Hommage à une artiste

France Gall s’est éteinte il y a quelques jours, et je prends un moment pour me relier à ce que j’ai apprécié chez cette femme, artiste, chanteuse.

Qu’est ce qui me touche tant chez elle ?

Il y a sa voix, sa manière d’être avec les autres, son parcours. Ce qui transparaît de son être à travers ce qu’elle a exprimé dans ses œuvres, mais aussi dans tout ce qu’elle a accepté de laisser voir à travers les prises de vue, les spectacles, les émissions.

Je me précise plus loin ce qui s’éveille en moi face à elle.

Il y a sa voix. Une voix où transparaît l’innocence, la joie, une fraîcheur, une lumière qui est là. En écoutant ses chansons, même avec ce que j’ai appris de certains moments très difficiles qu’elle a traversés, il y a toujours de la lumière, une forme d’enthousiasme, un dynamisme, un sens du rythme, elle a du souffle. Cette femme est une chanteuse, une interprète qui donne quelque chose de plus, une force, une audace, très perceptibles en concert. Audace, engagement, pour la musique.

Lors de cette émission hommage à laquelle elle a participé pour Michel Berger, Je vois, à travers les extraits d’enregistrement filmés, les moments de leurs vies qu’ils ont acceptés de rendre publics, combien être artiste, c’est aussi accepter de laisser apparaître une intimité. Mais je reconnais aussi sa pudeur, sa dignité. Une femme qui se laisse voir, et qui choisit ce qu’elle laisse voir. Dignité et pudeur qui n’empêchent pas l’éclat, la chaleur, la proximité. Elle parle de l’artiste qu’était son mari, elle vibre à ses rythmes, ses mélodies, son talent d’auteur compositeur.

Avec sensibilité et professionnalisme, elle est attentive au cœur de l’émission et garde le cap : rendre hommage à Michel Berger à travers plusieurs artistes, qui donneront chacun une interprétation personnelle d’une chanson écrite à l’origine pour elle. Elle encourage les musiciens dans leur créativité. Elle sait se centrer sur son interlocuteur, artiste lui aussi, elle sait se faire proche, mais elle sait taire avec délicatesse ce qui n’a pas lieu d’être dévoilé. Il n’y aura pas de dérive vers des confidences mal placées sur un plateau avec une caméra qui tourne. Elle accueille les autres chanteurs avec ce qu’elle apprécie d’eux, tout en tenant compte de la proximité plus ou moins forte qu’elle vit avec chacun. Certaines séquences sont filmées sans paroles, la complicité et l’affection se devinent, mais il n’y aura aucune révélation, aucune complaisance.

 

Chère France,

J’ai aimé vous voir dans un grand respect de vous-même, des autres, et de l’émission, qui était elle-même au service du souvenir. J’ai aimé voir une artiste au service d’une œuvre.

Merci, France, pour cette lumière, si personnelle, que vous avez accepté de partager, pour avoir contribué à diffuser de la beauté et pour nous donner un exemple de pudeur compatible avec votre célébrité.

Je pressens que pour vous artiste, chanteuse, pour vivre ce pour quoi vous étiez manifestement faite, il s’agissait d’accepter de laisser apparaître au grand public une part de votre être, de vous engager dans le monde, en acceptant le regard des autres. Cette attitude était d’autant plus nécessaire pour continuer de transmettre une œuvre. Je vois à travers votre exemple qu’il est possible, en exerçant sa conscience, en étant reliée à ses valeurs, et à ses limites, aussi, de ne pas s’aliéner aux autres, même en assumant une image publique, et de rester fidèle à soi-même.

Dans quelques jours, le 30 janvier, nous allons animer, avec Marie Pierre Ledru, une soirée atelier sur le thème « être ou paraître ». Vous serez une de mes sources d’inspiration.

Merci.

Anne Tricault, formatrice agréée PRH

 

6 réflexions sur « Hommage à une artiste »

  1. Merci Anne pour ce beau témoignage qui me dévoile un peu cette artiste  » France Gall  » que je ne connaissais que de nom et du me met en lien avec …

  2. Merci Anne de nous faire voir, entendre et sentir de manière simple ce qu’est la communion entre deux êtres. Cette communion naît d’une estime réciproque. Cette communion se fait intense quand ‘l’autre’ n’est plus en chair et en os. Cette communion se fait transparente quand le processus de deuil commence …
    Merci de nous inviter à être transparent et intense dans nos liens.

  3. Je n’arrivais pas à mettre des mots sur cette proximité que je sentais avec France GALL. Anne, je vous remercie d’avoir fait ce partage.
    Pour moi, France GALL est une artiste qui m’a beaucoup aidée à me construire, à croire à mes intuitions et à vivre mes élans de vivre. C’est grâce aux paroles de ses chansons et de sa personnalité, que je « résistais » aux situations difficiles que je vivais alors, et que j’ai essayé de « prouver que j’existais ». Pour moi, France GALL et Michel BERGER font partis de ces artistes qui, par leurs mots et leur force de vie, nous aident à transcender les difficultés de nos vies et qui nous poussent à aller vers la lumière, la joie, la vraie vie ; ma vraie vie. V.G

  4. Merci Anne pour cet article qui me donne envie de découvrir davantage France Gall !
    Tes mots disent ton lien précieux en affinité d’être avec elle. Merci pour ton partage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s