Des étoiles… à ma responsabilité !

41KA9C7J7PLJ’ai découvert un livre qui n’est pas récent mais dont j’aimerais vous parler car il m’a transportée dans une autre dimension ! Son titre est déjà surprenant : « Soyez savants, devenez prophètes » écrit par le prix Nobel de physique Georges Charpak associé à un autre physicien Roland Omnès. Voici des extraits de l’introduction de cet ouvrage : « Il ne s’agit pas […] d’enseigner un savoir, car nous visons à la fois beaucoup plus et beaucoup moins. […] Cela mène inévitablement à s’interroger sur le sens de l’homme, celui du monde qu’il a construit et de l’Univers qu’il habite […] Si ces questions redeviennent nouvelles, c’est du fait de la découverte au XX° siècle de lois de la nature d’une envergure immense […] si étranges qu’elles paraîtraient de vains rêves si elles n’étaient justement l’essence de tout ce qui est, le réel centre de la réalité. […] Nous guiderons le lecteur à la rencontre des lois comme si elles habitaient un palais […] un pareil procédé est inhabituel […] mais il nous a paru propre à exprimer la vénération que les lois inspirent à ceux qui les approchent. C’est cette inoubliable impression que ce livre veut faire partager en expliquant pourquoi les lois de la nature sont transcendantes, en montrant que la science ne les invente ni ne les construit, mais qu’elle les découvre. Ceux qui savent quel sentiment inspire cette découverte et qui ont eu le bonheur de l’approcher y retrouvent presque exactement le sentiment que les croyants éprouvent comme celui du sacré. […] Il est temps que la signification de la science apparaisse vraiment, ou plutôt qu’apparaisse le sens de ce qu’elle rapporte d’au-delà de l’humain. Il est clair aussi qu’elle est loin de ne dispenser que des bienfaits et qu’elle n’a pas les mains propres dans les malheurs du monde. Un autre ordre du monde pourtant, dans un avenir imminent, ne peut venir que d’une sagesse où la science, ou plutôt ce qu’elle révèle, trouve sa véritable place. »

Cette lecture m’a « enchantée » au sens de l’enchantement des magiciens,TB_0903250974.jpg en m’ouvrant sur des infinis difficilement imaginables; ce n’est pas toujours aisé à comprendre, mais le sens profond m’a beaucoup touchée…

Voici des extraits du dernier chapitre : «  « Que faire ? » demandera-t-on. La complexité et le désordre du monde actuel ne permettent pas de répondre de façon simple ; tout s’entremêle, les désirs, les craintes, les aspirations et les haines se combattent, et nul ne peut dire : « Je sais ». Les sages qui professent que la paix doit venir de chaque être humain, réconcilié avec lui-même et ouvert aux autres, lucide, ont sans doute raison. Lucide, cela signifie que chacun cherche et travaille les yeux ouverts, là où il peut être utile et servir l’humanité. La clef des grands problèmes est peut-être simplement une volonté commune de les dissoudre, plus que de les résoudre, les dissoudre comme les molécules d’eau, innombrables, usent la pierre. Tout ainsi est l’affaire de tous et la seule clef universelle est dans l’homme qui vit sa propre humanité. »

Voilà aussi pourquoi ce livre m’a rejointe :andromeda à la fois il m’ouvre sur une dimension cosmique où règne une liberté infinie en même temps qu’une profonde unité ontologique, et à la fois il me ramène à ma responsabilité d’être humaine, d’être lucide et active à ma mesure pour servir l’humanité !

Anne Flatin, formatrice agréée PRH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s