Le choix d’être humain

Pour nous, être humain aujourd’hui, c’est être bouleversé par la violence aveugle, la haine destructrice,  l’absurdité des attentats et des guerres qui brisent des vies. C’est être gagné, à certains moments, par la colère, la révolte, parfois peut-être par l’esprit de vengeance ou de haine, la fermeture, la dureté, l’exclusion, la peur, le repli sur soi… C’est reconnaître ces sentiments qui peuvent nous habiter ou même nous submerger à certains moments.

Pour nous, être humain aujourd’hui, c’est accepter que ces événements dramatiques qui secouent la planète et notre pays peuvent réveiller nos fragilités, nos insécurités profondes, nos imperfections, nos limites.

Pour nous, être humain aujourd’hui, c’est choisir. Choisir que la peur, la haine, la colère, le repli sur soi, ne gouvernent pas nos paroles et nos actes.

Pour nous, être humain aujourd’hui, c’est choisir de rejoindre au fond de soi, ce qui précisément nous rend humain : du respect, de la tolérance, une capacité d’ouverture à l’autre, de la générosité, de l’empathie, la capacité de sourire et d’être bienveillant, le goût d’aider, le sens du bien commun, de la solidarité, la capacité de prendre des initiatives…

Pour nous, être humain aujourd’hui, ce n’est pas être utopiste, idéaliste ou gentillet. C’est, humblement et résolument, cultiver cette part en soi qui est profondément positive, et qui nous relie aux autres.

C’est faire, les yeux ouverts, le choix de la solidarité et de la confiance. Autrement dit, avec ses imperfections et ses fragilités, choisir de s’ouvrir, et d’aimer.

 

Brigitte Daunizeau au nom des formateurs PRH

4 réflexions sur “ Le choix d’être humain ”

  1. Merci Brigitte de parler de choix; oui il s’agit bien de choisir d’être humain et de refaire ce choix jour après jour, événement après événement …Ce choix qui part du plus profond, de mon humanité …Ce choix qui me permet de demeurer vivante, sans ce choix je risque de me laisser figer par la violence qui m’atteint et de devenir violence.

  2. Merci Brigitte pour ton coeur qui se dit et qui s’exprime. Oui… faire le chemin chaque jour et chaque moment de garder un coeur vivant, vibrant, profond, fort et ouvert… tout en nous écoutant et en nous acceptant avec humilité dans notre vulnérabilités et nos émotions. Merci

  3. Etre humain…

    Choisir de voir et de cultiver nos trésors d’humanité…
    En nous
    Chez les autres
    Ce jeune homme, ce voisin, lors d’un moment où nous étions quelques uns à bavarder, sur le trottoir de la ville où j’étais en stage, qui vient nous offrir du thé, des biscuits, de la part de sa mère, comme ça, gratuit, et très bon, oui, nous avons tous été touchés, c’était gratuit et c’était bon ; je me souviens d’avoir pensé alors ( c’était avant Nice)que si on nous avait tiré dessus, c’eut été dans les journaux mais là , cet acte bon et gratuit, il ne serait pas dans les journaux et pourtant c’est aussi de l’actualité, de l’humanité.

    De même, ce grand-père qui , en compagnie de sa petite fille, ramasse les déchets canins du chien qu’ils promènent tous les deux : un petit geste simple et beaucoup qui se dit, qui se transmet, de respect, d’humanité, de solidarité.

    Et tous ceux qui, tout au long de l’été créent, jouent, proposent des films, des spectacles, des concerts pour détendre ou faire rire parfois, pour aider à réfléchir aussi, à penser, à méditer, à se référer à ce qui se dit d’essentiel en nos cœurs humains.
    Pour partager aussi du beau, du grand, du sublime : beauté plastique, beauté musicale, beauté des paysages, bonté des personnes, des odeurs, des saveurs, des gestes d’harmonie ou de tendresse…
    Et en plus, tous ces petits riens qui font aussi de nous des humains ; il est bon de les relever, d’en parler, de continuer de vivre et d’espérer

    Choisir de s’arrêter à se qui se dit souvent humblement, discrètement, petitement et quotidiennement…et qui dit concrètement qu’une autre manière d’être humain et de vivre ensemble est possible…par le petit, par le dedans, par le quotidien, le bon sens…

    Et vous, auriez-vous le goût de témoigner des « trésors humains » que vous repérez au quotidien pendant l’été ? dans ce qui peut sembler banal, peu intéressant… peu exceptionnel…et dit pourtant autre chose à préserver, à cultiver, à espérer ?

  4. Merci pour cette invitation à repérer les trésors humains. Dès ce midi, j’ai vécu l’expérience.

    Adèle, notre fille de 5 mois 1/2, refuse de boire son biberon de lait ; elle tourne la tête sur le côté et ferme la bouche.

    Et zut ! Je suis désemparée, inquiète ; je crains qu’il lui manque de l’eau, des protéines…Puis je me détends et j’observe ma fille.

    L’expression ferme de ses besoins et de ses goûts à l’aube de la vie me surprend. Je m’émerveille . Déjà, ma fille sent ce qui est bon pour son corps, elle montre ce quelle désire. Elle fait un choix, tout simplement. Et moi qui me débat fiévreusement ces derniers temps avec mes nombreuses décisions à prendre !!! Mystère de la vie qui passe et qui se dit à travers Adèle. Merci à la vie qui m’a fait la grâce d’être mère et de prendre un congé parental. J’ai le temps d’observer ma fille, de m’adapter à ses besoins. Je sens que je vais beaucoup apprendre aux côtés d’Adèle, cela me réjouit.

    Juste après avoir tourné la tête et fermé la bouche, Adèle sourit. Douceur, tendresse. Adèle, ton humeur, ton allégresse : un vrai cadeau au quotidien. Ta joie est contagieuse. Mon coeur est tout gonflé d’amour depuis ta naissance. Un sentiment si fort, si agréable. Je suis émue tant je réalise l’intensité de cet amour échangé chaque jour. Un amour qui nourrit, qui donne du courage, de l’élan. Je me sens accomplie en t’accompagnant Adèle.

    Alors oui, ma chère Adèle , j’ai envie de m’adapter à tes besoins en préparant de la purée de légumes et de fruit, même si ça me prend plus de temps. Oui, j’accueille dans la paix et la confiance le fait que tu grandisses aux dépends de moi. Merci pour ce trésor de vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s