Ce feu au-dedans

Il y a un feu au-dedans de moi : il ne détruit pas, ne consume pas ; il est brûlant !

Il est brûlant de vie, comme le lieu de la matière en fusion, image du creuset de métal, avec sa matière en fusion encore informe- prête à prendre forme, voire à la recevoir; il est un lieu- source, intarissable, où la vie ne se fige pas. Je le sens reçu, comme un don, disponible, inépuisable.

Ce feu au dedans

Il me conduit vers l’étonnement :

Je m’étonne d’être vivante !

Je m’étonne d’être une personne !

Je m’étonne de mon unicité

Je m’étonne comme la vie en moi retrouve toujours à nouveau un chemin, malgré les coups reçus de la vie dans telle situation, dans telle relation : tantôt des coups durs, tantôt des coups d’arrêts ; ce feu est là, demeure, resurgit quand bien même ma sensibilité blessée l’a recouvert un temps.

Je m’étonne encore de toutes ces personnes rencontrées, certaines très démunies, très blessées- et pourtant, allant de l’avant !

Il est aussi brûlant d’amour ; en début d’année, suite aux événements tragiques dans notre pays m’était venu cet élan : « Hâtons-nous lentement ! »

Hâtons-nous à plonger loin nos racines, à nous enraciner pour nous déployer : pas juste pour notre épanouissement personnel, bien que honorable et souvent incontournable, mais pour que nous devenions des relais vivants de l’Amour !

Hâtons-nous, car la nécessité est urgente ! Urgent que se lèvent des hommes et des femmes – non comme soldat ou guerrier- mais comme des antennes-relais pour diffuser l’Amour inspirateur du don de la Vie ! « Nous dormons sur des trésors d’amour vrai »  disait André Rochais.

Pouvons-nous encore nous permettre de dormir ?…

Lentement, pour agir avec prudence et discernement !

Ce « brûlant » fait de nous des « plus que vives » comme  l’écrit Christian BOBIN

Je crois que nous sommes des « plus que vives », «plus que vifs » ! Du moins, avons-nous la possibilité de le devenir davantage!

Et que danse la flamme de notre vie !

Valérie BITZ, formatrice agrée PRH

Dans la palette des formations, PRH offre entre autres la pédagogie par l’expression graphique, créative, dont voici quelques RDV en 2015 :

La vie en moi et ses entraves

M’ouvrir à des réalités plus grandes que moi en moi,

Avancer en cohérence dans mon quotidien

Ma vie relationnelle, aujourd’hui

9 réflexions sur “ Ce feu au-dedans ”

  1. Merci Valérie d’illuminer l’aube naissante de ce feu de d’Amour, et de Vie donnée.
    Je vois ses flammes « dévorantes » et pourtant, comme tu le dis, elles ne détruisent pas. Elles ne me font pas mal, au contraire elles m’apaisent par la douce chaleur qu’elles répandent en moi, et particulièrement sur mes blessures.
    Merci aussi de nous partager « l’image » de ce feu, pour que nos yeux s’habituent à contempler sa lumière pour ensuite mieux la discerner dans l’obscurité de certaines de nos nuits personnelles et collectives.
    Je sens en moi ce matin la responsabilité que j’ai à répandre du mieux que je peux, cette chaleur qui m’habite.
    Et avec ma capacité d’humour, j’ajouterais que la canicule ambiante ne doit pas m’empêcher de m’y employer avec détermination et humilité.

  2. Merci Valérie j.adhere entièrement merci pour tout ce que nous recevons par vos lettres continuez pour moi c’est un lien très fort

  3. En vous lisant, je sentais ce feu qui ne demande qu’à éclairer nos vies parfois obscures , feu qui peut répandre une douce chaleur, comme au coin d’une cheminée , mais qui ne brûle pas , mais au contraire qui apaise nos maux , feu de joie qui réchauffe les coeurs , et illuminera ma semaine qui sera ponctuée par une formation PRH

  4. « pouvons-nous nous permettre encore de dormir? Quelle belle interpellation. Hâtons-nous… la nécessité est urgente…. Merci de nous inviter à presser le pas pour devenir des relais Vivants d’Amour …

  5. Merci, Valérie, pour ce feu au-dedans qui « conduit vers l’étonnement ».
    Il m’aide à prendre conscience que j’aime mes propres étonnements. J’en prends de plus en plus soin. Il me semble qu’ils me mettent en arrêt devant un trésor, petit ou grand, auquel je risque de ne pas m’intéresser et de laisser tomber dans l’oubli. Ce serait dommage, parce que ce trésor à moi adressé, je pourrais le communiquer à d’autres et contribuer à réjouir l’humanité.
    Mon plus grand étonnement est de découvrir au fil des jours que ce que je n’aime pas chez l’autre est la face cachée de ce que je suis. Ainsi l’autre n’est plus mon ennemi, car il vient me révéler mon identité. Révolution ! Il m’aide, sans le savoir, à m’aimer, à me vivre unique et à découvrir le feu brûlant d’amour au-dedans de moi.
    Me hâter lentement est bien le rythme qui convient à mon cœur sans cesse renouvelé par les expériences de transformation intérieure.
    Merci, Valérie, pour ce beau partage vitalisant.

  6. Il y a un feu au dedans de moi:il est brûlant d’Amour…Ce feu,je lui donne ce dont Il a besoin pour être ravivé ,comme ce jour de Pentecôte à l’abbaye de Sablonceaux où mille coeurs communiaient en chantant « Souffle imprévisible »
    … Flamme sur le monde,Esprit de Dieu,
    Feu qui chasse l’ombre,Esprit de Dieu,
    Flamme de lumière, Esprit de Dieu,
    Viens dans nos ténèbres, Esprit de Dieu!…
    Quelle force paisible ,ce feu qui m’est donné pour, LENTEMENT,agir avec prudence et discernement…

    Merci Valérie de me permettre ce partage.

  7. Un grand merci Valérie, je ne sais que dire, je suis saisie, saisie par ce feu, cette lumière, ces couleurs, saisie par ces mots qui disent si bien cette sensation de la Vie présente, là, en moi, parfois si palpable, parfois comme un murmure …

  8. Merci, Valérie, ton oeuvre, ton texte me mettent en contemplation. en contemplation du « sacré » en moi, en tout être humain. De même, récemment un « air de Confucius » , a fait vibrer et résonner en moi ce lieu sacré de mon appartenance à l’humanité dans ce qu’elle a de plus grand et de plus essentiel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s