La mappemonde…

Lors des rencontres internationales de formateurs PRH que nous avons vécues en ligne cette année, la possibilité d’avoir la traduction en anglais , en espagnol ou en français était symbolisée par un pictogramme sous la forme d’une mappemonde…

Symbole magnifique s’il en est !

Qu’est-ce qui me fait dire cela ?

Eh bien que nous étions vraiment en lien avec les 5 continents, vraiment à la dimension du monde.

En ce temps de pandémie, ce n’est pas rien de se rejoindre ainsi, de se parler, de partager ainsi presque comme étant dans la même pièce, en particulier quand nous étions en petits groupes.

Aujourd’hui quand je regarde ma lampe de bureau qui est justement une mappemonde, je me sens encore plus en lien avec tous les formateurs PRH qui travaillent à la croissance de l’homme là où ils sont

Ces temps en ligne, à des heures différentes de la journée pour chacun mais en fait tous en même temps, ont raffermi en moi la dimension internationale de PRH

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Que depuis le 6 mai, quand je regarde ma mappemonde, je vois immédiatement des visages… des sourires… des gestes avec les mains…

J’entends, les différentes langues et accents ; les différentes voix ; les différentes expressions des visages : un sourire, une larme, un chant, une exclamation… de la joie, du respect, du recueillement, de l’écoute, beaucoup d’écoute, du partage, beaucoup de partages, oraux ou écrits

Quelle vie, quelle animation, quel élan, quelle créativité, quelle recherche !

Quelle simplicité ! quelle humilité ! quelle détermination ! quelle ouverture !

Parfois aussi, quelle frustration, quelle déception quand la connexion foire…

Je ne vois plus aucun de ces pays de la même façon

J’écoute les informations de la terre en pensant à tous ces hommes et ces femmes œuvrant pour plus d’humain dans l’homme.

Je ne vois pas ces pays avec les yeux des journalistes ou des gouvernants de chaque pays. Je vois, j’entends des peuples différents, touchés, souffrants, en lutte pour la vie et la santé

Mon cœur se dilate d’ouverture et de solidarité humaine…

Des liens invisibles demeurent

La contagion n’est plus celle du virus mais de la vie, de la vie en chaque homme …

En prendre soin, se donner du temps et de l’espace pour la contacter en nous, en partager le bon goût ou la difficulté, l’inouï dans l’adversité, la force et la vulnérabilité.

En ligne, à 140, nous avons vécu des relations vraiment humaines

En ces pays la vie continue de germer, d ‘émerger, de prendre sa place, toute sa place au plus profond de l’être humain

Alors, je continue de regarder ma mappemonde.

Béatrice Sablonnière, formatrice agréée PRH

 

4 commentaires sur « La mappemonde… »

  1. Merci Béatrice pour ton partage; en t’écoutant je sens mon cœur qui s’ouvre, qui frémit à la Vie dans l’Humanité. Ton partage fait qqchose en moi de l’ordre de la « contagion « , contagion de vie, d’espérance, de foi en l’Homme.

  2. Cela me touche tout particulièrement…la « mappe monde » m’habite depuis toute petite. Elle est affichée en face de moi dans mon bureau…la connexion avec le monde au coeur de son humanité je l’ai vécue grâce à ce confinement et à PRH. Connexion avec PRH Angleterre pour des « temps d’être » avec des personnes de quelques pays déjà. Avec PRH France et leurs activités spéciales « confinement », des personnes engagés en FPM venant du Brésil ou des pages FB et contacts privés avec PRH Thailande ou Canada…
    Dilatation du coeur, oui, en douceur et en accéléré…
    Merci Béatrice pour ce partage, riche et enrichissant…un condensé de sensations de vie, vivantes!
    Juliana

  3. Merci Béatrice de nous transmettre à travers ton témoignage, ton élan, ton ouverture à la dimension du monde. Une seule humanité solidaire. La vie à l’œuvre partout. Merci de nous ouvrir intérieurement à cette dimension du monde, de ce qui nous relie profondément, de ce qui nous anime, de cette flamme intérieure communicative. Lors de groupes de paroles que nous avons eu durant la période de confinement, j’ai été touchée aussi de pouvoir rencontrer des personnes de tous les coins de France et aussi du monde : une personne de Madagascar pour qui c’était le premier contact avec PRH, une collaboratrice PRH de Belgique… Je me suis sentie reliée intérieurement à toutes ces personnes qui cherchent, qui avancent, qui s’engagent pour un plus d’humanité.

  4. Je suis touchée par ce très beau partage sur l’universalité et la fraternité entre tous les hommes de notre planète…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s