Y a-t-il des réalités qui rendent la vie belle ?

Un jour, j’ai entendu quelqu’un formuler cette question : « y a-t-il des réalités qui rendent la vie belle ? »

Je ne me souviens plus exactement du contexte, mais j’ai noté cette phrase, qui a tout de suite éveillé en moi beaucoup d’intérêt. Peut-être, un jour, vous partagerai-je mes réponses.

Mais, en pensant à vous aujourd’hui, je me suis dit que le meilleur pour vous n’était sans doute pas que je vous les partage d’emblée. Mais que je vous encourage à écouter en vous vos propres réponses.

Y a-t-il des réalités qui rendent la vie belle ?

Cette question est pour moi comme un chemin qui peut nous conduire à découvrir de nouveaux paysages, ou à regarder ce qui nous environne sous un angle différent.

Y a-t-il des réalités qui rendent la vie belle ?

Bonne exploration !

Régis Halgand, formateur agréé PRH

4 commentaires sur « Y a-t-il des réalités qui rendent la vie belle ? »

  1. « Y a-t-il des réalités qui rendent la vie belle? » résonne comme un écho à la rencontre sur Zoom, il y a peu: « Cultiver le positif ». Et fleurissent en moi des réalités vécues ces jours derniers qui ont rendu la vie belle: le week-end passé, où ma sœur et deux nièces sont venues chez moi; ce que nous avons partagé, une certaine intimité qui nous a fait nous découvrir autrement peut-être; une personne chez qui je travaille, atteinte de la maladie d’Alzheimer, mais qui est toujours contente de tout; la relation que j’ai avec sa fille et son gendre, toute de simplicité et de fraternité. De l’amour qui circule…!
    Cet article du journal « La Croix », reprenant le chemin cabossé d’une SDF dont tout son voisinage prenait soin, discrètement, simplement, amoureusement même.
    D’autres réalités sont à ma porte quand je l’ouvre. Je n’ai qu’à les laisser entrer et illuminer les jours!
    Merci, Régis, d’attirer notre regard du côté de la lumière!

  2. Je n’ai pas de réponses à partager encore. Je voulais simplement te remercier pour cette question. C’est un vrai cadeau puisqu’elle peut nous permettre de regarder notre existence sous un angle différent, comme tu le dis. Nous écoutons  pour explorer, réfléchir, écrire.

  3. La réalité qui peut rendre ma vie belle, c’est quand je me connecte à mon « cœur d’enfant » :
    Il y a de l’insouciance, de la gratuité, de l’exploration, de l’imagination, de la créativité, … de la liberté. Avec un sentiment qu’il n’y a pas de limites, le cœur est ouvert jusqu’à l’infini.

    Bien sûr, quand le cœur de l’enfant est partagé et accueilli alors la vie est plus belle comme un feu d’artifice.

    Je peux évoquer d’autres réalités comme l’émerveillement, l’amour, … Et il me semble quelles sont des portes d’entrées à mon cœur d’enfant.

    Bon dimanche

  4. Il y en a tant et tant de ces Beautés-là!
    Hier, m’en allant promener avec ma petite fille de 3ans, sa main tendre si confiante, ouverte dans la mienne, cadeau offert, donné, reçu,
    Trésor en marche,
    ses grands yeux bleus saisissant la Vie,
    Voyante déjà,
    Diamant rayonnant sa pureté en son mystère sacré…
    Cette beaute-là m’a sauté au cœur,
    vague d’amour déferlante qui m’englobe, un re-lié qui m’unifie, m’éclaire, me donne Vie.
    Va petite Marie… et deviens ce que tu es depuis toujours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s