37 ans de mariage !…

Je t’ai appelé pour notre anniversaire de mariage et j’ai entendu dans ta voix la même joie que la mienne.

Je suis émerveillée de l’amour qui dure entre nous. Je suis émerveillée de cet amour qui dure alors que notre vie ensemble et nos vies personnelles ont été émaillées de bien de souffrances.

Je suis émerveillée de cet amour qui dure. C’est un cadeau, c’est bien plus grand que nous, nous n’avons pu vivre cela sur nos seules forces.

Couple at the beach holding hands and smilingC’est un cadeau, c’est aussi le fruit de notre désir profond auquel nous avons été fidèles finalement. Je dis nous, parce que je le sens chez toi comme chez moi. Je suis émerveillée de ce désir profond d’aimer durablement qui était dans nos cœurs au moment de notre mariage et auquel, vaille que vaille nous avons été fidèles chacun de notre côté.

Mon regard ce matin n’est pas un regard court, au jour le jour, mais un regard vaste qui voit la lancée en avant et le fil rouge tenu. Car bien sûr, je sens bien que toi comme moi, nous avons aussi été dans l’impossibilité de vivre à chaque instant cet amour.

Et pourtant, finalement, nous avons été fidèles à l’intuition et à l’aspiration du départ. Je le vois chez moi et je le vois, je crois, chez toi. Et cela m’émerveille. Fidèles parce que revenant sur nos pas quand il y avait fausse route, désirant revenir sur nos pas. Fidèles au désir profond.

Je m’émerveille de la puissance de ce désir profond, étonnée qu’un désir de l’être contienne cette puissance, la puissance de faire traverser les ravins et remonter à la lumière. Et pas que chez l’un de nous mais pour nous deux.

Je te salue, toi l’homme qui a su, bien souvent sans comprendre, attendre, tenir le coup, respecter, puis chercher en toi et exprimer ta propre vérité et la frotter à la mienne.

Toi, l’homme ! Quelle drôle de manière de te parler !!! J’ai vraiment la sensation de te rejoindre dans l’homme que tu es, de rejoindre le masculin à travers toi dans toute sa beauté, l’homme au côté de la femme.

Certes dans beaucoup d’incompréhensions. Mais c’est bien cela qui nous arrive pourtant : d’être homme et femme, côte à côte dans l’écoute de ce désir profond.

Il nous a fallu des étayages pour vivre cela. Pour moi, des appuis humains compétents. Pour toi, je ne sais pas qui ont été tes aides, qui tu dirais qui t’a aidé vraiment.

Me revient cette puissance du désir profond. Ce n’est pas une puissance de tambour et de trompette, c’est un souffle fragile et solide en même temps, un souffle qui est toujours disponible, qui ne lâche pas, pour peu que je l’écoute, j’y crois et y suis fidèle.

Ce matin, je sens ce désir profond comme la seule chose à écouter vraiment, la ligne directrice qui fait toute une vie.

????????????????????????????????????????????????????????

 

Je suis heureuse de cette vie avec toi, qui me fait découvrir cela. Je suis heureuse d’être à tes côtés et de te sentir à mes côtés. »

 

 

Voici une analyse de sensation faite par une stagiaire pendant le stage « A l’écoute de mon monde intérieur ». Un beau témoignage et un exemple de la puissance de l’outil de l’analyse PRH pour mettre les mots justes sur nos sensations et ainsi apprendre du neuf sur notre vécu intérieur.

Brigitte Daunizeau, modératrice du blog

Deux autres stages pour vous accompagner dans l’apprentissage de l’analyse PRH : « Corps et ouverture à mon monde intérieur » « Me comprendre en profondeur »

 

3 réflexions sur “ 37 ans de mariage !… ”

  1. Merci à cette analyse de Vie qui me permet de retoucher, ce matin, la puissance de mon lien à G. Arrêt d’émerveillement.
    C’est comment cet émerveillement en moi ?
    C’est comme toucher quelque chose de mes profondeurs, quelle chose de mes fondations, immuable, inaltérable. Quelque chose de paisible, de doux, de fort en même temps. Quelque chose qui n’a pas de commencement…ni de fin, comme là de toute éternité, un lien d’Eternité dont je suis, dont nous sommes tapissés.
    Alors oui parfois il y a encore des vagues, il y a eu des tsunamis, des tempêtes, des orages, mais l’océan tout au fond et alentour reste le même, la vague, les vagues sont l’océan.
    Comme le dit si bien ce partage, émerveillement devant cette « fidélité à s’aimer durablement »…émerveillement devant ce précieux cadeau, donné, reçu mais choyé comme une rose unique. Une rose tissée du deux pour devenir un, chacun, dans ce qu’il porte d’unique.
    Alors il a fallu, il faut encore et encore sortir de la fusion pour entrer dans une altérité qui rend la vraie rencontre possible…Sans l’appui indéfectible et patient de nos aidantes dont la foi en notre lien de couple a dépassé bien souvent la nôtre, sans le travail quotidien pour jardiner notre rose, inlassablement la désherber de nos RDR mortifères, inlassablement lui donner du soleil et de l’engrais par nos « partages de couple », par le chérissement et l’incarnation progressive de ce que nous portons ensemble pour un « plus » d’humanité, sans la Joie du « ensemble » et du « avec » à re-nouveler fidèlement, serions-nous encore là après ces 54 ans de « frottements » et de communion ?
    « La rose est sans pourquoi…écrit Silésius »
    Mystère de la rencontre, Mystère du lien offert, mais sourire de gratitude et de tendresse pour le Don si précieux, si fécond, si Immense…d’André Rochais.
    Nicole Langlois-Meurinne

  2. une pure merveille pour ce samedi si gris alors qu hier encore un soleil
    estival nous avait enchantes…..
    c est un peu ce qui se passe dans la vie d un couple au quotidien qui
    perdure avec le temps qui passe
    un jour tres beau,le lendemain un grain de sable dans la chaussure et
    tout semble dramatique….l c est un peu ce qui se passe dans notre vie
    actuelle si au moindre trebuchement on ne se donne pas la peine de
    prendre le temps de s arreter pour retirer le petit grain de sable de la
    chaussure .s arreter,prendre le temps de….
    je suis emue, tres emue BRIGITTE par ce si beau texte et comme j aimerais que tant de couples le decouvrent…..
    le coup de foudre ,c est normal lorsque l on a la jeunesse pour soi
    la passion de l instant de la rencontre,,mais s aimer et continuer à
    se regarder,à se trouver beaux, à s admirer apres tant d annees
    de vie commune cela releve de l exploit et c est mon ressenti apres
    la lecture de ce si beau texte….
    c est toujours une emotion pour moi de vous decouvrir blog apres
    blog….une ouverture vers les autres,meme si cet « AUTRE » est
    de la pure fiction et tellement anonyme
    notre communion vers ces « AUTRES » est deja une rencontre,et
    quelle RENCONTRE…….
    c est vous BRIGITTE….,vous qui avez transcrit ce texte,moi
    anastasia qui l ai lu et decouvert avec tellement d emotion
    et VOUS tous les AUTRES à qui il parlera certainement….
    mais en fait…. tout à coup …le ciel n est plus aussi gris que
    tout à l heure…….
    sur BRIGITTE …que vous y etes pour quelque chose……
    merci pour ce moment,cet instant de bonheur,partage avec vous
    mais je suis certaine que cela va devenir contagieux,on ne peux
    garder que pour soi de si rares et si belles emotions…
    BELLE JOURNEE à vous et encore merci pour cette non moins
    BELLE rencontre…..revenez bien vite nous chavirer le coeur
    anastasia

  3. Merci pour ce texte et ces deux commentaires. La vie de couple est en effet un long chemin merveilleux quand il dure longtemps, et ce que vous dites est du vécu. un océan fait de vagues ! c’est beau. Je crois qu’il faut de longues années de mariage pour dire cela. Mes 31 années de mariage le confirme. Je savoure encore plus maintenant notre union et notre relation. Notre regard est toujours nouveau mais il va beaucoup plus profondément en chacun de nous et a beaucoup de recul. Il nous englobe dans la totalité de notre être avec nos valeurs et nos défauts, nos blessures et nos dépassements.
    Merci pour ce blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s