Tout ce qui nait est beau !

Ce qui chante…

Ce qui danse…

Ce qui sourit…

Ce qui s’enracine…

Ce qui prend corps…

Toute création est belle

La douceur de la fleur

La tendresse du vent

Le parfum de la terre

La chaleur du soleil

La fraîcheur de la rosée

La couleur du regard

Donnons… donne

Toi qui écris…

Toi qui écoutes

Toi qui lis

Donnons… donne

Toi qui peins, toi qui travailles la terre

Et la création s’envole

vit sa propre vie

réveille et éveille la vie

Je me sens faite pour la vie

Et la liberté de la vie

Je me sens regard d’amour

De la vie qui se lève

Danièle Claudé, collaboratrice PRH France

14 commentaires sur « Tout ce qui nait est beau ! »

  1. Grand merci Danièle pour toute cette beauté ! Je me sens rejointe par « je me sens faite pour la vie » ! Merci pour ce beau poème au premier jour du printemps

    1. Mystère de la vie. J’ai « reçu » ce poème, au cours d’un stage PRH, il y a très longtemps. Je dormais encore du soir au matin… Je me suis réveillée avec l’impératif de me lever pour écrire ce texte, qui s’est donné simplement de l’intérieur et à l’aide ma main vers ma feuille de papier. Un peu à la fois, je l’ai donné de plus en plus largement. C’était reçu pour être redonné. Mystère de la vie !

  2. Merci Danièle ! Comme ce poème est beau ! Rien que le titre est désarmant de simplicité et puissant dans son invitation. La photo est superbe !

  3. J’aime ce chant de vie qui célèbre tout ce qu’offre la nature, simple et généreuse : le vent, les feuilles, les nuages et l’eau qui coule. Pierre Rabhi nous invite à aimer le monde avant de vouloir l’améliorer…

    1. Oh merci. C’est beau et juste ce que vous écrivez. Je crois qu’en aimant le monde nous l’améliorons déjà… C’est déjà un beau pas, un très beau pas.

  4. Merci Danièle de nous donner, de me donner le sourire et la joie à la lecture de ton écriture, ta trace dans le réel de la vie.

  5. Merci beaucoup pour le BEAU.
    Inspirée hier ce matin par l’arrivée du printemps, mon texte écrit avant de vous lire semble faire écho et je vous le partage :
    Je n’ai jamais eu autant conscience de l’inéluctable cyclicité des choses. Ce printemps ressemble point par point à celui de l’année passée. C’est à la fois beau et terrible.
    L’an dernier déjà je regardais chaque éclosion de fleurs et de jeunes pousses.
    J’étais présente à ce jardin, car présente quotidiennement dans ma maison comme jamais je ne l’avais été. Chaque jour une nouvelle éclosion…en même temps que la télé comptait les morts.
    Je me nourrissais de ce terreau humide et du parfum des fleurs, consciente que posséder une telle richesse en cette période moribonde était une chance inestimable.
    Aujourd’hui je regarde à nouveau ce renouveau printanier et je l’admire.
    Admirative de cette reprise de la nature qui ne cesse pas, qui ne cède pas à et nous appelle inexorablement à la vie.
    Hasard du calendrier ou message à entendre, c’est aujourd’hui que je suis née, il y a 55 ans. 55 printemps, passés parfois inaperçus, vécus souvent avec tristesse comme si je n’étais pas heureuse de vivre encore.
    Cependant souvenir, chaque année renouvelé d’un parfum de l’air différent, d’une circulation de l’énergie dans mon corps différente. Oui c’est réellement un nouvel élan à chaque fois, parfois imperceptible, parfois bien présent.
    Mais cette année parce que j’ai le temps, parce que j’ai la disponibilité d’esprit, parce que la période engendre une sensibilité exacerbée, mon corps accepte de mettre ma sensibilité au service du beau et non plus au service des pleurs.

    Marie-Pierre HUSSON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s