Bonnes nouvelles

Je me prends parfois à rêver…

J’entendrais à la radio, à la télé ou sur internet des “ nouvelles  “ que l’on entend jamais…et qui font  pourtant bien partie de la réalité :

«  Le soleil a brillé toute la journée sur la montagne et permis aux vacanciers de se reposer ou se détendre avant la reprise de leur travail. Des centaines  de bébés sont nés autour de Noël et ont été les plus Emerveillement enfantbeaux cadeaux de vie pour leurs parents et leurs familles… Des centaines de spectacles de toutes sortes ont eu lieu à l’occasion de Noël et du Nouvel An et que beaucoup de spectateurs ont été émerveillés par ce qu’ils voyaient ou entendaient: musique, danse, théâtre, cirque, shows divers, matches de sports, expositions, cinéma, séries, humour, etc.

La plupart des citoyens de « bonne volonté » ont payé leurs impôts et leurs contraventions, leurs factures et leurs dettes. Quelqu’un détient  le record de lenteur de conduite en ville et a reçu les félicitations de la police municipale. Une jeune femme a cédé sa place de bus à un vieil homme à l’air fatigué. La factrice sourit régulièrement aux clients des quartiers où elle travaille.

solidarite-familleLa solidarité entre personnes ou entre générations n’a jamais été aussi grande dans notre société d’aujourd’hui. La plupart des familles se sont rassemblées autour des dates de Noël pour un repas familial et festif. Les  petits plats concoctés par amour par un conjoint, un père ou une grand-mère ont  battu des records de créativité et d’ingéniosité. Des milliers de grands-parents ont accueilli leurs petits-enfants avec bonheur. Des milliers d’enfants se sont mis en 4 pour leurs parents.

Le partage de voiture, de logement, imagesCAJSY4YPde récolte de jardins, de savoir-faire etc. se développe et s’organise de plus en plus dans notre pays. Des personnes animées de valeurs agissent quotidiennement pour que la vie en société soit meilleure et agréable. Des milliers de bénévoles ont œuvré lors des fêtes pour adoucir le quotidien des plus démunis. Des centaines de “petites mains” ont travaillé pour que telle ou telle fête soit réussie. Des pompiers, des médecins, des gendarmes, des infirmiers, des kinés, des ostéopathes etc ont sauvé ou soulagé des centaines de gens en ces périodes mouvementées. »

Ce n’est pas intéressant; rien d’extraordinaire direz-vous…c’est banal…

Et pourtant…ce monde est aussi le nôtre ! et je suis sûre que d’autres expériences vous viennent à l’esprit. Un quotidien où il ne se passe rien d’extraordinaire mais où le beau, le bien, le bon sont bien présents dans l’ordinaire pourvu qu’on consente à le voir, à s’y arrêter, à s’en réjouir.

Oui, je rêve de radio bonne nouvelle, de radio quotidien ordinaire. De tout ce qui fait la beauté et la bonté des vies humaines et que nous perdons peu à peu de vue parce que des médias nous assomment de négativité, de mal et d’horreur. Sans être naïfs ou croire à un monde de bisounours…

Qu’il est bon  de choisir d’ouvrir les yeux et les oreilles sur tout ce bon et ce beau en l’homme… dans l’ordinaire de nos vies !

Béatrice Sablonnière, formatrice agréée PRH

A lire aussi :

De bonnes nouvelles dans l’actualité ?

C’est possible de vivre autrement ?

13 réflexions sur “ Bonnes nouvelles ”

  1. Bien vu ! Je signale « sparknews » un media qui souhaite diffuser des solutions, des pistes, de l’espoir. Comme « passeurs d’espoir » ou « chemin de traverse ».
    Et « le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit »…

  2. Cela me fait penser à ce qu’a écrit Jean Vanier : « c’est très quotidien ici ».
    … »l’essentiel est dans tous les petits actes d’amour accomplis jour après jour; c’est d’être patient avec ceux qui vous agacent… »
    et de citer Michée : « on t’a fait savoir, homme, ce qui est bien, ce que Yahvé réclame de toi : rien d’autre que d’accomplir la justice, d’aimer avec tendresse, et de marcher humblement avec ton Dieu ».
    Le bien, le bon, le beau ne font pas de bruit, mais ils constituent la grandeur de l’ordinaire de nos vies. Heureusement que des personnes viennent nous rappeler que ce qui grandit l’homme, ouvre le coeur, ce sont les tous petits gestes de fidélité, de tendresse, d’humilité, de pardon, de délicatesse et d’accueil du quotidien banal.
    Merci de nous le rappeler et de le mettre à l’honneur dans votre article.

  3. Que j’aimerai entendre de telles nouvelles en allumant mon poste de radio le matin ! Mon petit déjeuner aurait une autre saveur et ma journée serait remplie d’extraordinaire dans mon ordinaire tout simple !

  4. Deux réactions à cet article qui m’a bien rejoint. La première, c’est de me dire : « ah ! si je savais accorder beaucoup plus d’importance à toutes ces bonnes nouvelles qui peuplent mon environnement qu’à celles que les médias nous assènent à longueur de journée… »
    La seconde, c’est de repenser à ce qu’écrit Jacques Lecomte dans son ouvrage, la bonté humaine (Odile Jacob, 2012) déjà cité dans ce blog. Il commente (pages 316 à 319) plusieurs études françaises et américaines qui démontrent que les médias, et singulièrement la télévision, façonnent grandement les mentalités. Savez-vous par exemple que la peur du crime augmente sensiblement en été en France ? Cela s’explique par le fait que les médias, n’ayant pas d’actualité politique à traiter, s’intéressent davantage aux faits divers… Or, une enquête de l’Institut National de l’Audiovisuel note que les sujets d’actualité mettant en scène des victimes ont été multipliés par 4 entre 1995 et 2008 à la télévision. Enfin, Jacques Lecomte évoque un autre phénomène, appelé par les sociologues « l’effet de la troisième personne » : nous avons tendance à penser que les gens en général sont influencés par les médias, mais pas nous, ni notre entourage… Or, nous le sommes…et nous avons en conséquence une vision déformée du monde…
    Tout cela m’invite à gérer ma consommation d’informations, et à cultiver mon regard sur le monde, au-delà du bruit médiatique…
    Régis Halgand

  5. L’article de Béatrice me fait réagir à deux niveaux.
    Les mauvaises nouvelles existent,les problèmes sont bien réels.
    Ce qui me vient à l’esprit c’est ceci:il serait bon de recevoir ces nouvelles des médias en ayant un certain « bon sens paysan ».
    C’est un équilibre à trouver entre s’informer avec discernement ou subir une « overdose » de négatif.
    Ce qui me semble important ensuite c’estl’esprit critique à adopter par rapport aux problèmes du monde,d’où l’importance de pouvoir échanger dans un cercle relationnel,des impacts sur nousde l’info,de la lecture que l’on fait des propos reçus ,en gardant ce regard de « bon sens paysan » sur notre planète..

  6. Merci Béatrice. Ton texte m’évoque cette phrase de Christiane Singer : « Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin de la parcelle du réel qui leur est confiée sont en train de sauver le monde, sans le savoir. »
    Continuons !

  7. bonjour à vous, pouvez-vous me confirmer que votre revue papier n’existe plus ? j’ai un doute, et prends conscience que je ne reçois plus rien sous ce format. merci, cordialement, Mme De Pooter

    1. Bonjour, oui, je vous confirme que nous avons décidé d’arrêter la publication de la « lettre PRH », il y a un an lorsque nous avons lancé le blog, car nous n’avions pas l’énergie pour mener de front ces 2 publications.
      Nous avons envoyé un mail ou un courrier à tous nos abonnés, je suis désolée que l’information ne vous soit pas parvenue
      Brigitte Daunizeau

  8. Merci Béatrice…
    Oui…. Il est tellement plus porteur de vie et vitalisant de tourner notre regard sur tout le beau qui habite déjà notre vie, qui est déjà là dans notre quotidien et tout autour de nous.
    Pendant que j’écris ces quelques lignes, le soleil est en train de traverser les nuages et sa lumière est là, tellement belle, et d’autant plus belle qu’elle était voilée il y a à peine quelques minutes…

  9. C’est vrai, les informations sont souvent de mauvaises nouvelles, des visions du verre à moitié vide plutôt que celle du verre à moitié plein…des complaisances à voir « le mal » plutôt que le bien…Et si c’était une chance pour faire cet effort d’une autre vision de la vie ? Si c’était une invitation à faire la liste des belles et bonnes choses dont nous avons été témoins au cours de la journée ? Si cela nous poussait à être des actifs/militants du regard positif ? …un peu en réaction au regard sombre et triste ambiant….Oui, j’ai bien envie d’entrer en résistance dans ce domaine là aussi !

  10. En lisant tout ça je pense à la citation qui dit : « l’arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse ». Et comme ça me fait du bien de penser à cette forêt qui pousse!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s