Ce que nous lègue Nelson Mandela

photo Nelson Mandela 2Il aurait eu bien des raisons de céder à la haine, lui qui a été emprisonné 27 ans. Il aurait eu bien des raisons de céder à la vengeance contre les responsables de l’apartheid… Pourtant, Nelson Mandela a su trouver  des chemins de réconciliation. Il a donné toute sa vie dans l’amour de son peuple et pour sa liberté. Ce qui fait sa force, c’est qu’au cours de sa vie de combat et d’engagement, il s’est toujours battu pour et non contre. Pour que triomphe l’amour de l’homme pour l’homme auquel, à travers toutes ses épreuves, il n’a cessé de croire. Il est un témoin, un prophète de l’espoir en l’homme fidèle à son humanité et avançant vers un monde meilleur, plus humain et concret ici bas. Son témoignage s’adresse à toute l’humanité, bien plus large que les victimes de l’apartheid.

Voici, parmi bien d’autres, quelques phrases photo Nelson Mandela 3qu’il nous lègue, et qui peuvent irriguer nos vies. Le plus bel hommage que l’on puisse lui rendre est certainement de nous laisser toucher, au plus profond de nous-mêmes, par les convictions de cet homme, et d’en vivre à notre tour.

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »

photo Nelson Mandela 1« C’est au cours de ces longues années solitaires (en prison) que la faim de liberté pour mon peuple est devenue faim de liberté pour tous. »

« Je savais parfaitement que l’oppresseur doit être libéré tout comme l’oppressé. Un homme qui prive un autre homme de liberté est prisonnier de la haine… »

 « L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité. »

 « Les gens sont des êtres humains, produits par la société dans laquelle ils vivent. Vous encouragez les gens en voyant ce qui est bon en eux. »

Au moment où son parti accède au pouvoir à la fin du régime d’apartheid  : « La vérité, c’est que nous ne sommes pas encore libres ; nous avons seulement atteint la liberté d’être libres, le droit de ne pas être opprimés […]. Car être libres, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »un-long-chemin-vers-la-liberte

Béatrice Sablonnière et Régis Halgand, formateurs agréés PRH

Pour en savoir plus, lire son autobiographie « un long chemin vers la liberté », Le livre de Poche, 1996 (Titre original  « Long walk to freedom »)

3 réflexions sur “ Ce que nous lègue Nelson Mandela ”

  1. Oui, Un long chemin vers la liberté est à lire sans faute pour entrer dans l’histoire de Nelson Mandela. Une autre publication Conversations avec moi-même, Éditions de La Martinière, est un recueil de ses notes et de sa correspondance. Barack Obama nous dit que cet ouvrage  » rend un service extraordinaire au monde en nous dévoilant le visage de l’homme Mandela. » Honorer le visage de cet homme honore chacun de ceux qui se laissent toucher par lui.

  2. Nelson Mandela: quel humanisme exceptionnel! Maintenant qu’il a quitté notre monde mais ni nos cœurs ni nos esprits, il restera comme un des plus grands symboles contre la politique de l’apartheid.Il est un des meilleurs exemples, que je n’ai jamais vu, de persévérance à travers les épreuves, un témoignage que Dieu est toujours présent même dans les menus détails de notre vie. Ceci m’inspire confiance, une foi inébranlable, et un optimisme ravissant! Cela me fait du bien de me « brancher » sur un être de cette qualité – là.

  3. « Les gens peuvent apprendre à aimer ,car l’amour naît plus dans le coeur de l’homme que la haine ».Voilà une phrase de Nelson Mandela qui me touche en profondeur! Apprendre à aimer dans nos quartiers où la mixité raciale est devenue importante.C’est une question de regard, accueillir l’autre dans sa différence de couleur,de culture, de milieu social, de religion.Voici un chemin d’humanité que Nelson Mandela m’aide à vivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s