Fort, fragile, vulnérable : quelques repères 

Je suis souvent frappée, au cours de mes accompagnements, par la perception erronée que les personnes ont de la force et la faiblesse. Quand il s’agit de montrer ses émotions, de reconnaître ses limites, vient tout de suite la peur : « mais ils vont voir que je suis faible ! » Il y a, bien répandue dans notre culture occidentale, cette croyance qu’être fort.e ce serait cacher ses émotions, ses difficultés, ses échecs. « Même pas mal ! » Etre fort.e, ce serait montrer une apparence lisse, sans faille. Croyance que c’est bien ce qui serait attendu de nous, une fois que nous sommes devenus « grand.e.s ».

Lire la suite « Fort, fragile, vulnérable : quelques repères « 

VULNERABLES ? OUI ! et SOLIDAIRES ?

La Covid 19, microscopique cellule vivante nous confronte, immanquablement, à notre vulnérabilité, à notre finitude, à l’humilité de notre condition humaine, et universellement. Elle vient déloger nos formes diverses de toute-puissance.

La pandémie nous provoque à discerner l’essentiel.

Stefan SWEIG, dans les années 1900, écrivait ceci : « Je veux donner à mon existence l’amplitude, la plénitude, la force et la connaissance, aussi la lier à l’essentiel et à la profondeur des choses ». Puissions-nous déployer l’amplitude de notre vie, trouver le chemin pour nous lier à l’essentiel, et à la profondeur des choses ! Lire la suite « VULNERABLES ? OUI ! et SOLIDAIRES ? »