoisse et vivre ! J’entends la souffrance que cela engendre ! Merci de partager votre expérience si précieuse. Elle nous redit combien vivre parfois, est un véritable combat à reprendre chaque jour lorsque cette vie est entravée par des souffrances…Ce qui me touche aussi en vous lisant, c’est d’entendre à travers vos mots votre grand amour de la vie, votre désir ardent d’en sortir,et votre courage visible à travers tout ce que vous mettez en œuvre pour que la vie en vous soit plus forte et reprenne ses droits !
      La vie est là, toujours, qui cherche un passage….

      1. Merci pour votre réponse si encourageante, enfin quelqu’un qui comprend ce que je ressens. Quand je lis vos mots si optimistes je me dis que je vais continuer à me battre. Parfois j’ai honte avec tout ce qui se passe dans le monde, je devrais être heureuse de ma vie, j’ai été cassée physiquement, mon cœur a souffert aussi, mais tout est guéri et réparé donc il faut que j’aille de l’avant. Rien que ce que je viens d’écrire m’a fait du bien. Je vais le trouver ce passage de la « VIE GUÉRISSANTE » !!!
        Un grand merci Charlotte
        Lilly

  14. je découvre bien tard ce texte qui me rejoint si profondément. Oui, la vie est guérissante pour peu qu’on s’ouvre à elle, qu’on ne se braque pas, qu’on se laisse faire par elle et qu’on lui fasse confiance, au-delà de nos peurs et de nos fermetures. La vie est guérissante parce qu’elle est intelligente, tellement plus intelligente que notre tête qui ne voit pas loin. entrer dans cette intelligence de la vie, c’est notre responsabilité et notre enjeu. Merci Charlotte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s