Devenir parents : qu’est-ce qu’éduquer ?

éducationQue nous en soyons conscients ou pas, notre vision de l’éducation est influencée par l’héritage de notre éducation, par des principes reçus ou construits, des idéaux, des attentes, des peurs. Nous avons donc des représentations de ce qu’il faut faire et de ce qu’il ne faut pas faire…

Or, chaque enfant a sa personnalité propre ; il est unique.

Notre école de formation PRH affirme qu’éduquer un enfant, c’est l’aider à développer sa personnalité, à devenir libre au milieu des autres et à prendre sa place dans la société.

Comment s’y prendre ? enfant par la main

Comme la plante a besoin d’eau et de lumière pour grandir, l’enfant a besoin d’un environnement qui favorise sa croissance. Ses parents constituent en premier lieu cet environnement.

Il leur est nécessaire d’avoir des repères, de connaître les besoins fondamentaux de l’enfant, pour y répondre autant que possible.

Très tôt, l’enfant est poussé par un désir d’exister, d’être « lui » et ce désir de vivre va se manifester, à travers ses demandes exprimées, par des « j’aimerais tant… », « j’ai envie de … ». Il sera nécessaire de l’écouter, d’entendre  et de décoder ses aspirations, de reconnaître ses qualités, de lui permettre de les mettre en œuvre, l’encourager à être lui, plutôt que de le pousser à satisfaire nos attentes de parents.

Porter le regard sur ses qualités, ses capacités, même naissantes, les lui refléter, c’est l’aimer. Il est souvent plus spontané de pointer les maladresses, les ratés, ce qui mine la confiance en lui et le décourage.

Aimer, c’est lui porter un regard du cœur, être heureux de lui. Cela s’apprend. Il s’agit d’accompagner son enfant, lui permettre de prendre sa voie, se « le désapproprier » : « Vos enfants ne sont pas vos enfants » dit K. Gibran, dans Le Prophète. Car l’enfant marque parfois sa différence par rapport à ce que ses parents attendent : il s’agira d’accepter un choix, une orientation autre que celle qu’on aurait désirée… Tenter de demeurer ouvert, d’accueillir, de chercher à comprendre. Aimer son enfant tel qu’il est, c’est aussi lui consacrer du temps, l’écouter attentivement, être proche de lui dans ses joies et ses souffrances, vivre une compréhension bienveillante, l’accompagner dans ses apprentissages…

Enfin, ajoutons que pour répondreenfant en marche au besoin de sécurité de l’enfant, le parent posera un cadre, des limites adaptées à l’âge de l’enfant qu’il conviendra de réajuster à mesure de l’avancée en autonomie de l’enfant.

Marie-Odile CROZAT,  Formatrice agréée PRH

Pour d’autres articles sur ce thème, cliquez sur la flèche ci-dessous :

approfondir éducation suivant

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s