Equilibriste de la vie

FAIR0097_01

Combien de fois, je me surprends en équilibre sur le fil de la vie ! Dans des situations difficiles : quand les enfants se disputent, quand j’apprends une nouvelle qui m’agace, quand mon mari n’a pas la réaction que j’attendais… je perçois ce moment, infiniment fugace, où je peux basculer dans deux directions. Ma sensibilité et mon moi-je m’attirent vers le côté obscur : le découragement, la colère, la frustration, l’amertume, la rumination me guettent. C’est si facile d’y tomber. Et dans le même moment, une toute petite voix, la voix de ma conscience profonde, me propose de porter un regard différent sur la situation. De prendre du recul, de voir ce désagrément comme une occasion de croissance. De garder en tête que les enfants agissent à l’instinct et que c’est ma mission de mère de les civiliser. Que mon mari est fatigué et qu’il a le droit de manquer d’entrain en rentrant le soir. Que ce n’est pas un affront personnel si mon client n’a pas répondu sur le champ à ma proposition de service…

Je suis sur ce fil, je regarde les deux chemins qui s’offrent à moi et, l’espace d’un instant j’ai le choix.

DSCN8976

Je peux choisir de me centrer. Ancrée dans mon être, dans mon amour pour mes enfants ou mon mari, dans ma confiance en mes ressources et ma capacité à faire face, je pose les actes adéquats, prononce les mots qui apaisent…

Bien sûr, quand je m’énerve, je n’ai pas l’impression de choisir. Mes dysfonctionnements, la fatigue ou ma sensibilité ont choisi pour moi. Je me laisse mener… Cela ne me satisfait pas mais je choisis alors de ne pas m’en culpabiliser. Même dans ces occasions ratées, le choix de la vie est encore possible.

Marie-Pierre Noguès-Ledru, collaboratrice de PRH.

7 réflexions sur “ Equilibriste de la vie ”

  1. Merci pour ce beau témoignage qui me rejoint et m’encourage à écouter cette petite voix de la conscience profonde …

  2. Merci Marie-Pierre !
    Ces choix ne sont pas faciles à faire. Ils nécessitent déjà d’arriver à prendre un tout petit temps de recul, un tout petit pas de côté pour écouter cette conscience profonde, et déjà ça c’est difficile, mais à force de s’exercer…. ça avance….
    Merci de ton témoignage, ça m’encourage !

  3. Je ressens souvent cette sensation d’être en équilibre entre deux choix. Choisir de basculer du côté de la vie n’est pas si facile ! Une attention de tous les instants !
    Merci pour cet éclairage.

  4. Merci Marie -Pierre pour ce témoignage et cet éclairage sur ce point d’ancrage si important,point d’ancrage à ne pas perdre de vue.
    Point d’ancrage au coeur de moi,où je puise la connaissance éclairée de mon vécu, ma conscience pour agir toujours dans le respect de qui je suis ,de qui sont les autres que j’aime,la raison pour discerner la bonne direction à prendre…..

    …oui,bien ancrée au coeur de moi…

    Françoise

  5. Ce texte reprend bien ce que je vis dans certain moment où la colère peut monter en moi. Un court instant je vis bien ce qui est décrit dans cet article, un choix est devant moi, je laisse la colère gagner et m’emporter ou bien je choisis le chemin de vie, un chemin de paix…
    Merci pour ce bel article, tellement vrai !

  6. Merci pour ce texte! J’ai particulièrement aimé cette phrase: « Cela ne me satisfait pas mais je choisis alors de ne pas m’en culpabiliser. »
    C’est très zen!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s