Ecoute de notre monde intérieur

Nous vous proposons un petit temps d’écoute de votre monde intérieur, à l’aide de la peinture ci-dessous. C’est une peinture de Valérie Bitz, formatrice agréée PRH

 

Eveille-t-elle en vous des sensations ? Prenez le temps d’écouter si cette peinture vous touche, et de nommer votre ressenti.

Demeurez quelques instants présent à ce qui se passe en vous, sans « zapper » trop vite.

Etre présent à ce qui se passe en soi rend la vie plus dense et plus profonde. Prenez le temps.

Et si vous le souhaitez, partagez votre ressenti aux autres lecteurs de blog.

Bonne semaine !

12 commentaires sur « Ecoute de notre monde intérieur »

  1. OUi oui elle me rejoint cette peinture, car d’une certaine manière la force de l’en bas rejoint la
    force d’en haut, mais en y regardant de plus près c’est la même, qui coule et monte … quel bonheur ! Quelle force aussi dans cette danse harmonieuse, vigoureuse audacieuse pleine d’élan et de retenue à la fois.
    J’ai aussi beaucoup aimé cette terre où coule de nombreux ruisseaux.
    Merci beaucoup Valerie

    1. Patricia! j’entends dans votre écho combien vous sentez une force d’en haut et d’en bas! et il y a les 2! Cela vous parle? C’est à continuer d’écouter? Bien à vous!

  2. La vie jaillit de la terre et de l’eau et cette vie éclate comme une puissante lumière aux multiples couleurs, elle gagne tout l’univers comme un feu.
    C’est source de joie et de plénitude

  3. source vive, fleuve de feu jaillissant, arbre de Vie, éruption prenant naissance dans l’infini en moi, dans cet « embryon primordial », dans mon Être présent en moi depuis ma conception. C’est de ce plus intime de moi, encore partiellement méconnu, que sourd ou jaillit la Vie, selon les moments, selon les étapes. Mais elle est bien là, intarissable, patiente pour éroder les roches les plus dures de mes systèmes de défense et enfin s’écouler, se répandre, se donner à travers mes talents, mes capacités.
    Cet Arbre/jaillissement est la colonne vertébrale qui me permet d’être debout et de me redresser toujours davantage pour me déployer, tellement son énergie est puissante.
    Je me sens invitée à y revenir encore et encore dans les moments plus difficiles, à ne jamais oublier cette force plus grande que moi qui fait que je VIS.
    Merci Valérie pour cette peinture qui me parle beaucoup!

  4. Infiltration de l’eau à travers les couches, les strates de la vie
    La vie, ma vie, se fait un chemin, se cherche, toujours là, prête pour une renaissance
    L’eau, la vie se diffuse, contourne, s’arrête, repart, retrouve son chemin
    Je la suis en moi dans les méandres, les cavernes où elle s’est terrée, enterrée
    Avec douceur je déblaie le terrain pour que la source s’éclaircisse, se remette à vivre
    Infime filet de vie qui parfois se perd, mais toujours réapparait
    Qu’il est merveilleux ce monde de nos souterrains.

    1. Chère Nadine,
      Oh, je salue la femme qui oeuvre à déblayer, qui fait confiance à ce filet de vie!
      Quelle délicatesse, quelle ténacité de la vie aussi?

  5. Votre peinture ,Valérie, je l’intitulerai « HARMONIE ».

    L’eau ,source de toute vie,circule en méandres dans cette terre,elle nous désaltère et elle jaillit en PLÉNITUDE, flammes puissantes aux couleurs de notre Être.
    Nous n’avons jamais fini de naître, de chercher et trouver notre Terre et irradier toutes nos couleurs…les bruns de la terre de notre ancrage dans la stabilité ,le bleu de l » eau de notre tranquillité, le rose de la tendresse,la noirceur des épreuves, l’orange de l’énergie et de la vitalité, le rouge de l’amour,le violet de la spiritualité , le vert de L’ESPÉRANCE.
    Quand nous cherchons à Harmoniser toutes ces couleurs, peut-être toucherons – nous à une certaine paix intérieure, recherche peut-être préférable à une recherche du bonheur…

    Merci Valérie.

    Françoise

    1. Chère Françoise,
      Je sens votre grande acuité à saisir cette naissance toujours en cours, et ces couleurs qui cherchent à vivre toutes ensembles! Merci pour votre écho!

  6. Au centre une mère tenant son bébé, les deux visages se regardent tendrement, et de là tout commence … l’acte générateur, l’acte de soigner, protéger, accompagner la nouvelle vie qui se développera dans la mille couleurs, dans mille directions, et qui enrichiront le monde. Ce n’est pas un hasard si cette étreinte est bien enracinée dans la profondeur qu’exige la responsabilité personnelle. Le caractère sacré de la vie est le titre de ce tableau.

    1. Chère Stefania,
      Oh comme est précieuse votre sensation de commencement: son préalable et ce qu’il suscite! Merci à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s