L’égalité femmes-hommes en marche

SAMSUNGIsabelle Gaydon-Ohl dirige le cabinet IGO conseil à Montpellier.Elle a reçu le trophée argent dans la catégorie « Entrepreneuriat » lors de la remise des « Trophées APEC Égalité Femmes-Hommes » qui s’est déroulée en avril à Paris sous le haut patronage et en la présence de Madame la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

Isabelle Gaydon-Ohl a participé à plusieurs sessions PRH. Nous l’avons rencontrée.

Quel sentiment vous anime face à cette reconnaissance ?

Le trophée m’a été attribué  grâce à  mon action pour la conception et la mise en œuvre de l’accompagnement des entreprises du Languedoc-Roussillon en matière d’égalité Femmes-Hommes, dans le cadre d’un projet européen. Cela concerne une centaine d’entreprises sur l’ensemble de la région Languedoc-Roussillon.

apecCe signe de reconnaissance est pour moi essentiel par rapport à cet engagement professionnel qui répond avant toute chose à une mise en conformité avec la loi, mais qui continue d’être considéré uniquement comme un engagement militant. Cette reconnaissance pose le professionnalisme et la qualité de mon travail.

Quelle est la finalité de votre entreprise ?

Mon travail consiste à accompagner les entreprises à mettre en œuvre l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Dans un sens très large : se mettre en conformité avec la (les) loi(s) notamment à travers les outils nécessaires et obligatoires (diagnostic et plan d’action), travailler sur des points spécifiques tels la déconstruction des stéréotypes, intégrer l’égalité dans le processus RH, le management, développer le leadership des femmes, etc.

Un exemple d’action ?

L’HYPER U de Mende vient d’être le premier supermarché généraliste labellisé « Égalité » en juin 2012. Concrètement cela signifie qu’à l’intérieur de cette structure il y a eu remise en cause des fonctionnements antérieurs quant à la vision du travail et de l’investissement des femmes pour leur poste de travail. D’où la proposition de plus de formations pour les employées et une attention particulière à la diminution des temps partiels imposés.

Un changement est également intervenu dans une prise en compte de l’articulation des temps pour concilier temps de travail et temps personnel (bien souvent familial) autant pour les femmes que pour les hommes. Cette dernière particularité est essentielle pour comprendre une mise en œuvre effective de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes car sans ce partage des tâches familiales, il ne peut y avoir égalité professionnelle. pariteLa direction de ce magasin avait déjà une conscience très avancée de l’intérêt de l’égalité pour l’ensemble du personnel, et mettait en œuvre beaucoup d’éléments essentiels dont la lutte contre le harcèlement sexuel. Mon intervention a permis de formaliser et de communiquer pour que l’ensemble du personnel soit partie prenante de cet état d’esprit égalitaire. Il y a un humanisme effectif dans cette structure qui permet de remettre en cause toutes les idées reçues sur la grande distribution.

En quoi PRH vous a aidée dans votre activité ?

Mon expérience PRH m’a aidée, et m’aide encore. Je peux déjà dire que sans PRH, je n’aurais peut-être jamais osé me lancer dans cette activité que j’ai créée d’un constat de manque.

Je ne saurais dire à ce jour si j’ai recours à la pédagogie PRH en conscience … mais inconsciemment, je suis sûre d’utiliser cette méthode pour aider mes interlocuteurs-trices à se situer, à déconstruire la situation. C’est un sujet qui touche au cœur des personnes avec l’ensemble de leurs blessures et peurs.

Ma capacité à me remettre en cause constamment via mes nouvelles expériences, je le dois à PRH, car sans le travail personnel approfondi que j’ai fait à l’aide de l’outil PRH, je ne suis pas sûre que je serais apte à me confronter, sans effondrement, à de telles remises en cause : aujourd’hui, je sais que dans ce domaine, il n’y a pas de gentils d’un côté et de méchants de l’autre mais que chacun, chacune réagit pour une grande part, à partir de son histoire.

Votre action permet-elle également de favoriser la valorisation des personnes, la prise en compte de leurs ressources ?

Mon action se veut pragmatique en répondant au cadre légal. Mais comme cette problématique touche au cœur des personnes et que ronde isabellecette inégalité s’est construite depuis la nuit des temps, je travaille sur les représentations également appelées « stéréotypes de genre » et en déconstruisant avec les personnes, j’explique la construction, l’histoire, etc montrant que nous sommes toutes et tous soumis aux stéréotypes. Ce qui est important, c’est de s’en rendre compte, et non pas de culpabiliser ou de rentrer dans la guerre des sexes qui ne résout rien.

Partir du positif de chacun(e) de nous, et surtout me montrer au même niveau en la matière rassure beaucoup. Voici ce que dit une DRH de mon travail : « Vous savez dire ce qui est bien, ce qui ne va pas, ce qui est à améliorer en nous donnant les éléments de compréhension et en nous expliquant ce qui nous empêchait de les voir. (…) Et tout ça sans nous faire culpabiliser et en nous donnant l’impulsion nécessaire pour avancer ».

Interview réalisée par Martine Mangin, formatrice PRH

Une réflexion sur “ L’égalité femmes-hommes en marche ”

  1. Merci, Martine, de faire ainsi connaître ces femmes et leurs actions dans la société; de voir combien quelqu’un, à sa place et dans son rôle, diffuse peu à peu les germes de changement en profondeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s