Au temps du coronavirus… dans la rue… dans MA rue…

Dans la rue… dans MA rue…

J’ai souvent utilisé l’expression « dans la rue »

Quand mes enfants, jeunes, y jouaient au skate, au ballon, aux billes, aux rollers, à la trottinette etc…, « oui, tu fais attention, dans la rue… »

Quand les éboueurs passaient, «  tiens ils sont dans la rue »

Quand le facteur demandait un renseignement « oui, c’est quelqu’un de la rue »

Quand avaient lieu des pique-niques de voisins :

« D’un côté de la rue, au bout de la rue, de l’autre côté de la rue… »

Quand on cherchait une place pour stationner : « oui, tu peux te garer dans la rue » etc…

et ce matin, en sortant et marchant pour quelques courses, m’est venu : «  c’est MA rue »…

très bizarre comme sensation

il ne s’agit évidemment pas de propriété personnelle… j’y ai ma maison, oui, mais pas la rue…

alors, qu’est-ce qui me fait dire cela…

d’abord, je l’aime, cette rue, elle a du cachet, elle est belle…

les maisons, du Nord, petites et serrées ou grandes et aérées par un grand jardin s’y côtoient, s’y succèdent

chaque maison , petite ou grande, a son cachet, ses étages, souvent deux… ses couleurs de portes, de volets, de briques parfois…

et puis surtout, surtout, depuis le confinement, elle est peuplée de personnes qui se sont mises en lien…

en lien d’entraide et de solidarité, de services et d’échanges, d’informations et de recommandations, de soins et de courses…

et par-dessus tout de convivialité…

petit à petit, les applaudissements du soir se sont prolongés en échanges de nouvelles du jour, conversations, discussions etc…

et un soir, tout en gardant les distances…

quelqu’un a sorti un petite table

quelques bouteilles ; quelques bouchées à croquer

et au plein milieu de la rue (peu passante et très calme habituellement et encore plus en ces temps de confinement)

nous nous sommes rencontrés, découverts,

nous nous sommes parlé, beaucoup parlé

à distance mais très chaleureusement

nouvelles présentations, d’autres relations raffermies

renouvelées

et c’est ça qui me fait dire que c’est « MA rue »

et que je suis fière de ses habitants ; même si ce ne sont qu’une partie des personnes de la rue, c’et devenu « Ma rue »…

et les relations vont continuer…

que c’est bon de se comporter en personnes…

que c’est bon d’être ensemble dans le respect de chacun avec ses différences et ses particularités

que c’est bon de partager la vie de ce temps de confinement

la vie de MA rue…

Béatrice Sablonnière, formatrice agréée PRH

 

 

 

 

 

 

 

 

4 commentaires sur « Au temps du coronavirus… dans la rue… dans MA rue… »

  1. Je m’émerveille de « l’inventivité relationnelle humaine » et je me réjouie de lire de tels témoignages. Que c’est beau de voir notre monde en relations !

  2. C’est vrai que c’est bon de goûter ces nouvelles relations, ou cette nouvelle manière d’être en relation.
    Je constate, comme beaucoup d’entre nous, que cette période de confinement m’a permis d’entrer en relation de proximité avec les voisins de mon immeuble, alors que nous étions dans une période de distanciation !
    Au lieu des bonjours/bonsoirs que nous échangions de manière anonyme en nous croisant rapidement, je ressens que nous nous sommes rapprochés, en nous aidant mutuellement, en prenant des nouvelles, en étant attentifs aux uns aux autres.
    Merci de cette occasion qui nous a permis de rompre la glace, de faire des pas les uns vers les autres.
    Pour ma part les échanges se sont intensifiés durant cette période et se poursuivent encore aujourd’hui.

    1. Rompre la glace…c’est cela qui m’émerveille aussi…la distanciation a eu comme effet inverse pour certains…nous rapprocher plus, nous rendre plus spontanés dans nos relations…libération d’un mouvement plus chaleureux, plus humain en train de naitre?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s