« Cette petite espérance qui n’a l’air de rien du tout » Charles Péguy.

Face au rude et douloureux contexte social et environnemental actuel, mon cœur est envahi de tristesse…

Mais, en prenant ma plume, vibrent, vivent, s’activent en moi la joie de vivre, la fraternité, l’espérance quand….

Quand j’entends des reportages animés de la soif d’informer vrai et juste

Quand j’entends un journaliste oser prendre du recul face aux réseaux sociaux

Quand je vois que les seules « armes » proposées sont des rencontres où l’on dialogue et décide de manière constructive

Quand je vois la plume et le papier ou le film qui apportent de justes échos

Quand je vis une vraie rencontre en voyageant, que je reçois des gestes d’attention

Quand je vois la force de l’amour et de la vie de ceux passés par le goulag ou les camps de concentration

Quand je vois que les contes pour enfants font passer autre chose que la victoire du plus fort

Quand je vois des milliers de bénévoles se battre chaque jour pour soulager la misère

Quand j’entends que des milliers de travailleurs apprennent à se parler pour mieux conjuguer leurs efforts

Quand je vois que s’éveille dans les consciences que chacun est concerné par le sort son frère

Quand je vois des milliers d’hommes et de femmes choisir de se mettre debout et d’être en recherche de sens

Quand je vois que des milliers d’êtres humains sentent la nécessité de se rassembler pour se parler et agir

Quand je vois surgir des lieux ou des temps de rassemblement  qui conduisent à agir collectivement pour un bien commun

Quand j’entends que le soin et le respect des personnes sont prioritaires sur le rendement

Quand je vois la recherche dans tous les domaines faire avancer l’humanité dans son essence

Quand j’entends que la beauté des êtres et des choses est célébrée et devient source d’émerveillement

Quand je vois l’artiste oser inventer, créer, interpeller, exprimer, rejoindre l’humain en ses semblables

Quand j’entends l’homme sortir de son silence et de sa solitude pour découvrir la force d’être ensemble

Quand j’entends l’homme choisir de célébrer la vie dans son quotidien, simplement, sobrement

Quand je vois émerger l’élan vers ce qui dépasse nos limites humaines.

Béatrice Sablonnière, formatrice agréée PRH

Et vous ? comment faites-vous face à la réalité grise de l’actualité ? qu’est-ce qui vous donne envie de continuer à espérer autour de vous et en vous ?

7 commentaires sur « « Cette petite espérance qui n’a l’air de rien du tout » Charles Péguy. »

  1. Merci Béatrice pour cette longue prière de Vie… tant de positivité si on a un regard assez libre, ouvert et aimant… Personnellement je regarde rarement la télé, j’écoute plutôt la radio, je ne suis pas sur Facebook… de simples choix, pami d’autres, pour cultiver le silence, l’écoute intérieure, un regard contemplatif, des relations, une capacité créative partager et organiser mes energies pour le travail quotidien.

  2. Bonsoir Béatrice,
    Merci d’entrevoir cette petite Espérance qui grandit et ose prendre toute sa place lors d’échanges profonds et authentiques .
    Car mon Espérance prend toute sa place dans la Relation vivante et authentique que je peux vivre avec un être vivant (êtres humains, monde animal, monde végétal, monde minéral).
    D’abord pouvoir me rencontrer dans ce qu’il y a de meilleur en moi malgré mon histoire et toutes mes limites !
    Et puis rencontrer mon prochain qui lui aussi fait ce qu’il peut pour garder le cap de la Vérité, de la Vie, de l’Esperance.
    Dans un monde où la corruption, le mensonge et la perversion semblent devenir des normes il est quelquefois difficile de garder le cap!
    Mais dans une Respiration consciente de tout ce qui m’est donné et de tout ce qui nous est donné je peux trouver la Force de continuer à espérer et d’oser croire que nous sortirons grandis de la crise que traverse notre Humanité.
    J’ose espérer en notre Intelligence, en notre Désir d’avancer vers plus d’Humanité, vers plus d’Authenticité, vers plus de Fraternité, plus de Créativité.
    Je me sens inclue dans ce mouvement de Vie qui avance et j’essaie à ma place de contribuer à l’éveil des consciences.
    Choisirons nous la force de Vie qui nous pousse en avant , vers les autres et le respect de la Vie ou la mort qui nous enferme dans nos peurs, nos rancunes, nos ruminations…
    Je continue d’espérer en la Lumière qui est capable d’éclairer tout être vivant !
    Belles fêtes de fin d’année à chacun et chacune,
    Anne-Marie

  3. Merci Béatrice pour ce merveilleux texte d’espérance positive malgré que le cœur envahi de tristesse. Ça me confirme de plus en plus que au-delà du négatif il n’y a que du positif.
    C’est un texte qui résonne beaucoup en moi.
    Face à toute cette réalité triste, sombre même où tout est fermé, il y a toujours une ou des étincelles qui jaillissent et illuminent un peu l’environnement pour des nouveautés merveilleuses. C’est ce qui nourrissent et laisse vivre l’espoir

  4. merci de tout coeur Béatrice pour cet article si essentiel.
    Il rejoint le poème que j’ai reçu la semaine passée, je me sens invitée à vous le partager ici :
    En avant                                    

    Les ombres et les cris 
    Croissent alentour,
    Offusquant la clarté,
    Déchirant les oreilles et les cœurs.
     
    Par ces obscurités
    Et leurs plaintes harassantes,
    Nous trébuchons vers une halte 
    De paisible lumière.

    Au loin vacille une étoile.
    Un chant se laisse percevoir ;
    Il nous hèle, nous aimante
    Hors ce monde aux abois.
     
    A quelle Espérance
    Serions-nous conviés ?

    Colette Nys-Mazure 7 décembre 2022
    Belle suite d’avent à chacun, Claire.

  5. Béatrice,il émane de votre texte magnifique une force incroyable tant par la forme que par le fonds, une force qui touche mon être et le dynamise.Comment je fais face à l’actualité grise?Je lis et relis un texte comme le vôtre,de la poésie,je m’évade par la lecture.Je ne fréquente pas les réseaux sociauxJe cultive l’amitié et l’affection de ma familleles relations de voisinage solidairesJe m’émerveille de la beauté de la nature,de l’art….Un appel monte en moi,comme une nécessité impérieuse à ne pas flancher,ne pas me décourager.

  6. Merci à chacun, chacune pour vos témoignages touchants et vivants. c’est bon de se laisser partager ainsi.Que la joie de Noël vous accompagne en ces jours. BÉATRICE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s