Accompagner nos enfants à prendre LEURS décisions

boussole 1Aider nos enfants à prendre de bonnes décisions pour leur vie est un enjeu éducatif d’une grande importance. C’est en animant la session « M’entrainer à prendre des décisions constructives » que j’ai été à nouveau mise devant cet enjeu.

Me sont venus les moments où, en tant que mère ou bien en couple, nous avons accompagné nos filles pour qu’elles prennent des décisions qui soient vraiment les leurs et que celles-ci soient dans l’axe de leur vie. Et ceci assez tôt, au milieu de toutes les obligations qui étaient également à faire respecter dans le quotidien.

Je garde de cet apprentissage une sensation de densité de vie et de bonheur. Le bonheur d’être maman, aimant gratuitement mes filles dont le devenir se dessinait à travers leurs choix. Je garde la sensation d’avoir été à ma place, très spécialement à ces moments-là, dans ce qui m’apparait être le cœur de ce qu’est « éduquer » son enfant.

Cet apprentissage s’est fcouple carte 2ait aussi par osmose, dans ce qu’elles nous ont vu vivre en couple ou dans nos choix personnels respectifs. Ces choix ont été parfois audacieux mais tentaient de respecter nos personnalités propres en même temps que notre famille.

J’ai la sensation qu’une « pépite de vie intense »a été transmise. Elle donne du sens et éclaire, à postériori, notre vie de parents. J’ai donc été particulièrement heureuse d’animer cette session et d’aider à faire des choix constructifs à des adultes qui étaient aussi des parents. Car où les parents d’aujourd’hui ont-ils la possibilité de faire cet apprentissage ?

Tout en écrivant, je me tourne vers vous, lecteurs, intéressée par vous lire : comment vous y êtes vous pris, à un moment particulier, pour aider votre enfant ou adolescent à prendre SA décision ? Car il y a l’apprentissage d’une méthode mais il y a aussi notre flair et notre bon sens de parent qui est à l’œuvre !rando 3

Prendre la plume contribuera à nourrir notre confiance dans l’être humain et en la société, capable de se situer en conscience, comme on dit dans le langage courant, autrement qu’en réaction, ou comme tout le monde. Notre monde a besoin de voir cela. Merci !

Agnès REBELLE, formatrice agréée PRH

7 commentaires sur « Accompagner nos enfants à prendre LEURS décisions »

  1. Merci beaucoup pour votre blog qui m’inspire chaque début de week-end 😊 En lisant votre texte de ce matin, me revient le souvenir de mon fils de 10 ans qui était hésitant entre deux activités auxquelles il avait le choix de participer. Une fois sa décision prise, il m’a dit que le choix qu’il avait fait lui donnait une sensation de chaleur intérieure et de bien-être. J’ai été très heureuse qu’il puisse expérimenter cela. Il me semble que cela pourra être une boussole qui lui sera utile pour ses futurs choix 😊

    1. Je comprends votre joie ! quand votre enfant exprime les sensations qui sont en lui en prenant une bonne décision pour lui. J’ai tendance à penser que cela ne s’oublie pas. Et en temps que parent, c’est sûr que nous gardons en nous ces moments.

    2. Quel beau partage ! Permettre à votre fils de goûter ainsi à la sensation résultant d’un bon choix, c’est le plus beau cadeau que vous puissiez lui faire. J’ai moi-même connu ce type de sensation après un discernement qui m’a ouvert à une solution que je n’avais pas imaginée auparavant et c’est très agréable de sentir cette justesse intérieure. Mais c’est adulte, après des années de travail sur moi que j’ai connu cela, car je n’ai pas eu la chance de bénéficier d’une aide parentale telle que celle que vous avez offerte à votre fils. Bravo Marie ! Je vous encourage à poursuivre dans cette voie. Belle continuation. Bien cordialement,
      François

  2. Merci pour cet article tellement riche,Agnès !il tombe à pic pour moi,qui accueille depuis un mois un de mes fils en burn out!Je vais lire et relire ton article:il va me permettre de travailler mon positionnement face à ce tournant dans la vie de mon fils,car nous restons parent toute notre vie,quel que soit l’âge de nos enfants.

  3. C’est tellement vrai que nous restons parents, et de manière particulière avec les jeunes adultes qui ont besoin d’un coup de pouce ou d’un temps de dialogue.
    J’ai expérimenté ces derniers mois de belles discussions avec mes petites filles qui ont voté pour la première fois. Occasion de dialoguer sur l’importance de ce temps démocratique et d’entendre ce que cette génération vit face à la politique. Comme vous le dites Roseline, nous avons à nous situer dans l’échange, sans faire pression. Ce sont les mêmes attitudes que nous avons à vivre dans l’aide au discernement. Que ce temps soit occasion de belles rencontres avec votre fils

  4. Merci Agnès. Je suis d autant plus touchée par ce que tu écris sur la prise de décisions que vraiment ce n est que maintenant à 76 ans que je mets les bons mots ……de quoi aider un peu mes petites filles.
    Chaque jour je pense prh qui même lentement m a fait grandir !
    Merci infiniment pour ce que tu Es.
    Brigitte Astruc

Répondre à Marie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s