Dire du bon de soi, dire du bon de l’autre.

Dans mes souhaits pour la nouvelle année : rappeler le désir, inscrit en chaque être humain, d’être heureux et de rendre l’autre heureux.

 Je m’inspire d’une phrase lue sur un autre blog : Quand on dit des paroles bonnes, on fait venir au-dehors de soi la bonté, et c’est une force pour aller de l’avant ! ( les neurosciences et la biologie médicale disent la même chose en termes scientifiques : ça sécrète des endorphines naturelles !)

Choisir le positif, choisir de porter le regard sur le positif, en soi, en l’autre, choisir de l’exprimer, c’est une manière de se reconnecter au dynamisme de croissance inscrit dans nos cellules, à l’envie de vivre, à s’encourager à vivre à partir du meilleur de soi. Pour son propre bonheur, et pour celui de l’autre, des autres.

Parfois, dans certaines situations, nous nous retrouvons dans un désir mêlé d’impuissance.

Si je n’arrive pas à être heureux, si je n’arrive pas à rendre l’autre heureux, alors à quoi bon ? Un découragement, voire une désespérance peuvent s’installer.

C’est pourquoi chaque jour, s’exercer à voir du positif, voire du tout petit positif, même dans une situation difficile, c’est essentiel pour se maintenir en bonne santé, nourrir ce désir vital, l’encourager. Parfois c’est à partir d’infimes parcelles de lumière dans une situation difficilement vivable.

C’est le programme de vie que je choisis pour démarrer l’année.

Repérer du positif, m’exercer l’œil quand ce positif n’est pas si facile à trouver. Prononcer et relayer des paroles bonnes. Et ce matin, je vous partage cette parole qui m’aide à vivre aujourd’hui : chaque être humain porte en lui le désir d’être heureux et de rendre l’autre heureux. 

Anne Tricault , formatrice agréée PRH

9 commentaires sur « Dire du bon de soi, dire du bon de l’autre. »

  1. Oh que c’est vrai! Tellement vrai!
    Merci Anne.
    Dire du bon vers soi, vers l’autre.

    Et si on le dit plus dans un sens que dans l’ autre.
    L’idée me vient d’imaginer un petit exercice de va et vient:
    que le bon donné demande au donneur de porter sur lui du positif aussi,
    pour s’exercer…

  2. Observer le réel avec attention et douceur, c’est le révéler, lui redonner une valeur. Ce regard posé, de façon précise et fine demande à la fois un décalage et permet cette immersion pleine et entière dans ma vie, dans la Vie. Comme une musique, cette lecture fine pose une note belle, positive et lumineuse. Elle jaillit et resplendit. Lorsque je prends le temps de cette observation, ce n’est pas seulement les yeux mais tout mon corps, toute ma personne qui résonne. Poser les mots par la sensation vécue, les partager, m’engage à me reconnaître dans ce positif, dans cette inscription totale dans le monde, dans ma relation tressée à la nature, aux autres et à moi-même. Tout cet élan positif est accessible quand je suis capable de poser un regard élargi, de vivre une vie en panorama. Il résonne auprès des autres, il me dresse dans une énergie flamboyante, me ravive et m’ancre dans l’instant. La vie s’infiltre partout, belle, majestueuse. Elle est reliance !

  3. Merci Anne pour ton partage « vitaminé »
    En te lisant je me sens rejointe dans mon désir, dans mon expérience, dans mon aspiration à collaborer au déploiement du beau et du bon autour de moi et chez moi.
    Le pouvoir créateur des paroles, du regard, c’est grand !

  4. C’est comme celà que je m’efforçais déjà de vivre … ton commentaire Anne m’encourage vraiment à continuer sur cette voie. Merci !!!

  5. Qu’est-ce qui fait que je vois le bon ? le positif ?
    Qu’est-ce qui fait que je peux dire le bien que je perçois ?

    il y a certainement plusieurs réponses car il y a plusieurs voies possibles.

    En ce qui me concerne, c’est l’être amoureux qui voit et qui parle.
    Heureux résonne avec amoureux.
    Les deux ne durent pas longtemps mais donnent la possibilité de toujours recommencer.
    Oui, c’est un programme d’une vie.

    MERCI

  6. Merci Anne pour ce bel article dont l’esprit, à mes yeux, montre bien la caractéristique du regard porté par PRH et de ses invitations, comme devrait l’être toute approche d’inspiration rogerienne. En le lisant, je me sens invité à développer ce regard positif mais aussi lucide et réaliste.
    Aurais-tu des suggestions de stage à nous faire qui iraient plus particulièrement dans ce sens ? (sinon pourquoi pas en créer un 😉 !?). Merci par avance pour ton retour. Bien cordialement,
    François

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s