PRH dans le monde…

Chers amis,

Nous avons lancé récemment une campagne intitulée PRH Solidarité, ici et là-bas afin d’aider dans un premier temps au financement du voyage et du séjour de certains formateurs du monde, pour la prochaine Rencontre Internationale qui se déroulera en mai 2020 à Cordoba en Argentine.

Pour mieux comprendre la réalité de la vie des animateurs dans certains pays, je vous convie à lire ces quelques lignes qui nous viennent de l’Association Internationale André Rochais (IAAR) : celle-ci est très active en Belgique Néerlandophone, elle finance déjà de nombreuses actions de formation là où les besoins se font sentir et s’active également pour la Rencontre Internationale.

Voici donc des nouvelles du Congo tirées de la Lettre de l’IAAR de janvier 2019 :

« Tranches de vie – impressions de Maarten sur la vie à Kinshasa pendant la formation au Congo du 7 au 21 juillet 2018.

Cette année, notre programme est particulièrement chargé. Les collègues demandent une formation à laquelle assistent aussi Brigitta et Pauline, deux formatrices toutes nouvelles. Les deux futures animatrices Zoé et Romanie suivent également leur programme de formation obligatoire. Et puis il y a les collaborateurs avec leurs besoins spécifiques. Au programme entre autres une série d’entretiens individuels, des réunions, la session ‘Vivre mes relations avec lucidité’, la formation professionnelle, les exercices de la Relation d’Aide PRH et une Assemblée Générale. Nous avons à peine le temps de tout discuter et arranger.

Pauline, Hélène, Brigitta                

 

Survivre

Les participants nous racontent que la situation journalière est encore aggravée pour les gens. Les salaires n’augmentent pas et ne sont même pas toujours payés, mais le coût de la vie augmente. Simon, un nouveau collaborateur PRH est directeur d’une école mais il nous raconte qu’il doit combiner trois boulots et que sa femme a un magasin pour pouvoir payer les frais de scolarité de leurs quatre enfants.

La ‘cuisine’ avec « les mamans »
Dans le quartier où nous séjournons, il ne sort plus aucune goutte d’eau des canalisations. Tous les jours il y a des pannes d’électricité, parfois pendant toute la journée. Les gens font la cuisine sur du charbon de bois.

 PRH au Congo croît lentement mais sûrement

PRH progresse au Congo et cela aussi grâce à notre visite annuelle et au soutien venant d’IAAR et des surplus de Flandre. En janvier Pauline et Brigitta ont reçu le statut de formatrice PRH et l’année prochaine le premier ‘Qui suis-je ?’ est prévu pour Romanie et Zoé. Cette année encore la formation pour la relation d’aide (FRA) sera organisée pour 4 participants. Jacinthe démarre aussi un nouveau groupe FPM.

Pauline donne des stages dans l’est du Congo à quatre heures de vol de Kinshasa. Brigitta trouve ses participants à Kinshasa et particulièrement dans les congrégations religieuses. Des candidats pour la formation ne manquent pas, ce sont les moyens qui manquent. Pour les gens ordinaires il est pratiquement impossible de suivre un stage même à un tarif de 20 dollars pour 4 jours. La plupart ne peuvent même pas payer 5 dollars. Jacinthe dit qu’avec ces montants elle n’arrive même pas à récupérer les frais (les photocopies coûtent très cher), et ensuite il y a encore le problème du séjour ou des repas quotidiens. »

 Comme ces conditions quotidiennes sont rudes… et comme la Vie est puissante ! De nombreuses personnes sont en formation, de nouvelles animatrices arrivent entourées de collaborateurs précieux !

Réunion avec les collaborateurs

Nous avions entendu à Bordeaux, lors de la Rencontre Internationale de 2016, Jacinthe exprimer l’importance pour son pays de voir des personnes intègres se lever, afin de favoriser l’avènement d’une société plus juste et équitable, en paix.

Julien, Dieudonné, Jean-Baptist, Jacinthe

Je dirai que c’est exactement la même chose chez nous en France, et aussi partout dans le monde : Que chacun prenne plus conscience des richesses qui l’habitent, pour les donner et œuvrer au développement d’une société plus fraternelle. L’école de formation PRH a toute sa place à prendre pour cela et combien il est important qu’elle continue à se développer !

Dans un prochain article, je vous emmènerai en Tanzanie, en Haïti, en Indonésie : car PRH existe dans plus de 30 pays du monde ! Nous faisons partie des tisserands de Paix et cela me réjouit profondément ; cela donne un sens profond à nos actions individuelles !

Bien avec vous

Anne Flatin, formatrice agréée PRH

 

   

 

4 commentaires sur « PRH dans le monde… »

  1. Je suis subjuguée par toute cette force de vie qui foisonne, qui se partage, qui s’entraide. Merci pour ces beaux témoignages.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s