Les vacances…

Mon dieu, nous sommes le 27 juin 2019, la semaine prochaine je suis en vacances : quinze jours rien que pour moi à faire ce que je veux ! Mais qu’est-ce que je veux ? Partir en Corse en avion avec ma petite amie : non, pas possible. Pas question de produire encore un peu plus de gaz à effet de serre. Et en bateau ? Trop long ! Si je partais me balader le long de la côte méditerranéenne en faisant du covoiturage, ce serait sympa, et un peu plus écologique ! Aïe, j’ai vu à la télé qu’il y a de plus en plus de migrants qui traversent la Méditerranée et qui arrivent en Europe par là… Ce n’est peut-être pas très sûr. Non ce n’est pas une bonne idée. Et si je partais avec ma maman dans notre maison familiale ? J’y ai de bons souvenirs… Oui, mais ça me donne aussi le cafard. J’ai quasi cinquante ans, le temps a passé si vite. Il y a pourtant 35 ans que je faisais le fou avec mes cousins et cousines dans cette maison. Ça ne me fera pas du bien de ressasser tout ce passé, et d’assumer le temps qui passe…. Ah si, une bonne idée celle-là : il y a tellement de temps que je rêve d’apprendre à faire du parapente : un bon stage d’apprentissage dans une région pas trop montagneuse car, quand même, il ne faut pas prendre trop de risques… Ah, j’avais oublié, ce n’est pas donné : est-ce que j’ai 600 € à débourser pour une chose aussi futile ? Je ne sais pas si c’est raisonnable…
Je commence à désespérer. Déjà plusieurs mois que je ressasse des projets de vacances, et je ne trouve toujours pas de bonnes solutions… Que faire ? Tiens ! Et si je faisais une session PRH ? J’en ai déjà fait six, à chaque fois, je n’ai pas regretté ma décision… Et puis on y rencontre vraiment les gens, c’est toujours un moment vitalisant… oui mais alors, laquelle ? Je sens de l’angoisse qui monte en moi face aux nombreux choix possibles : je n’ai pas encore fait de session sur l’analyse de sensations, ce serait peut-être le moment. Ah oui, mais il y a aussi en même temps la session pour faire le clair sur ses relations affectives. Voila un moment que je me dis que j’aurais besoin de clarifier tout ça… Et puis, il y a la session sur l’authenticité qui serait une bonne suite pour approfondir toutes les composantes de mon être… À moins que la session « Je choisis d’accélérer ma croissance » soit pile la bonne pour moi car ce serait le bon moment d’engager ma formation personnelle avec un peu de méthode. Oh, il y a un stage de quatre jours sur la prise de décision : il semble que j’ai un sacré problème de ce côté là… Mais non, ce n’est pas mûr pour y plonger.
Ah c’est trop dur les vacances, je voudrais tellement faire des choix que je ne regretterai pas. Je vais voir avec mon chef si je peux déplacer mes congés à la basse saison. En hiver j’aurais peut-être d’autres idées ? Oui mais je vais le voir ou je l’appelle, j’y vais illico ou j’attends la semaine prochaine ? Quand même, cette session sur la décision pourrait être judicieuse. Je vais en parler avec mon accompagnateur : même s’il n’a pas réponse à tout, je crois qu’il pourra m’aider.

Jean-Michel Anot, formateur agréé PRH

Note de la rédaction : si vous souhaitez dès maintenant envisager vos projets au-delà des vacances d’été, sachez que les stages PRH 2020 sont désormais publiés sur le site http://www.prh-france.fr !

4 commentaires sur « Les vacances… »

  1. Les vacances…choisir…et si…Là est bien le problème !
    Oui, choisir comment me vivre dans ce temps de vacances ?
    Je pense que ce n’est pas un temps vide à remplir, mais une présence au temps pour accueillir qui je suis face à cette période estivale qui s’offre à moi .
    Si je sais ce que je veux , garder le cap dans les choix que je fais malgré les doutes et les tempêtes…Ce temps est présence, rester présente dans ce que la vie sera dans cette trêve estivale ,sans regret des vacances passées. ..c’était un autre temps …et laisser venir l’avenir…
    Garder le cap dans ce temps de respiration que je choisis pour me poser…un temps de relecture de vie et de discernement des priorités à donner à mes futurs engagements…un temps d’accueil de nouvelles rencontres, véritables ponts entre les hommes ,…un temps de bien -être en ces jours longs,ensoleillés et parfumés. ..source de joie et de paix intérieures.
    Les vacances ,que de richesses à découvrir !
    Le temps est éphémère ,précieux, il nous échappe et pourtant il est là bien présent. ..Quelle responsabilité que de chercher à le vivre en toute conscience !

    Merci Jean – Michel pour votre article , source de réflexion pour donner sens à nos vacances .

    Belle route estivale à toutes et à tous!

    Françoise

  2. Grâce à Michel et Francoise me voilà invitée à m’arrêter sur le précieux, la sagesse du « fare niente » sagesse du farniente….aujourd’hui, en ce milieu d’apres-midi chaleureuse, c’est un appel à me rendre disponible, présente au moment présent….à ce que la Vie me donne juste à l’instant, à l’instant juste….siroter mon café, fermer les yeux mais ouvrir mes oreilles au ronronnement d’une mouche, ouvrir mon dos, mes épaules, mon visage à la détente de mes muscles, à la douceur de l’air subtil, accueillir la rumination qui traîne en écho au coassement d’un corbeau, me laisser guider par l’écriture qui peut en jaillir….
    En effet, ce farniente qui renonce aux « faires », aux projets, aux agirs « comblants », ce faire rien devient alors un choix actif, une présence à cette Vie, présence à ma vie qui se densifie, cesse de fuir car elle respire en moi, alentours et « avec » moi….

    1. Quel ton . Quelle cavalcade d’idées pour prendre du temps pour soi. Ici, devant le coucher de soleil, un verre à la main, je demande juste à savourer ce moment. Alors belles et bonnes vacances à chacun.e d’entre vous. Bise

  3. Bonjour je n ai pas pu lire l article car les s photos cachaient le texte . Dommage car la problématique me rejoignait tout a fait …. Agnès

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s