Les 7 merveilles du monde sous forme d’acrostiches

S entir le soleil sur ses jambes et l’eau fraîche du ruisseau

E n s’asseyant sur le banc creusé comme un abri

N ouer ses doigts à ceux de l’enfant, de l’ami,

T enir la corde, le bâton, la poussette, la main

I nventer le chant de la fête du lendemain

R essentir la vie par tous les pores de sa peau

 

G oûter le jus nouveau de la carotte et du melon

O dorant de menthe et de curcuma

U nir le sel et le sucre dans un pain au levain

T ourner la mayonnaise pour qu’elle ne tourne pas

E nfourner la tarte aux abricots et brugnons

R egoûter en chantant comme le « vin est bon »

 

V oir le geai et le gypaète prendre leur envol

O bserver l’escargot caché dans les sous-bois

I maginer ce que voit l’oiseau qui vole

R evoir un beau film pour la nième fois

 

T oucher le tronc des arbres et le marbre de l’oeuvre

O ser se lover dans l’étoffe douce et moelleuse

U nir le rugueux et le souple et dans l’allégresse

C hérir le souvenir d’une caresse

H urler de joie sous la douche ou la pluie

E veiller un enfant aux étoiles de la nuit

R etoucher aux sensations d’antan

 

E ntendre le bercement régulier de la mer

N aviguer par le chant dans les brumes de l’hiver

T enir la note et retrouver l’accord et le tempo

E couter le violoncelle se marier avec le piano

N ommer les secrets que murmure le torrent

D iffuser un chœur d’opéra exaltant

R ésonner des éclats du tonnerre

E ntendre à nouveau le ressac de la mer

 

R ire aux éclats de l’histoire racontée

I nventer une blague, un gage à jouer

R etrouver l’humour et ses multiples degrés

E n savourer la finesse et la perspicacité

 

A imer, parler, rire, jouer, chanter

I maginer que les hommes « vivront d’amour »

M êler le rire aux larmes et se laisser vibrer

E mporter ses rêves et cueillir le fruit du jour

R etrouver du sens par tous ses sens et s’en émerveiller.

 

Béatrice Sablonnière, formatrice agréée PRH

6 réflexions sur « Les 7 merveilles du monde sous forme d’acrostiches »

  1. Quelle belle musique ! Cela fait du bien au coeur et même plus. Et je me dis cultivons nos dons, petite(s) touche(s) pour la beauté du monde. Merci Béatrice

  2. Christian Bobin écrit:  » Voir c’est se laisser être cueilli…. »
    Merci à Beatrice de nous inviter aussi joliment, dans la simplicité et la profondeur, à nous laisser ainsi être cueillis par le moment présent…lâcher les attentes, interprétations, projections, représentations pour juste ÊTRE là, communier par tous nos sens à ce qui EST, ainsi ne faire plus qu’Un ne serait-ce qu’un instant , avec la Vie qui nous est donnée.
    Et puis comme le disait André Rochais, « l’émerveillement est bien la fine fleur de l’Amour »….alors s’émerveiller c’est en effet aimer, ainsi nous unifier et nous re-lier.

  3. Une acrostiche qui s’ouvre à nous comme un cocon de bien-être, qui nous révèle les bienfaits de la Nature dans notre vie et dans tous nos gestes du quotidien.
    Vraiment, Béatrice, vous connaissez l’art d’utiliser tous les ressorts de votre Plume, pour enfanter des vers sereins et nous satisfaire d’une poésie paisible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s