L’analyse, pour la vie !

« Analyser, c’est bien, mais cela ne doit pas vous empêcher de vivre ! »

Cette phrase entendue lors de sessions PRH m’interpelle, me travaille. Analyser, ce ne serait pas vivre ? Pour moi, l’analyse, c’est justement une importante source de vie.

Analyser, c’est oser écouter ce qui se passe à l’intérieur de moi et y donner du prix. C’est prendre au sérieux ce que je vis, lui permettre de gagner du poids, de la densité en me mettant à son écoute. C’est me découvrir dans ma profondeur, ma vérité, au lieu de rester à la surface de moi et de finir par poser des actes qui ne sont pas fidèles à qui je suis car ils prennent leur origine dans des peurs, des croyances, des réflexes de conformité sociale. Tout cela, ce n’est pas moi vraiment : je veux aller plus loin, plus profond !

analysesPar l’analyse, je me découvre telle que je suis vraiment. Je suis dans ce lieu d’authenticité où je peux accueillir tout ce qui me constitue : mes peurs, mes blessures, mes ressources et mes aspirations profondes, émanation de mes potentialités cachées encore.

Je réalise que j’ai besoin de ce lieu de sécurité qu’est pour moi l’analyse, de ce lieu de vérité face à moi, dans l’intimité de ce voyage intérieur, et dans la sécurité qui s’enracine dans ma confiance éprouvée de la méthode de l’analyse PRH.

En analysant, je vis vraiment car je ne triche pas, je suis dans mon réel intérieur. Et, la vie appelant la vie, c’est un plus de vie que je trouve. Une découverte précieuse qui me rend plus solide et qui m’invite à poser des actes à partir de cette solidité qui émerge.

J’ai fait des analyses essentielles pour ma vie, qui me portent, et qui, quand je les relis, même des années après me remettent aussitôt dans mon essentiel, dans mon axe, propulsée en avant comme un train posé sur les bons rails.

« La Vérité vous rendra libres » : En me découvrant dans ma vérité, l’analyse me branche sur cette liberté qui me donne le courage d’agir en fidélité à moi, de sortir du mensonge, du flou ou de l’inconscience.

En analysant des sensations douloureuses, quand j’ai le courage et la force d’aller vraiment en profondeur, je touche des blessures qui, elles aussi, me parlent de mon histoire. Cela m’aide à comprendre mes fonctionnements ou plutôt mes dysfonctionnements. Cela me permet surtout de mettre au jour la réalité d’être ou l’aspiration qui n’a pas pu vivre dans la situation difficile. Là encore, je touche à ma vérité et je comprends comment la vie a été empêchée en moi.

Alors, oui, analyser, ce n’est pas vivre au sens ou ce n’est ni agir ni être en relation avec l’autre (en revanche, c’est bien être en relation avec soi-même). Mais c’est un sacré outil pour vivre plus, mieux, et pour se vivre vraiment soi.

Marie-Pierre Noguès-Ledru, collaboratrice PRH

Si vous souhaitez découvrir ou progresser dans l’apprentissage de l’outil de l’analyse PRH, les formateurs vous proposent 3 stages :
« A l’écoute de mon monde intérieur » ; « Corps et ouverture à mon monde intérieur »
« Me comprendre en profondeur »

4 réflexions sur “ L’analyse, pour la vie ! ”

  1. Merci Marie-Pierre pour ce bel article.Eh oui la vérité nous rend libre et sans l’analyse PRH, je ne serais pas la femme que je suis aujourd’hui. Quel cadeau de pouvoir sortir du flou, de l’inconscience, du mal être, de la non compréhension de ce que je peux vivre. Comment se vivre plus ajustée, plus authentique en relation si je ne sais pas comment démêler, faire le clair sur ce qui ne l’est pas.Quelle richesse, quel beau cadeau pour mieux vivre et mieux être, pour avancer dans le déchiffrage de qui nous sommes et donner notre part en ce monde là où nous sommes « plantés ».

  2. Les bien-faits de l’analyse tels que décrits par Marie- Pierre sont savoureux et appelant pour moi.

    Je me suis demandée s’il me fallait choisir un seul de ces bienfaits lequel serait-il ?

    Me laisser nommer, creuser, conduire loin par le fil de mes sensations- quand j’ose m’y risquer, que les sensations en moi à déchiffrer soient joyeuses ou douloureuses -m’aident à m’unifier : je me sens m’habiter toute entière, coïncider avec l’unique en moi, je me sens vivante, je me sens exister, « je suis » au présent. Cette unification, toujours relative et en devenir, m’aide à m’unir, me ré-unir à l’autre, au monde et parfois au tout Autre…

    Joie de la reliance, joie de la communion.

    Ce « outil de l’analyse », tel qu’ARochais nous l’a donné nous permet de faire grandir en nous une colonne vertébrale solide grâce à laquelle nous pouvons marcher, avancer, courir, créer voir danser notre vie ensemble.

    Il est possible d’en reconnaître quelques échos, de la psychologie positive à la méditation en pleine conscience, de Christophe André à Mathieu Ricard….

    Mais la vision d’André Rochais, de par son ampleur, sa largeur, sa rigueur, sa précision, de par son ouverture, demeure un cadeau éblouissant dont l’universalité est d’une incroyable fécondité.

    Nicole Langlois-Meurinne

  3. C’est vrai que l’outil d’analyse de PRH est un vrai cadeau.
    L’analyse PRH me permet de sortir du flou, de pouvoir nommer ce que je vie. Elle me permet d’avancer les yeux grands ouverts, de faire des choix en prenant en compte toutes les composantes de mon monde intérieur et aussi le réel extérieur tel qu’il est.
    Elle me permet de laisser vivre mes émotions, de les accueillir, de les comprendre. Elle me permet de me rejoindre dans mes aspirations, mes intuitions, mes besoins, ma vie.
    Merci de ce cadeau qui m’aide à avancer au quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s