A corps et encore !

Pendant l’animation de la session « Corps et croissance personnelle »,
que je pourrais appeler aussi « corps et croissance de ma personne » y compris relationnelle….
je suis habitée, au réveil, d’une « célébration » du corps, un hommage à ce corps qui permet la vie et qui incarne la vie de la personne  !
….. Je n’ai pas dit un culte du corps…..


Je vous partage cet hommage :

Pas d’accord possible avec soi

sans mon corps !

C’est lui, branché sur la Vie, qui me ramène chez moi, en mon cœur,

à bon port !

 

Par tous les sens et en alliance avec ma sensibilité, c’est lui qui m’emmène dans des nuances les plus variées, les plus « élevées »,

 à battre de joie, tous les records !

Il sait manifester tant de gammes, de résonnances, de jaillissements de vie,

Il fait fort !

C’est par lui encore que j’entre en relation avec l’autre,

Pour trouver le bon abord

Et si possible un bel accord!

Oh ! Ondulation de mon corps, fluidité, mobilité, danse;
 

 

Pouvoir me tenir debout, me dresser,

… « J’adore » !

Mon corps, c‘est moi : en paix, en repos, en respect, en unité :

pourquoi attendre alors ?

A vous de prolonger cet hommage par votre voix

et votre apport !

 Valérie BITZ, formatrice PRH agréée

pour des information complémentaires sur le stage « corps et croissance personnelle », cliquez ici

9 réflexions sur « A corps et encore ! »

  1. Merci Valérie pour cet hymne sur la personne et son corps !
    Ce qui me vient pour prolonger ….
    Mon corps qui me ramène à ma réalité et m’empêche de m’égarer dans les belles idées …
    Mon corps, ami fidèle qui m’emmène sur la piste de ma véritable identité…
    Mon corps qui laisse transparaître mon être profond …

  2. Merci Valérie pour cette ode au corps, compagnon de chaque instant de notre vie, et pour ces belles productions picturales et sensorielles, dont mon corps à travers mes sens s’est réjouit !

  3. Mon corps : la clé vers plus de connaissance de moi,
    dans mes possibles et mes limites.

    Fierté et émerveillement de mon corps,
    qui me reconstruit et remet debout,
    malgré les cabosses, les blessures, les chutes.

    Mon corps, mon ami, mon allié, mon être lumineux. VG

  4. Merci Valérie pour cet hommage au corps, révélateur des gammes de mon être et de la vibration de ma conscience profonde.
    Depuis le retour de ce stage, vécu avec délectation, se continue l’unification de qui je suis, pour le bonheur de toute ma personne, avec moi-même et mes relations !

  5. Mon corps parfois me fait du tort …. alors ? il me dit de m’en occuper d’abord
    merci Valérie pour le poème et les peintures expressives

  6. Le corps est l’expression parfaite de l’altérité, Le lieu où la Transcendance se dit dans l’immanence. il faut être deux pour en parler, Seul les poètes y arrivent … Merci Valérie !

  7. Oh que OUI ! merci Valérie.
    Oui mon corps, tu me dis que je suis en vie
    Oui mon corps, tu exprimes mes élans et signale mes limites
    Oui quand tu m’ éduques en mes débordements
    Oui quand tu marches, grimpes, bricoles, joues, cajoles, danses, ou t’inclines …
    Oui car tu es devenu un ami si précieux pour grandir encore, au-delà même de toi qui ne le peux plus 🙂 !

  8. « Ami si précieux pour grandir encore »….
    Eloge de notre corps comme temple de notre histoire, voix d’accès si merveilleusement riche, bande enregistreuse unique qui, fidèlement, depuis notre conception, a miraculeusement tout « conservé » du plus grand bonheur à la plus grande souffrance, rien n’est oublié !
    A nous d’apprendre à écouter ce que notre corps aspire à nous dévoiler de notre passé enfoui, tant de sa Beauté que des freins, des entraves, parasites qui bloquent, alourdissent la croissance de notre belle unicité !
    Osons nous mettre à l’écoute de sa voix, ténue souvent, mais récurrente, persévérante, déterminée, dès lors que la Vie se charge de venir la réveiller, voir même l’éveiller !
    Ami si précieux, à nous de consentir à t’entendre, t’accueillir, te re-sentir afin de pouvoir mettre des mots, précis, justes, économes, là où nos maux pourraient les remplacer !
    Sommes-nous suffisamment conscients du cadeau immense , intensément fécond et toujours disponible que notre corps sait nous offrir, dès lors que nous acceptons, peu à peu, de l’en-tendre, au rythme de nos forces émergentes auxquelles il participe ainsi, grandement ?
    Nicole LM.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s